Crazy Lee, Agent secret Coréen de Ryoo Seung-wan (DVD)

Posté le 1 octobre 2011 par

Crazy Lee, Agent secret Coréen, l’équivalent coréen de nos OSS ou Austin Powers de Ryoo Seung-wan, arrive en DVD chez Wild Side. 

Difficile d’appréhender les films comiques asiatiques, surtout quand il s’agit de parodies. Non seulement les codes sont complètement différents des notres, mais en plus, la plupart des références passent inaperçues. Crazy Lee (ou Dachimawa Lee, puisque le film n’a rien à voir avec Crazy Kung-Fu), est l’équivalent coréen de notre OSS national, soit une parodie des films d’espionnages qui pullulaient en Corée dans les années 70 et 80. L’action se passe en 1942, alors que la Corée est occupée par le Japon, et suit l’agent Lee aux prises avec Chinois et Japonais, sans oublier les traîtres à la patrie, tous à la recherche d’un bouddha d’or dans un joyeux bordel.


L’humour du film peut donc être déconcertant pour celui qui n’est pas familier avec les codes du cinéma populaire coréen. Les jeux sur la langue, avec ces personnages parlant japonais ou chinois avec un fort accent coréen, ou l’exagération théâtrale de situations absurdes ou rocambolesques passant du coq à l’âne ne marchent pas toujours sur le spectateur occidental. Quelques scènes restent très drôles (celle où le héros pleure son ami blessé, l’étouffant sous des litres de bave et de morve, ou comme celle décrivant l’utilisation inhabituel d’un pistolet sont quand même à mourir de rire), mais pas mal de gags tombent à l’eau, soit parce qu’on n’en saisit pas la référence, soit parce qu’on ne comprend qu’intellectuellement l’humour, un peu comme lorsqu’une blague nous est expliquée.

On rit de bon cœur en revanche, dès que le film s’attache à parodier des œuvres plus connues, comme lorsqu’il s’attaque à la version de The Blade de Tsui Hark en en livrant un hommage hilarant. Les scènes d’actions sont aussi de bonnes factures, le réalisateur Ryoo Seung-wan, auteur de La Citée de la violence, sait en effet comment filmer une fusillade. Ces éléments renforcent le capital sympathie d’un film qui vaut au final l’effort de la découverte.

Le DVD

Ne soyez pas surpris de trouver Katsuni, la star du X, dans les menus du DVD de ce film coréen. Wild Side a en effet décidé de faire appel à la hardeuse pour donner un petit coup de pouce à ce film difficilement exportable. Complètement hors sujet et au goût assez douteux, la belle nous guide à travers les bonus, dont un streap-tease intégral, (bon, ok, celui-là, on ne s’en plaindra pas, mais tout de même, qu’est-ce que ça vient faire là ?), et deux featurettes assez inutiles : une interview sur son personnage et un manuel d’agent secret assez cheap. Sur le film, on retrouve des rapides making-of sur les effets spéciaux ou le design du film, sans oublier un hilarant bêtisier. L’édition est donc au final certes soignée, mais on aurait préféré, quitte à fabriquer des bonus pour le film, quelque chose d’un peu plus en relation avec le sujet…

Verdict :

Crazy Lee, Agent secret Coréen de Ryoo Seung-wan, disponible en DVD, édité par Wild Side depuis le 01/10/2009.

Imprimer


Laissez un commentaire


*