Index des Films

Titre Catégorie Auteur de la critique Note Réalisateur Année Pays Date de sortie
Ajin: Demi-Human Festival Lila Gleizes
« Cette version live-action d’Ajin, si elle n’est pas proprement décevante, se révèle ainsi très anecdotique. »
Motohiro Katsuyuki 2016 Japon 01/01/1970
After School Midnighters Festival Clément Pascaud
« After School Midnighters est en définitive une véritable bouffée d’air frais au milieu des films d’animation japonais qui nous sont donnés à voir en Europe et qui vacillent trop souvent entre pâles copies de Miyazaki et purs produits industriels désincarn »
Takekiyo Hitoshi 2012 Japon 01/01/1970
Blade of the Immortal Festival Stephen Sarrazin
« Il y a cependant une espièglerie à laquelle Miike se laisse aller, qui se ‘cache’ dans le casting de Manji. »
Miike Takashi 2017 Japon 01/01/1970
The Blood Festival Justin Kwedi
« En dépit de quelques maladresses dues à une production compliquée, Guillaume Tauveron signe un bien beau premier film et l’aboutissement d’une belle aventure entre la France et le Japon. »
Guillaume Tauveron 2012 France - Japon 01/01/1970
Sentimental Animal Festival Marc L'Helgoualc'h
« Sentimental Animal a de quoi faire réfléchir sur le sens de la vie. Un film susceptible de laisser de nombreux spectateurs derrière lui mais qui a son propre charme. Mais Wu Quan n’est-il pas un poil trop poseur ? »
Wu Quan 2012 Chine 01/01/1970
Black and White Photo Festival Marc L'Helgoualc'h
« Un film émouvant et juste sur le passage à l’âge adulte dans un monde incertain, bouleversé par les événements politiques et une occidentalisation galopante. Une belle reconstitution du Shanghai de la fin des années 80. Hautement recommandable. »
Shu Haolun 2012 Chine 01/01/1970
Japanese Girls Never Die Festival Justin Kwedi
« Belle réflexion en kaléidoscope pop et inventif sur la place de la femme dans le Japon moderne. »
Daigo Matsui 2017 Japon 01/01/1970
Stateless Things Festival Clément Pascaud
« Stateless Things présente donc un intérêt certain, de belles (voire très belles) images, des acteurs tous excellents, mais souffre d’un scénario déséquilibré qui donne à l’ensemble l’allure de deux courts plutôt que d’un long métrage, et de plans certes m »
Kim Kyung-mook 2012 Corée 01/01/1970
The Aema Woman Festival Marc L'Helgoualc'h
« The Aema Woman n’est pas ce qu’on appelle un film érotique. S’il risque d’ennuyer des spectateurs, il est aujourd’hui un film d’une forte puissance comique. C’est enfin un témoignage sur ce que le gouvernement coréen permettait à l’industrie cinématograph »
Jeong In-yep 2017 Corée 01/01/1970
Madame Freedom Festival Julien Thialon
« La spectatrice d’aujourd’hui ressentira avec ce long métrage que cette problématique est profonde et ancrée dans l’histoire : bien long est encore le chemin à parcourir. »
Han Hyeong-mo 2012 Corée 01/01/1970
A Quiet Dream Festival Nicolas Lemerle
« La Corée d'hier et d'aujourd'hui vue par un cinéaste dont les rêveries fascinent autant qu'elles déroutent. Comme si le cinéma de Hong Sang-soo avait été absorbé par celui de David Lynch. »
Zhang Lu 2017 Corée 01/01/1970
The Tokyo Night Sky Is Always the Densest Shade of Blue Festival Kephren Montoute
« La poésie c'est bien. La poésie à Tokyo c'est mieux ! »
Ishii Yuya 2017 Japon 01/01/1970
Nameless Gangster Festival Marc L'Helgoualc'h
« Sans être mauvais, Nameless Gangster déçoit par sa mise en scène plate et son manque d’intrigue. Martin Scorsese serait-il vraiment fier d’un tel film ? »
Yun Jong-bin 2012 Corée 01/01/1970
An Empty Dream Festival Marc L'Helgoualc'h
« An Empty Dream de Yoo Hyeon-mok est un classique du cinéma érotique coréen. C’est également l’exemple d’une œuvre grand public réussie qui mêle expérimentation, surréalisme et provocation. Vivement une sortie DVD de ce film indispensable. »
Yoo Hyeon-mok 1964 Corée 01/01/1970
Barbie Festival Julien Thialon
« Un film réaliste qui se laisse regarder et qui doit beaucoup au naturel de ses jeunes acteurs. À voir pour la critique sociale et la peinture réaliste d’une Corée attirée par l’argent facile, et pour son message philosophique et paradoxal. »
Lee Sang-woo 2012 Corée 01/01/1970
Midnight Runners Festival Nicolas Lemerle
