Films Captain Jim (Cinématraque) Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
New Trial (FFCP 2017)
Kim Tae-yoon
NH10 (L'Étrange Festival 2015)
Navdeep Singh
Nicky Larson et le parfum de Cupidon (en salles le 06/02/2019)
Philippe Lacheau
« Dommage que l'humour franchouillard et les clins d’œil embarrassants au Club Dorothée viennent parasiter un ensemble loin de la purge annoncée. Une relative ambition dans l'action, la dimension cartoon et l'humour de City Hunter sont là, pas honteux sans être une réussite. »
« Retour en enfance pour la génération Club Dorothée. Oubliez City Hunter et replongez-vous dans le Nicky Larson que vous avez connu. Tout n'est pas parfait, les références sont souvent peu utiles mais ce Nicky Larson est une bonne comédie et surtout, le meilleur film de Lacheau (ok, ce n'est pas très difficile...). »
« Les fans de Lacheau peuvent y trouver leur compte, ceux qui cherchent City Hunter (ou une quelconque forme d'ambition cinématographique) seront plus embarrassés devant cette comédie pataude multipliant les clins d’œils déprimants au Club Dorothée. »
Night Flight (FFCP 2014)
Leesong Hee-il
« Avant d'être un plaidoyer pour l'acceptation de l'homosexualité au sein de la société coréenne, Night Flight est une histoire d'amour tragique menée avec brio par deux jeunes acteurs époustouflants. »
Nina Wu (en salles le 08/01/2020)
Midi Z
« Un film post-#MeToo parsemé d'hallucinations, de cauchemars et de délires sur les actrices et le monde du cinéma... C'est parfois superbe (esthétiquement) mais quelque peu lassant. »
« Un style extra pour un propos salvateur, mais qui a tendance à s'égarer par moments. »
« (Un)Perfect Wu »
No Man's Land (Deauville 2014)
Ning Hao
« Un film de genre efficace et rythmé qui emprunte à la fois au western spaghetti, à la course poursuite philosophique (Duel) et à l'humour noir de U-Turn d'Oliver Stone. Seul bémol : le film est trop répétitif. Un réalisateur à surveiller. »
« Un western contemporain et brutal, très jouissif malgré son manque de subtilité. »
No Money, No Future (FFCP 2017)
Lee Dong-woo
« Un doc punk sur le punk par des punk. C'est du bon. »
Nobody's Home (FICA 2014)
Deniz Akçay
« Un beau drame venu de Turquie qui révèle une jeune réalisatrice à suivre. »
Non-fiction Diary (FFCP 2014)
Jung Yoon-suk
Norte, la fin de l'histoire (en salles le 04/11/2015)
Lav Diaz
« Un ample et passionnant récit Dostoïevskien. »
Norte, la fin de L\'histoire (Cannes 2013)
Lav Diaz
« Un ample et passionnant récit Dostoïevski »
Nos souvenirs (en salles le 27/04/2016)
Gus Van Sant
« Au delà des clichés sur le Japon, un beau conte universel, dont la réflexion sur le deuil et sa description des rapports de couple arrive à émouvoir. N'écoutez pas le bad buzz ! »
Notre petite sœur (Cannes 2015)
Kore-eda Hirokazu
« La délicatesse de la ligne claire de Kore-eda colle parfaitement aux beaux personnages du film, à la fois très simple et très profond. »
Notre petite sœur (en salles le 28/10/2015)
Kore-eda Hirokazu
« Un film reposant qui suit le quotidien sans accroc de 4 sœurs. Une justesse de ton incroyable. Un seul regret : que le film ne dure pas plus longtemps ! »
« La délicatesse de la ligne claire de Kore-eda colle parfaitement aux beaux personnages du film, à la fois très simple et très profond »
Obsessed (Cannes 2014)
Kim Dae-ho
« Beau comme du Wong Kar-wai académique. »
Ode To The Goose (FFCP 2019)
Zhang Lu
« Une ballade à la Hong Sang-soo, sans alcool mais avec une mise en scène brillante. Dommage que le montage et la narration nous perdent volontairement et sans trop de raison. »
« Un morcellement narratif ultra qui noie le spectateur. La première partie est pourtant plutôt agréable. »
Office (en salles le 09/08/2017)
Johnnie To
« Rien de nouveau à dire sur le capitalisme et l'impitoyable monde de la finance mais l’étourdissant dispositif formel emporte tout. »
« Mise en scène et décors simplement déments, l'aspect comédie musicale est moins bien réussi. On est loin de La La Land. Quoiqu'il en soit, on passe un très bon moment devant ce "petit" Johnnie To. »
