thumb_6135_media_image_926x584

Cannes 2017 : L’Asie une nouvelle fois au rendez-vous

Posté le 14 avril 2017 par

Ce jeudi 13 avril, nous étions conviés, comme tous les ans, à la conférence de presse traditionnelle du Festival de Cannes, où le duo FrémauxLescure annonçait, devant un parterre de journalistes, les films de la sélection officielle 2017.

Pour cette 70ème édition, on peut déjà saluer l’effort des deux organisateurs pour tenter d’apporter un peu de renouveau, même si la sélection, et surtout la Compétition, comporte toujours son quota d’habitués.

En attendant, côté cinéma asiatique, notre programme sera bien rempli. On peut déjà dire que ce sera l’année Hong Sang-soo, puisque le réalisateur coréen viendra défendre pas moins de deux films : La Caméra de Claire, tourné à Cannes l’année dernière pendant le Festival, qui sera présenté en Séance Spéciale, et The Day After, qui concourra pour la Palme d’or.

On l’attendait en Hors compétition, mais l’immense Bong Joon-ho aura bien les honneurs de la Compétition, pour notre plus grand plaisir, avec le très attendu Okja, production Netflix, qui, d’après Frémaux, aurait finalement le droit à une sortie salle. Wait and see…

HIKARI

On retrouvera également en Compétition la japonaise Kawase Naomi, avec son nouveau film Hikari, elle qui avait gagné le Grand prix du jury en 2007 pour La Forêt de Mogari.

Le Japon aura le droit à deux autres de ses grands représentants, puisque Kurosawa Kiyoshi sera présent dans la section Un Certain Regard avec Before we Vanish, tandis que le prolifique Miike Takashi dévoilera son adaptation de L’Habitant de l’infini, en Hors compétition.

blade-of-the-immortal

La Corée du Sud fera son retour en force en Séance de minuit, avec The Merciless de Byun Sung-hyun et The Villainess de Jeong Byeong-gil. Jean-Stéphane Sauvaire viendra également nous raconter l’histoire vraie de Billy Moore, enfermé dans l’une des plus dures prisons de Thaïlande, avec le film A Prayer Before Dawn.

Enfin, le cinéma iranien ne sera pas en reste avec le nouveau film de Mohammad Rasoulof, Lerd, présenté dans la catégorie Un Certain Regard, et They d’Anahita Ghazvinizadeh, en Séance Spéciale.

On attend maintenant l’annonce du contenu des autres sections du Festival, notamment la Quinzaine des Réalisateurs et La Semaine de la Critique, pour faire un bilan complet de nos attentes sur les films asiatiques de cette édition 2017.

Nicolas Lemerle.

Imprimer


Laissez un commentaire


*