« Un buddy movie à l'ancienne comme on aimerait en revoir plus souvent. Le duo fonctionne à merveille, c'est fun, hilarant, parfaitement rythmé, avec en bonus une petite charge sur le système policier coréen. Que demande le peuple ? »
Kim Joo-hwan 2017 Corée 01/01/1970
The Battleship Island Festival Kephren Montoute
« L'évidence d'un grand film. »
Ryoo Seung-wan 2017 Corée 01/01/1970
The Artist: Reborn Festival Kephren Montoute
« Ça aurait pu être très bien. C'est simplement sympa. »
Kim Kyoung-won 2016 Corée 01/01/1970
Vanishing Time: A Boy Who Returned Festival Yannik Vanesse
« anishing Time: A Boy Who Returned est nanti d’énormes qualités, n’étant jamais trop long, avec des acteurs excellents, des thématiques très belles et poétiques, mais se permet d’oser une conclusion proche de l’inadmissible et détruisant toutes les qualité »
Um Tae-hwa 2016 Corée 01/01/1970
No Money, No Future Festival Kephren Montoute
« Un doc punk sur le punk par des punk. C'est du bon. »
Lee Dongwoo 2016 Corée 01/01/1970
A Taxi Driver Festival Kephren Montoute
« Malgré l'audace et la maîtrise. La gravité du sujet ne permet de faire l'impasse sur les défauts du film. »
Jang Hoon 2017 Corée 01/01/1970
The Bacchus Lady Festival Lila Gleizes
« En somme, The Bacchus Lady est une œuvre sobre, sans doute trop pour prétendre éveiller les consciences, mais qui traite de ce thème dur avec une indéniable délicatesse. »
Lee Jae-yong 2016 Corée 14/10/2017
Tokyo Vampire Hotel Festival Kephren Montoute
« Sono Sion tel un Frankenstein nous offre un film monstre avec des vampires. Galvanisant puis décevant. »
Sono Sion 2017 Japon 01/01/1970
The Villainess Festival Lila Gleizes
« En fin de compte, The Villainess tient toutes ses promesses en termes d’action, et assure un spectacle d’une impressionnante maîtrise. »
Jeong Byeong-gil 2017 Corée 01/01/1970
A Day Festival Lila Gleizes
« Sans renouveler ni la science-fiction ni le drame, il marie efficacement les deux pour un résultat touchant et convaincant. »
Cho Sun-ho 2017 Corée 01/01/1970
Meatball Machine Kodoku Festival Yannik Vanesse
« Au final, Kodoku: Meatball Machine est une excellente suite de Meatball Machine (qui peut se voir complètement indépendamment) et qui prouve une nouvelle fois le talent de son réalisateur. »
Nishimura Yoshihiro 2017 Japon 01/01/1970
A Simple Life Festival Alexandra Bobolina
« Andy Lau dans sa veste qui le fait confondre pour un réparateur d’ascenseurs, aux côtés d’une Deanie Ip en tant que vieille dame à la traversée de ses soixante-dix ans, apparaissent comme le portrait d’un cinéma démasqué pour rendre hommage à ce qui en re »
Ann Hui 2011 Hong Kong 01/01/1970
Le Sommeil d’or Festival Victor Lopez
« Si la géographie et la thématique du film évoquent l’incontournable Rithy Panh, d’ailleurs cité comme producteur au générique, c’est dans la lignée de l’œuvre d’un autre grand cinéaste que l’on situe plutôt Le Sommeil d’or. La précision de la composition »
Davy Chou 2012 Cambodge 01/01/1970
La Servante Festival Victor Lopez
« Une tragédie paroxystique, qui continue, cinquante ans après sa création, d’être un spectacle d’une modernité et d’une rudesse saisissantes. »
Kim Ki-young 1960 Corée 01/01/1970
Chungking Express Festival Justin Kwedi
« . Après multiples visionnages, le charme ne s’est jamais estompé, et malgré une filmo impeccable jusqu’à In the Mood For Love, Wong Kar-wai ne retrouvera jamais plus cette grâce. »
Wong Kar-wai 1994 Hong Kong 01/01/1970
Love Unto Waste Festival Anel Dragic
« Kwan sonde les changements de la société au travers de personnages qui s’inscrivent dans une époque. »
Stanley Kwan 1985 Hong Kong 01/01/1970
Shanghai Blues Festival Justin Kwedi
« Un bien beau film qui était une sorte de brouillon du chef-d’œuvre à venir, le merveilleux Peking Opera Blues. »
Tsui Hark 2012 Hong Kong 01/01/1970
Journey to the West: The Demons Strike Back Festival Martin Debat
« Pas le chef d'œuvre espéré. Tsui Hark et Stephen Chow se tirent la couverture pour jouer solo. C'est bordélique mais les deux compères connaissent la partition et au final on sen tire avec quelques bons fou rires et des scènes spectaculaires. Un divertiss »
Tsui Hark 2017 Chine 01/01/1970