« Virtuose d'un point de vue de la mise en scène, bancale d'un point de vue narratif, Office est une comédie musicale en 3D sur le monde de la finance réalisée par Johnnie To : rien que pour ça, il faut courir la voir en salles ! »
Oh Lucy ! (Cannes 2017)
Atsuko Hirayanagi
« Du rock 'n' roll et pas beaucoup d'amour. Lucy n'a pas passé l'âge des enfantillages. »
« Sympathique variation japonaise du feel-good movie type Sundance. »
Oh Lucy ! (Kinotayo)
Hirayanagi Atsuko
« Du rock 'n' roll et pas beaucoup d'amour. Lucy n'a pas passé l'âge des enfantillages. »
« Sympathique variation japonaise du feel-good movie type Sundance. »
Oh Lucy! (en salles le 31/01/2018)
Hirayanagi Atsuko
« Une jolie fable mélancolique et ludique sur la solitude et l'illusion amoureuse. Le manque de consistance est compensé par le charme de l'héroïne. »
« Shinobu Terajima est très bien quand elle apprend l'anglais. Et puis voila ! »
« Parfois un peu maladroit, Oh Lucy! amène un peu de fraîcheur pas désagréable. A la fois film sur la solitude, les relations familiales, professionnelles et amoureuses, Oh Lucy! décolle surtout par la performance de ses acteurs. »
« Sympathique variation japonaise du feel-good movie type Sundance. »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Films Captain Jim (Cinématraque) Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
New Trial (FFCP 2017)
Kim Tae-yoon
NH10 (L'Étrange Festival 2015)
Navdeep Singh
Nicky Larson et le parfum de Cupidon (en salles le 06/02/2019)
Philippe Lacheau
« Dommage que l'humour franchouillard et les clins d’œil embarrassants au Club Dorothée viennent parasiter un ensemble loin de la purge annoncée. Une relative ambition dans l'action, la dimension cartoon et l'humour de City Hunter sont là, pas honteux sans être une réussite. »
« Retour en enfance pour la génération Club Dorothée. Oubliez City Hunter et replongez-vous dans le Nicky Larson que vous avez connu. Tout n'est pas parfait, les références sont souvent peu utiles mais ce Nicky Larson est une bonne comédie et surtout, le meilleur film de Lacheau (ok, ce n'est pas très difficile...). »
« Les fans de Lacheau peuvent y trouver leur compte, ceux qui cherchent City Hunter (ou une quelconque forme d'ambition cinématographique) seront plus embarrassés devant cette comédie pataude multipliant les clins d’œils déprimants au Club Dorothée. »
Night Flight (FFCP 2014)
Leesong Hee-il
« Avant d'être un plaidoyer pour l'acceptation de l'homosexualité au sein de la société coréenne, Night Flight est une histoire d'amour tragique menée avec brio par deux jeunes acteurs époustouflants. »
Nina Wu (en salles le 08/01/2020)
Midi Z
« Un film post-#MeToo parsemé d'hallucinations, de cauchemars et de délires sur les actrices et le monde du cinéma... C'est parfois superbe (esthétiquement) mais quelque peu lassant. »
« Un style extra pour un propos salvateur, mais qui a tendance à s'égarer par moments. »
« (Un)Perfect Wu »
No Man's Land (Deauville 2014)
Ning Hao
« Un film de genre efficace et rythmé qui emprunte à la fois au western spaghetti, à la course poursuite philosophique (Duel) et à l'humour noir de U-Turn d'Oliver Stone. Seul bémol : le film est trop répétitif. Un réalisateur à surveiller. »
« Un western contemporain et brutal, très jouissif malgré son manque de subtilité. »
No Money, No Future (FFCP 2017)
Lee Dong-woo
« Un doc punk sur le punk par des punk. C'est du bon. »
Nobody's Home (FICA 2014)
Deniz Akçay
« Un beau drame venu de Turquie qui révèle une jeune réalisatrice à suivre. »
Non-fiction Diary (FFCP 2014)
Jung Yoon-suk
Norte, la fin de l'histoire (en salles le 04/11/2015)
Lav Diaz
« Un ample et passionnant récit Dostoïevskien. »
Norte, la fin de L\'histoire (Cannes 2013)
Lav Diaz
« Un ample et passionnant récit Dostoïevski »
Nos souvenirs (en salles le 27/04/2016)
Gus Van Sant
« Au delà des clichés sur le Japon, un beau conte universel, dont la réflexion sur le deuil et sa description des rapports de couple arrive à émouvoir. N'écoutez pas le bad buzz ! »
