Biopic 100 % japonais Nakimushi Shottan no Kiseki : teaser

Posté le 20 mars 2018 par

S’il y a bien un film qu’on ne verra jamais par chez nous, c’est Nakimushi Shottan no Kiseki, qui sortira au Japon à l’automne. Et pourtant, on connaît son réalisateur, Toyoda Toshiaki. Donc on regarde le teaser !

Toyoda Toshiaki est surtout connu pour avoir réalisé Crows Explode, inédit en France. Mais on avait pu le découvrir en France au Festival Kinotayo avec son étrange Monsters Club.

Nakimushi Shottan no Kiseki est tiré d’un roman autobiographique de Segawa Shoji, qui n’est pas écrivain de profession mais joueur professionnel de shogi. Le shogi, kesako ? C’est un jeu de société traditionnel japonais, qui se rapproche au jeu d’échecs. Un jeu qu’on ne connaît absolument pas en Europe mais qui a beaucoup de succès au Japon.

Le film met donc en scène la vie de Segawa Shoji, réservé et discret, qui devient célèbre du jour au lendemain après avoir remporté le tournoi national de shogi. A l’âge de 26 ans, son rêve devient enfin réalité et il désire se lancer dans une carrière professionnelle. Malheureusement, il ne peut pas le faire car trop jeune (d’après les règles de la profession). Le fait de devoir abandonner ce rêve le déprime profondément. Avec le soutien de ses pairs, Segawa persiste à jouer. Et là, le miracle arrive…

On n’est pas sûr de comprendre les enjeux dramatiques d’un tel film et c’est ça qui est intriguant ! Au casting, on retrouvera Matsuda Ryuhei (Avant que nous disparaissions), Noda Yojiro (Pieta in the Toilet), Nagayama Kento (Shield of Straw), Sometani Shota (Himizu) et Shibukawa Kiyohiko (Love & Peace).

Elvire Rémand

Source : AsianWiki

Imprimer


3 commentaires pour “Biopic 100 % japonais Nakimushi Shottan no Kiseki : teaser”

  1. Euh, Crows Explode est l’unique Toyoda sorti chez nous (via Wild Side).
    Quand au reste, hélas…

  2. En tout cas, un projet bien passionnant et important chez Toyoda, puisqu’il fut lui-même joueur émérite de shôgi.
    On pourrait même penser que c’est quasiment son film le plus autobiographique.

  3. Merci pour cette précision 🙂

Laissez un commentaire


*