VIDEO – Tempura de Ohku Akiko

Posté le 24 novembre 2022 par

Cet été, nous découvrions une savoureuse comédie romantique nipponne. C’est Tempura, le fruit de la deuxième collaboration entre la réalisatrice Ohku Akiko et l’écrivaine Wataya Risa. Et c’est désormais disponible en DVD et Blu-Ray chez Art House ! Film par Rohan Geslouin ; Bonus par Elvire Rémand.

 

Cela fait désormais deux ans que les Japonais ont pu découvrir les péripéties de Mitsuko sur leurs écrans. Ce cinquième long-métrage de Ohku Akiko se place dans la continuité de sa filmographie, où elle s’est essayée à croquer des portraits de jeunes femmes japonaises dans le Japon contemporain. Entre-temps, Tempura est passé par plusieurs festivals, dont Kinotayo en 2021, et le Festival international du film de Tokyo en 2020 d’où il est reparti avec le prix du public. Et nous les comprenons !

Tempura nous raconte les aventures de Mitsuko, jeune trentenaire célibataire qui vit dans sa bulle. Au cœur d’un Tokyo trop grand pour elle, elle se consacre avec passion à des recettes de cuisine qu’elle peaufine de son petit appartement. En célibataire épanouie, elle se fixe chaque jour de nouveaux défis jusqu’à celui inédit… d’inviter un garçon à dîner !

De prime abord nous pourrions penser que nous faisons face à une énième comédie romantique japonaise comme nous avons pu en voir tant ces dernières années. Rien de nouveau sous le soleil. Pourtant, Tempura nous offre un véritable rafraîchissement pour le genre de la romance. Car même s’il ne peut pas éviter certains topos de ce type de cinéma, chaque scène regorge toujours plus d’inventivité et d’idées pour mettre en scène cette relation amoureuse en devenir. Cette inventivité se fait essentiellement par la mise en scène de la dite “bulle” de Mitsuko. Pour entrer en empathie, tout en mettant l’accent sur son célibat, le film utilise notamment le concept de l’ami imaginaire (Monsieur A). Cela nous permet d’être à la fois dans les pensées de la jeune fille, de comprendre qui elle est, ses préoccupations, tout en soulignant la solitude de la vie qu’elle mène au quotidien. Parfois, Monsieur A incarne aussi la petite voix intérieure qui se fait le relais de pressions sociales extérieures sur les thèmes du célibat, de son rapport à la nourriture, etc. Le film foisonne d’idées, tant sonores que visuelles, qui viennent traduire l’esprit créatif, imaginatif, et en constante ébullition de Mitsuko. Nous accédons à sa psyché et à son monde intérieur grâce à une mise en scène généreuse, mais aussi par ses échanges permanents avec son ami imaginaire. C’est ce qui rend les moments de solitude de la vie de Mitsuko cinématographiquement extrêmement vivants. Le spectateur est invité pendant l’espace de ces deux heures à faire partie lui aussi de cette bulle. Nous voyons la majeure partie du film avec le regard de Mitsuko, et en cela nous passons un moment fantastique.

Pour qualifier le ton général du film, nous pouvons dire qu’il est doux. Doux sans pour autant être niais. Cette romance est une véritable sucrerie, parfois teintée de saveurs acidulées comme dans toute aventure amoureuse. Cette douceur du film tient bien sûr à l’amour qui s’avoue et émerge petit à petit entre les protagonistes par le biais de la cuisine, mais surtout via le personnage principal en lui-même. Non dans le rôle de Mitsuko est vraiment rayonnante, drôle et attendrissante. Le ton du  film repose beaucoup sur son excellent jeu d’actrice.

Si vous voulez passer un véritable moment de douceur, partager la bulle de Mitsuko quelque temps, devant un film bien tenu de bout en bout, courez voir Tempura.

BONUS

Making of (13min) : le making of est en réalité une interview des acteurs principaux. Non raconte son plaisir à avoir lu le scénario et interprété la pétillante et dynamique Mitsuko. Elle parle de sa scène marquante, celle où elle fabrique un tempura factice, en disant qu’elle a pris le même plaisir que son personnage de se confronter à une nouveauté. Elle détaille ensuite ses relations avec ses partenaires de jeu. Non semble très émue en revenant sur ces souvenirs et les difficultés de tournage. Hayashi Kento parle lui aussi de son expérience de tournage et du travail de la réalisatrice sur le tournage. Il revient sur sa relation avec Non, en réalité bien plus timide que son personnage. Hashimoto Ai, quant à elle, donne ses impressions après le tournage.

Cinq plats emblématiques du Japon (48sec) : petit spot qui revient en images sur quelques plats emblématiques du film comme le yakiniku (viande grillée au barbecue), la korokke (croquettes de pommes de terre), le nabe (pot-au-feu), le curry japonais et et la fameuse tempura (fritures de crevettes, légumes ou poisson).

Qu’est-ce qu’un Sampuru (32sec) : également un court spot pour expliquer la tradition des faux plats, plus vrais que nature, dans les vitrines des restaurants japonais.

Trois anecdotes sur le Japon (43sec) : un dernier sport qui revient sur quelques anecdotes typiquement japonaises comme la possibilité pour une entreprise d’obliger ses employées à porter des talons, l’habitude des Japonais à se gargariser en plus du brossage de dents (ugai), ou le nouveau business représenté par les célibataires, cibles d’offres promotionnelles.

Tempura de Ohku Akiko. Japon. 2020. En DVD et Blu-Ray le 22/11/2022 chez Hanabi

Imprimer


Laissez un commentaire


*