Notre petite sœur (Cannes 2015)
Kore-eda Hirokazu
« La délicatesse de la ligne claire de Kore-eda colle parfaitement aux beaux personnages du film, à la fois très simple et très profond. »
Notre petite sœur (en salles le 28/10/2015)
Kore-eda Hirokazu
« Un film reposant qui suit le quotidien sans accroc de 4 sœurs. Une justesse de ton incroyable. Un seul regret : que le film ne dure pas plus longtemps ! »
« La délicatesse de la ligne claire de Kore-eda colle parfaitement aux beaux personnages du film, à la fois très simple et très profond »
Obsessed (Cannes 2014)
Kim Dae-ho
« Beau comme du Wong Kar-wai académique. »
Ode To The Goose (FFCP 2019)
Zhang Lu
« Une ballade à la Hong Sang-soo, sans alcool mais avec une mise en scène brillante. Dommage que le montage et la narration nous perdent volontairement et sans trop de raison. »
« Un morcellement narratif ultra qui noie le spectateur. La première partie est pourtant plutôt agréable. »
Office (en salles le 09/08/2017)
Johnnie To
« Rien de nouveau à dire sur le capitalisme et l'impitoyable monde de la finance mais l’étourdissant dispositif formel emporte tout. »
« Mise en scène et décors simplement déments, l'aspect comédie musicale est moins bien réussi. On est loin de La La Land. Quoiqu'il en soit, on passe un très bon moment devant ce "petit" Johnnie To. »
« Virtuose d'un point de vue de la mise en scène, bancale d'un point de vue narratif, Office est une comédie musicale en 3D sur le monde de la finance réalisée par Johnnie To : rien que pour ça, il faut courir la voir en salles ! »
Oh Lucy ! (Cannes 2017)
Atsuko Hirayanagi
« Du rock 'n' roll et pas beaucoup d'amour. Lucy n'a pas passé l'âge des enfantillages. »
« Sympathique variation japonaise du feel-good movie type Sundance. »
Oh Lucy ! (Kinotayo)
Hirayanagi Atsuko
« Du rock 'n' roll et pas beaucoup d'amour. Lucy n'a pas passé l'âge des enfantillages. »
« Sympathique variation japonaise du feel-good movie type Sundance. »
Oh Lucy! (en salles le 31/01/2018)
Hirayanagi Atsuko
« Une jolie fable mélancolique et ludique sur la solitude et l'illusion amoureuse. Le manque de consistance est compensé par le charme de l'héroïne. »
« Shinobu Terajima est très bien quand elle apprend l'anglais. Et puis voila ! »
« Parfois un peu maladroit, Oh Lucy! amène un peu de fraîcheur pas désagréable. A la fois film sur la solitude, les relations familiales, professionnelles et amoureuses, Oh Lucy! décolle surtout par la performance de ses acteurs. »
« Sympathique variation japonaise du feel-good movie type Sundance. »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Tableau des Etoiles

Films Captain Jim (Cinématraque) Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
New Trial (FFCP 2017)
Kim Tae-yoon
NH10 (L'Étrange Festival 2015)
Navdeep Singh
Nicky Larson et le parfum de Cupidon (en salles le 06/02/2019)
Philippe Lacheau
« Dommage que l'humour franchouillard et les clins d’œil embarrassants au Club Dorothée viennent parasiter un ensemble loin de la purge annoncée. Une relative ambition dans l'action, la dimension cartoon et l'humour de City Hunter sont là, pas honteux sans être une réussite. »
« Retour en enfance pour la génération Club Dorothée. Oubliez City Hunter et replongez-vous dans le Nicky Larson que vous avez connu. Tout n'est pas parfait, les références sont souvent peu utiles mais ce Nicky Larson est une bonne comédie et surtout, le meilleur film de Lacheau (ok, ce n'est pas très difficile...). »
« Les fans de Lacheau peuvent y trouver leur compte, ceux qui cherchent City Hunter (ou une quelconque forme d'ambition cinématographique) seront plus embarrassés devant cette comédie pataude multipliant les clins d’œils déprimants au Club Dorothée. »
Night Flight (FFCP 2014)
Leesong Hee-il
« Avant d'être un plaidoyer pour l'acceptation de l'homosexualité au sein de la société coréenne, Night Flight est une histoire d'amour tragique menée avec brio par deux jeunes acteurs époustouflants. »
