Extravagance asiatique à L’Etrange Festival 2018 (05/09-16/09/2018)

Posté le 17 août 2018 par

La 24e édition de L’Étrange Festival se déroulera à Paris du 5 au 16 septembre. L’événement qui met du baume au cœur alors que la rentrée est toujours difficile. Et, bonne nouvelle, le continent asiatique est y fortement représenté !

Les films en compétition pour remporter le prix Nouveau Genre seront au nombre de 21 dont quelques pépites asiatiques : The Spy Gone North du réalisateur coréen Yoon Jong-bin, déjà présenté à Cannes cette année, May the Devil Take You de Timo Tjahjanto, Buybust d’Erik Matti et le tant attendu Killing de Tsukamoto Shinya.

Du côté des avant-premières (hors compétition), on pourra découvrir le film d’animation chinois She de Zhou Shengwei.

Dans la catégorie Mondovision, le créateur japonais Ujicha sera de la partie avec son voyage halluciné Violence Voyager. Les spectateurs pourront aussi découvrir Dukun du réalisateur malaisien Dain Said et le film japonais Liverleaf de Naito Eisuke.

Un petit focus sur le réalisateur iranien Shahram Mokri sera organisé avec les projections de Fish&Cat et Invasion, en première française.

Un autre focus, plus important celui-là, se déroulera autour du réalisateur kazakh Adilkhan Yerzhanov. Seront projetés Night God, en première internationale, mais aussi The Plague at the Karatas Village, The Owners, Constrictors, The Story of Kazakh Cinema, Realtors et La Tendre indifférence du monde.

Une sélection bien particulière fait son apparition cette année : 8mm Hachimiri Madness, qui met en avant le jishu eiga, né au Japon à la fin des années 1970. Le format 8mm offre alors aux jeunes réalisateurs la possibilité d’autoproduire des œuvres toutes plus libres, outrancières et provocatrices. Quand le cinéma nippon se lâche, forcément on en redemande et on se jette sur The Isolation of 1/880000 de Ishii Sogo, The Adventure of Denchu-Kozo de Tsukamoto Shinya, I Am Sono Sion!! et A Man’s Flower Road du fameux Sono Sion ainsi que Tokyo Cabbageman K de Ogata Akira, Saint Terrorism de Masahi Yamamoto, Hanasareru Gang réalisé par Nobuhiro Suwa, Happiness Avenue de Katsuyuki Hirano et un dernier trio : UNK et High-School Terror de Tezuka Makoto ainsi que The Rain Women de Yaguchi Shinobu.

Vous aimez le Japon ? On continue avec Nikkatsu Extravaganza ! Quand la société de production la plus ancienne mais surtout la plus extravagante du Japon ressort les pépites de son catalogue, on ne peut s’attendre qu’à des merveilles. Au programme des actrices mythiques, des francs-tireurs, des bad girls, du suspens et des inédits ! Au programme : Blind Woman’s Curse d’Ishii Teruo, Les Tueuses en collants noirs de Hasebe Ysuharu, la trilogie Woman Gambler mais aussi la saga Stray Cat Rock.

Les pépites de L’Étrange mettront à l’honneur Les Funérailles des roses de Matsumoto Toshio, en copie neuve.

Enfin, la carte blanche à Jackie Berroyer vous permettra de re(découvrir) La Vengeance est à moi d’Imamura Shohei.

Quel beau programme, que vous pouvez retrouver ici !

Elvire Rémand

Imprimer


Laissez un commentaire


*