Index des Films

Titre Catégorie Auteur de la critique Note Réalisateur Année Pays Date de sortie
Old Dog En salles Victor Lopez
« Lenteur du rythme, longueur des plans, absence de dramatisation, minimalisme de la narration et économie de dialogues : le cinéma de Pema Tsenden semble avoir l’aridité des espaces désertiques du Tibet qu’il met en scène. »
Pema Tseden 2012 Tibet 01/01/1970
Qiu Jin : La guerrière Vidéo aiko
« Un bon film, très fidèle au contexte historique, mené avec la maestria habituelle de Herman Yau, une interprétation cohérente et fine de la première héroïne révolutionnaire de l’histoire de la Chine. Sans oublier de belles scènes d’action qui raviront les »
Herman Yau 2012 Chine 01/01/1970
Hara-Kiri Vidéo Jeremy Coifman
« Bodega Films fait du bon boulot sur l’édition Blu-ray, un mixage DTS-HD MA 5.1 sublime, une image des plus soignée (malgré un petit grain dans les scènes d’intérieur), en somme des qualités optimales pour profiter du film. Pour les bonus, c’est du zéro po »
Miike Takashi 2012 Japon 01/01/1970
Japanese Girls Never Die Festival Justin Kwedi
« Belle réflexion en kaléidoscope pop et inventif sur la place de la femme dans le Japon moderne. »
Daigo Matsui 2017 Japon 01/01/1970
Stateless Things Festival Clément Pascaud
« Stateless Things présente donc un intérêt certain, de belles (voire très belles) images, des acteurs tous excellents, mais souffre d’un scénario déséquilibré qui donne à l’ensemble l’allure de deux courts plutôt que d’un long métrage, et de plans certes m »
Kim Kyung-mook 2012 Corée 01/01/1970
Le Petit Jouet Inédit Marc L'Helgoualc'h
« Avec Le Petit Jouet, Sun Yu signe une œuvre majeure du cinéma chinois, savant dosage entre mélodrame social et tract politique. Le film est porté par les interprétations remarquables de Ruan Lingyu et Li Lili. La scène finale est à elle seule un chef-d’œu »
Sun Yu 2012 Chine 01/01/1970
Bangkok Nites En salles Kephren Montoute
« D'une poésie vagabonde entre la mélancolie du quotidien et la beauté d'un rêve. »
Tomita Katsuya 2016 Japon 15/11/2017
The Aema Woman Festival Marc L'Helgoualc'h
« The Aema Woman n’est pas ce qu’on appelle un film érotique. S’il risque d’ennuyer des spectateurs, il est aujourd’hui un film d’une forte puissance comique. C’est enfin un témoignage sur ce que le gouvernement coréen permettait à l’industrie cinématograph »
Jeong In-yep 2017 Corée 01/01/1970
Madame Freedom Festival Julien Thialon
« La spectatrice d’aujourd’hui ressentira avec ce long métrage que cette problématique est profonde et ancrée dans l’histoire : bien long est encore le chemin à parcourir. »
Han Hyeong-mo 2012 Corée 01/01/1970
A Quiet Dream Festival Nicolas Lemerle
« La Corée d'hier et d'aujourd'hui vue par un cinéaste dont les rêveries fascinent autant qu'elles déroutent. Comme si le cinéma de Hong Sang-soo avait été absorbé par celui de David Lynch. »
Zhang Lu 2017 Corée 01/01/1970
The Tokyo Night Sky Is Always the Densest Shade of Blue Festival Kephren Montoute
« La poésie c'est bien. La poésie à Tokyo c'est mieux ! »
Ishii Yuya 2017 Japon 01/01/1970
Nameless Gangster Festival Marc L'Helgoualc'h
« Sans être mauvais, Nameless Gangster déçoit par sa mise en scène plate et son manque d’intrigue. Martin Scorsese serait-il vraiment fier d’un tel film ? »
Yun Jong-bin 2012 Corée 01/01/1970
Genpin En salles Antoine Benderitter
« Genpin ne prend toute sa valeur qu’une fois envisagé dans l’ensemble de l’œuvre de Kawase Naomi. »
Kawase Naomi 2010 Japon 07/11/2012
Oasis Inédit Clément Pascaud
« Lee Chang-dong transfigure ce que l’œil de la caméra capture et extirpe Oasis d’une certaine austérité documentaire pour l’acheminer vers le symbolique, le merveilleux et le poétique. »
Lee Chang-Dong 2002 Corée 01/01/1970
Faust Vidéo Antoine Benderitter
« Ce brouillage des repères moraux ainsi que des frontières entre la vie et la mort, le passé et le futur, la beauté et la laideur, produit une déflagration esthétique, un vertige, qui hissent le film vers des sommets rarement atteints dans le cinéma contem »
Alexandre Sokourov 2012 Russie 06/11/2012
An Empty Dream Festival Marc L'Helgoualc'h
« An Empty Dream de Yoo Hyeon-mok est un classique du cinéma érotique coréen. C’est également l’exemple d’une œuvre grand public réussie qui mêle expérimentation, surréalisme et provocation. Vivement une sortie DVD de ce film indispensable. »