Nina Wu (en salles le 08/01/2020)
Midi Z
« Un film post-#MeToo parsemé d'hallucinations, de cauchemars et de délires sur les actrices et le monde du cinéma... C'est parfois superbe (esthétiquement) mais quelque peu lassant. »
« Un style extra pour un propos salvateur, mais qui a tendance à s'égarer par moments. »
« (Un)Perfect Wu »
No Man's Land (Deauville 2014)
Ning Hao
« Un film de genre efficace et rythmé qui emprunte à la fois au western spaghetti, à la course poursuite philosophique (Duel) et à l'humour noir de U-Turn d'Oliver Stone. Seul bémol : le film est trop répétitif. Un réalisateur à surveiller. »
« Un western contemporain et brutal, très jouissif malgré son manque de subtilité. »
No Money, No Future (FFCP 2017)
Lee Dong-woo
« Un doc punk sur le punk par des punk. C'est du bon. »
Nobody's Home (FICA 2014)
Deniz Akçay
« Un beau drame venu de Turquie qui révèle une jeune réalisatrice à suivre. »
Non-fiction Diary (FFCP 2014)
Jung Yoon-suk
Norte, la fin de l'histoire (en salles le 04/11/2015)
Lav Diaz
« Un ample et passionnant récit Dostoïevskien. »
Norte, la fin de L\'histoire (Cannes 2013)
Lav Diaz
« Un ample et passionnant récit Dostoïevski »
Nos souvenirs (en salles le 27/04/2016)
Gus Van Sant
« Au delà des clichés sur le Japon, un beau conte universel, dont la réflexion sur le deuil et sa description des rapports de couple arrive à émouvoir. N'écoutez pas le bad buzz ! »
Notre petite sœur (Cannes 2015)
Kore-eda Hirokazu
« La délicatesse de la ligne claire de Kore-eda colle parfaitement aux beaux personnages du film, à la fois très simple et très profond. »
Notre petite sœur (en salles le 28/10/2015)
Kore-eda Hirokazu
« Un film reposant qui suit le quotidien sans accroc de 4 sœurs. Une justesse de ton incroyable. Un seul regret : que le film ne dure pas plus longtemps ! »
« La délicatesse de la ligne claire de Kore-eda colle parfaitement aux beaux personnages du film, à la fois très simple et très profond »
Obsessed (Cannes 2014)
Kim Dae-ho
« Beau comme du Wong Kar-wai académique. »
Ode To The Goose (FFCP 2019)
Zhang Lu
« Une ballade à la Hong Sang-soo, sans alcool mais avec une mise en scène brillante. Dommage que le montage et la narration nous perdent volontairement et sans trop de raison. »
« Un morcellement narratif ultra qui noie le spectateur. La première partie est pourtant plutôt agréable. »
Office (en salles le 09/08/2017)
Johnnie To
« Rien de nouveau à dire sur le capitalisme et l'impitoyable monde de la finance mais l’étourdissant dispositif formel emporte tout. »
« Mise en scène et décors simplement déments, l'aspect comédie musicale est moins bien réussi. On est loin de La La Land. Quoiqu'il en soit, on passe un très bon moment devant ce "petit" Johnnie To. »
« Virtuose d'un point de vue de la mise en scène, bancale d'un point de vue narratif, Office est une comédie musicale en 3D sur le monde de la finance réalisée par Johnnie To : rien que pour ça, il faut courir la voir en salles ! »
Oh Lucy ! (Cannes 2017)
Atsuko Hirayanagi
« Du rock 'n' roll et pas beaucoup d'amour. Lucy n'a pas passé l'âge des enfantillages. »
« Sympathique variation japonaise du feel-good movie type Sundance. »
Oh Lucy ! (Kinotayo)
Hirayanagi Atsuko
« Du rock 'n' roll et pas beaucoup d'amour. Lucy n'a pas passé l'âge des enfantillages. »
« Sympathique variation japonaise du feel-good movie type Sundance. »
Oh Lucy! (en salles le 31/01/2018)
Hirayanagi Atsuko
« Une jolie fable mélancolique et ludique sur la solitude et l'illusion amoureuse. Le manque de consistance est compensé par le charme de l'héroïne. »
« Shinobu Terajima est très bien quand elle apprend l'anglais. Et puis voila ! »
« Parfois un peu maladroit, Oh Lucy! amène un peu de fraîcheur pas désagréable. A la fois film sur la solitude, les relations familiales, professionnelles et amoureuses, Oh Lucy! décolle surtout par la performance de ses acteurs. »
« Sympathique variation japonaise du feel-good movie type Sundance. »
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.