disney-la-belle-et-la-bete-emma-watson-dan

Box Office – Corée du Sud : Semaine du 15 au 22 mars 2017

Posté le 24 mars 2017 par

Cette semaine dans le box office, nous nous intéresserons aux succès coréens du 15 au 22 mars 2017 !

  1. AMERICAN FLAG BOXOFFICE La Belle et la Bête de Bill Condon (1ère semaine)
  2. AMERICAN FLAG BOXOFFICE Kong : Skull Island de Jordan Vogt-Roberts (2ème semaine)
  3. AMERICAN FLAG BOXOFFICE Logan de James Mangold (3ème semaine)
  4. DRAPEAU COREE BOXOFFICE Part Time Spy de Kim Deok-su (1ère semaine)
  5. AMERICAN FLAG BOXOFFICE La La Land de Damian Chazelle (6ème semaime)
  6. DRAPEAU COREE BOXOFFICE Bluebeard de Lee Soo-yeon (4ème semaine)
  7. AMERICAN FLAG BOXOFFICE The Space Between Us de Peter Chelson (1ère semaine)
  8. DRAPEAU COREE BOXOFFICE The Prison de Na Hyun (1ère semaine)Ne
  9. AMERICAN FLAG BOXOFFICE The Light Between Oceans de Derek Cianfrance (2ème semaine)
  10. DRAPEAU COREE BOXOFFICE New Trial de Kim Tae-yoon (5ème semaine)

C’est une véritable invasion de films américains dans le box office coréen de cette semaine, avec plus de la moitié des places revendiquées par Hollywood et ses blockbusters. Avec 1,400,991 entrées et 67% du chiffre d’affaires de la semaine, La Belle et la Bête, adaptation live du film Disney (et non du conte, qu’on se le dise), écrase la concurrence, le second film de la semaine, Kong ; Skull Island n’étant qu’a 317,684 entrées.

Quelle place pour les films coréens dans cet environnement ? Et bien, pas grand chose à vrai dire. Part Time Spy, deuxième comédie du réalisateur Kim Deok-su, plafonne à 89 260 entrées dans sa première semaine et si Bluebeard, le nouveau film de Lee Soo-yeon, réalisateur de The Uninvited en 2003 a déjà dépassé le million de spectateurs, il n’en rassemble que 18 827 cette semaine.  Enfin, si New Trial n’appelle que 8,823 coréens dans sa cinquième semaine d’exploitation, c’est avec quasiment 2,5 millions de spectateurs qu’il quitte le top 10. Déjà un bon score pour ce film à enquête starring Lee Dong-hwi (Veteran, Mademoiselle…)

Elias Campos.

Source : Korfilm

Imprimer


Laissez un commentaire


*