Yoo Hyeon-mok 1964 Corée 01/01/1970
Barbie Festival Julien Thialon
« Un film réaliste qui se laisse regarder et qui doit beaucoup au naturel de ses jeunes acteurs. À voir pour la critique sociale et la peinture réaliste d’une Corée attirée par l’argent facile, et pour son message philosophique et paradoxal. »
Lee Sang-woo 2012 Corée 01/01/1970
2/Duo En salles Marc L'Helgoualc'h
« Film épuré, 2/Duo plaira aux amateurs de cinéma d’auteur qui aiment méditer entre deux productions épileptiques de Michael Bay. Une certaine idée d’un cinéma plus économe et plus humain. »
Suwa Nobuhiro 2012 Japon 31/10/2012
Saudade Inédit Jeremy Coifman
« Pendant 2h47, Tomita ne lâche pas de vue son sujet, va et vient entre les personnages, entremêle les destins, pour former un portrait des plus cohérents de sa ville de Kofu. Comme David Simon, il n’oublie pas au-delà du message de faire un véritable trava »
Tomita Katsuya 2011 Japon 01/01/1970
Midnight Runners Festival Nicolas Lemerle
« Un buddy movie à l'ancienne comme on aimerait en revoir plus souvent. Le duo fonctionne à merveille, c'est fun, hilarant, parfaitement rythmé, avec en bonus une petite charge sur le système policier coréen. Que demande le peuple ? »
Kim Joo-hwan 2017 Corée 01/01/1970
Headshot En salles Victor Lopez
« Loin de nous retourner le cerveau, Headshot nous l’enfume juste un peu. »
Pen-ek Ratanaruang 2011 Thaïlande 31/10/2012
The Battleship Island Festival Kephren Montoute
« L'évidence d'un grand film. »
Ryoo Seung-wan 2017 Corée 01/01/1970
The Artist: Reborn Festival Kephren Montoute
« Ça aurait pu être très bien. C'est simplement sympa. »
Kim Kyoung-won 2016 Corée 01/01/1970
Vanishing Time: A Boy Who Returned Festival Yannik Vanesse
« anishing Time: A Boy Who Returned est nanti d’énormes qualités, n’étant jamais trop long, avec des acteurs excellents, des thématiques très belles et poétiques, mais se permet d’oser une conclusion proche de l’inadmissible et détruisant toutes les qualité »
Um Tae-hwa 2016 Corée 01/01/1970
No Money, No Future Festival Kephren Montoute
« Un doc punk sur le punk par des punk. C'est du bon. »
Lee Dongwoo 2016 Corée 01/01/1970
Romance Joe Vidéo Julien Thialon
« Pour son premier long métrage, Lee Kwang-kuk propose avec ce film onirique contemporain un récit sur-mesure au spectateur qui, pour une fois, pourra construire sa propre histoire et s’interroger sur sa vision du cinéma. »
Lee Kwang-kuk 2011 Corée 01/11/2012
A Better Tomorrow Vidéo Yannik Vanesse
« A Better Tomorrow n’est pas un mauvais film, loin s’en faut, et possède toutes les qualités pour être un solide polar d’action. Son seul tort est de se confronter au grand polar intemporel qu’est Le Syndicat du Crime et, au lieu de s’atteler à un remake, »
Hae-sung Song 2010 Hong Kong 04/07/2012
A Taxi Driver Festival Kephren Montoute
« Malgré l'audace et la maîtrise. La gravité du sujet ne permet de faire l'impasse sur les défauts du film. »
Jang Hoon 2017 Corée 01/01/1970
King Protector Vidéo Yannik Vanesse
« Si King Protector n’est pas parfait, nanti de quelques petites longueurs, il reste un excellent drame en costumes, grâce à une très belle reconstitution, de magnifiques décors et d’excellents acteurs. Pour peu que le spectateur ne recherche pas un film de »
Ha Yoo 2008 Corée 08/08/2012
Marines Are Gone Inédit Marc L'Helgoualc'h
« Comme Stanley Kubrick, Lee Man-hee a voulu montrer à quoi ressemble vraiment la guerre, dans toute sa violence inhumaine. »
Lee Man-hee 1963 Corée 01/01/1970
Kick Off Vidéo Marc L'Helgoualc'h
« Kick Off est un film efficace sur les conséquences de la guerre civile dans une ville partagée entre quatre ethnies. Budget limité oblige, la mise en scène est sobre mais efficace. Ce film permet aussi de donner un coup de projecteur sur l’Irak, un pays d »
Shawkat Amin Korki 2010 Irak 01/01/1970
2046 En salles Justin Kwedi
« Un objet fétichiste et en circuit fermé qui demande un long processus de réinvention. »
Wong Kar-wai 2004 Hong Kong 01/01/1970
In the Mood for Love En salles Justin Kwedi
« Un des plus beaux films de son auteur dont on attend qu'il retrouve à nouveau de tels sommets. »
Wong Kar-wai 2000 Hong Kong 01/01/1970
Le Maître, La Maîtresse et L’Esclave Vidéo Marjolaine Gout