Story of Ricky Festival Jeremy Coifman
« Un conseil, si vous n’avez pas vu Story of Ricky, c’est le moment de réparer l’hérésie ! »
Nam Nai Choi 1991 Hong Kong 01/01/1970
Mr. No Problem Festival Elias Campos
« Mr. No Problem est loin d’être un mauvais film, et il reste visuellement remarquable, mais n’apporte rien de nouveau à un jour tout de même assez poussiéreux. »
Mei Feng 2016 Chine 01/01/1970
A Silent Voice Festival Kephren Montoute
« A Silent Voice s’avère être une surprise du renouveau de l’animation japonaise. »
Yamada Naoko 2017 Japon 01/01/1970
Memoirs Of A Murderer Festival Yannik Vanesse
« Supérieur à l’original »
Irue Yu 2016 Japon 01/01/1970
The Village Of No Return Festival Yannik Vanesse
« Un beau moment de cinéma populaire. »
Chen Yu-Hsun 2016 Taïwan 01/01/1970
Missing You Festival Yannik Vanesse
« Missing You se pose en thriller solide qui cherche à livrer plus qu’une enquête policière ou une histoire de vengeance, et le spectateur ne pouvait que remercier le Brussels International Fantastic Film Festival pour lui permettre ce genre de découverte. »
Mo Hong-jin 2016 Corée 01/01/1970
I Am Not Madame Bovary Festival Kephren Montoute
« La grande réussite du film réside dans le fait que le cinéaste semble croire que l’entité qu’il met en scène, cette femme forte, courageuse, informée pourrait faire plier le système chinois. »
Feng Xiaogang 2016 Chine 01/01/1970
Big Fish & Begonia Festival Justin Kwedi
« Big Fish & Begonia est une production marquant l’avènement de l’animation chinoise dans le cinéma mondial. »
Liang Xuan et Zhang Chun 2016 Chine 01/01/1970
The Great Magician Festival maitre shifu
« Il y a vraiment de quoi être très déçu car Derek Yee pouvait réussir son film, la Chine du XIXème siècle est très bien reconstituée avec de beaux décors, Tony Leung Chiu Wai est excellent dans son rôle de magicien Casanova, les seigneurs de la guerre rid »
Derek Yee 2011 Chine 01/01/1970
Saving Sally Festival Yannik Vanesse
« Saving Sally est un film clairement expérimental dans ce mélange des genres, mais Avid Liongoren et Charlene Sawitt-Esguerra veulent que ces expérimentations soient au service de l’histoire, et qu’aucun élément ne fasse oublier le récit et l’histoire d’a »
Avid Liongoren 2016 Philippines 01/01/1970
Hentaï Kamen: The Abnormal Crisis Festival Yannik Vanesse
« Hentaï Kamen: The Abnormal Crisis est plus qu’un hommage ou un pastiche, il est tout autant un véritable film de super-héros japonais, avec sa propre identité. »
Fukuda Yuichi 2016 Japon 01/01/1970
Death Note: Light Up The New World Festival Yannik Vanesse
« Death Note: Light Up The New World est sage en préférant ne pas s’éloigner du manga originel, mais se révèle être un solide divertissement, qui plaira beaucoup aux amateurs de l’œuvre. »
Shinzuke Sato 2017 Japon 01/01/1970
Sous l'aubépine Festival Victor Lopez
« Ce manque de recul, auquel on peut rajouter le manque de rythme, d’ampleur, de lyrisme, bref, de talent et de cinéma, n’empêche pas une grande découverte d’émerger de toute cette nullité : la jeune Zhou Dongyu, qui incarne son personnage avec une beauté e »
Zhang Yimou 2011 Chine 01/01/1970
L’amour n’est pas aveugle Festival Alexandra Bobolina
« Ravissant et original. »
TENG Huatao 2011 Chine 01/01/1970
Kora Festival Julien Thialon
« Une déception aussi grande que l’attente provoqué par ce nouveau réalisateur - ancien producteur de Chen Kaige - qui se cherche encore. »
Du Jiayi 2017 Chine 01/01/1970
Vanishing Time: A Boy Who Returned Festival Yannik Vanesse
« Ainsi, Vanishing Time: A Boy Who Returned est nanti d’énormes qualités, n’étant jamais trop long, avec des acteurs excellents, des thématiques très belles et poétiques, mais se permet d’oser une conclusion proche de l’inadmissible et détruisant toutes les »
Eom Tae-hwa 2016 Corée 01/01/1970
Meatball Machine Kodoku Festival Yannik Vanesse
« Au final, Meatball Machine Kodoku est une excellente suite de Meatball Machine (qui peut se voir complètement indépendamment) et qui prouve une nouvelle fois le talent de son réalisateur. »
Nishimura Yoshihiro 2017 Japon 01/01/1970
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un film pour voir un commentaire sur celui-ci.