Fantômes d’amour et de terreur au Quai Branly (7-22 avril 2018)

Posté le 2 avril 2018 par

En lien avec l’exposition Enfers et fantômes d’Asie, le Musée du Quai Branly Jacques-Chirac a confié à Stéphane du Mesnildot la programmation d’une trentaine de longs métrages. A travers des sous-thèmes – Fantômes d’amour, Enfants-fantômes, Justice de femmes, Maisons hantées, Femmes-chats ou Visions des enfers, et des séances spéciales (nuit du vendredi 13, jeune public, après-midi adolescents), une promenade hantée entre les cinémas asiatique et occidental… qui se déroulera du 7 au 22 avril !

Il y en aura pour tous les curieux ! Le cycle de cinéma s’ouvrira avec le documentaire Tokyo Paranormal d’Yves Montmayeur qui se plonge, en 10 chapitres, dans le Japon spectral, classique comme moderne, à travers le cinéma, le manga, la danse ou les légendes urbaines. Un documentaire inédit tourné à Tokyo et qui fait intervenir les figures majeures de l’art fantastique japonais : le mangaka Umezu Kazuo (La Femme serpent), la peintre de fantômes Fuyuko Matsui, le scénariste Takahashi Hiroshi, le danseur butô Maro Akaji, les actrices mythiques Ino Rie (Sadako dans Ring) et Fuji Takako (Kayako dans Ju-on) et bien d’autres… Une belle entrée en matière !

Un cycle qui se développera avec des films japonais contemporains comme Snow Woman de Sugino Kiki ou Over Your Dead Body de Miike Takashi mais le cinéma occidental sera également mis à l’honneur : Le Carnaval des Âmes de Herk Harvey, Ne vous retournez pas de Nicolas Roeg ou encore Histoire de Marie et Julien de Jacques Rivette.

Evidemment, impossible de faire impasse sur la J-horror alors vous pourrez vous plongez dans Ring de Nakata Hideo et Ju-on 2 de Shimizu Takashi.

Un autre réalisateur japonais sera mis à l’honneur, vu le thème abordé : Kurosawa Kiyoshi. A cette occasion, plusieurs de ses films seront projetés : Kaïro, Rétribution et Séance.

Pour changer d’ambiance, direction le cinéma d’animation avec Le Voyage de Chihiro de Miyazaki Hayo et Un Été avec Coo de Hara Keiichi.

Enfin, les autres pays asiatiques ne sont pas oubliés dans cette volonté de montrer les différentes représentations des fantômes au cinéma. Une occasion de rare de découvrir sur grand écran des films comme The Spiritual World du réalisateur thaïlandais Tharatap Thewsomboon et Mr. Vampire de Ricky Lau.

Pour tout savoir de la programmation cinéma autour de cette exposition, cliquez ici !

Elvire Rémand

Imprimer


Laissez un commentaire


*