« Un film admirable permettant de méditer sur le sort des femmes. »
Sahib Bibi Aur Ghulam 1962 Inde 27/09/2012
L’Assoiffé Vidéo Marjolaine Gout
« Une symbiose de chant et musique, où la composition de chaque plan flirte avec une perfection esthétique. »
Guru Dutt 1957 Inde 27/09/2012
In Another Country En salles Jeremy Coifman
« Hong Sang-Soo reste fidèle à sa ligne de conduite : pn rit beaucoup, le cinéaste livre de beaux portraits de femme et parvient encore à installer son atmosphère, son petit monde, qu’on est toujours un peu triste de quitter malgré tout. »
Hong Sang-soo 2012 Japon 17/10/2012
Sector 7 Vidéo Marc L'Helgoualc'h
« Sector 7 est un film à huis clos qui respecte trop les codes du genre, sans même tenter d'être original. Les deux points positifs du film sont l'actrice principale Ha Ji-won et le monstre marin, tous les deux sexys mais chacun à sa manière. »
Yoon Je-kyoon 2011 Corée 17/10/2012
The Bacchus Lady Festival Lila Gleizes
« En somme, The Bacchus Lady est une œuvre sobre, sans doute trop pour prétendre éveiller les consciences, mais qui traite de ce thème dur avec une indéniable délicatesse. »
Lee Jae-yong 2016 Corée 14/10/2017
Barberousse Vidéo Justin Kwedi
« Kurosawa Akira signe tout simplement là un chef d’œuvre d’humanisme. »
Kurosawa Akira 1965 Japon 30/08/2017
The DMZ Vidéo Marc L'Helgoualc'h
« Longtemps considéré comme perdu, The DMZ a été restauré en 2005 par l’institut Korean Film Archive et publié en DVD en 2010. »
Park Sang-ho 1965 Corée 01/01/1970
Himizu Vidéo Jeremy Coifman
« Parfois maladroit et manquant souvent de subtilité dans le propos, Himizu n’en reste pas moins une œuvre forte et dérangeante, parsemée de séquences proprement hallucinantes. »
Sono Sion 2011 Japon 06/08/2012
Like Someone in Love En salles Marc L'Helgoualc'h
« Avec Like Someone in Love, Abbas Kiarostami revient sur le thème universel et jamais éculé qu’est l’amour, avec ses étrangetés et les sentiments contradictoires qu’il suscite : jalousie, fascination, bonté, obstination ou doute. Le film, d’une simplicité »
Abbas Kiarostami 2012 Japon 10/10/2012
Kotoko Vidéo Marc L'Helgoualc'h
« Tsukamoto Shinya s’est incontestablement investi dans Kotoko, mais sa fascination avérée pour son actrice-muse Cocco l’a submergé et empêché de livrer un film cohérent et captivant de bout en bout. Le sujet de la folie n’est pas un prétexte pour perdre ai »
Tsukamoto Shinya 2012 Japon 08/10/2012
Lost In Beijing Vidéo Justin Kwedi
« Grand mélodrame, œuvre militante et saisissante, photographie de la Chine contemporaine, Lost in Beijing est un des films les plus marquants du cinéma chinois récent. »
Li Yu 2007 Chine 29/02/2016
Siti Vidéo Victor Lopez
« Cultivé, Siti se voir comme l’étendard d’un cinéma social, dans la lignée d’un Brillante Mendoza. »
Eddie Cahyono 2015 Indonesie 27/09/2017
Exit Vidéo Victor Lopez
« La plus belle idée du film est de donner ce rôle si banal à Chen Shiang-chyi, égérie d’Edward Yang et Tsai Ming-liang – dont elle apporte l’héritage cinématographie à l’œuvre – parfaite de modestie mais dont la performance discrète accroche systématiqueme »
Hsiang Chienn 2014 Taïwan 27/09/2017
Buddha Mountain Vidéo Julien Thialon
« Grâce à une justesse dans sa narration et son écriture, Buddha Mountain apparaît comme une aventure profondément humaine sur l’impermanence de la vie et une ode à la reconstruction individuelle par le partage. Accessible et profond, le film touche par sa »
Li Yu 2010 Chine 22/01/2013
Nobody Knows Vidéo Justin Kwedi
« La mise en scène de Kore-Eda capture ainsi sur le vif le quotidien, dans un style documentaire où il se pliera aux déambulations, réactions et caractères de ses acteurs pour saisir une réelle vérité de l’enfance. »
Kore-eda Hirokazu 2014 Japon 12/09/2017
Dodes'kaden Vidéo Justin Kwedi
« Akira Kurosawa réussit à réellement se réinventer mais l’esthétique radicale (annonçant pourtant d’autres réussites plus nanties comme Ran (1985)) sera source d’un échec commercial dont il aura bien du mal à se remettre. »
Kurosawa Akira 1970 Japon 30/08/2017
Tokyo Vampire Hotel Festival Kephren Montoute
« Sono Sion tel un Frankenstein nous offre un film monstre avec des vampires. Galvanisant puis décevant. »
Sono Sion 2017 Japon 01/01/1970
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un film pour voir un commentaire sur celui-ci.