Programmation du FICA 2016 (3-10 février 2016)

Posté le 20 janvier 2016 par

La programmation du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul, le FICA, vient enfin d’être mise en ligne ! Dans moins de deux semaines, vous pourrez vous gaver de films asiatiques !

Cette année, 17 films seront en compétition dont les films chinois Back to the North de Liu Hao et Tharlo de Pema Tseden, le long métrage Another Way du réalisateur coréen Cho Chang-ho, Wednesday, May 9 du cinéaste iranien Vahid Jalilvand ou encore le film japonais Being Good de O Mipo.

Une compétition de films documentaires se tiendra également avec Voyage en Occident de Jill Coulon, Jharia, une vie en enfer de Jean Dubrel et Tian Doan na Champassak, le film libanais La Cité de la mer d’Elias Khlat ou Cette Terre est la nôtre du cinéaste birman Sai Khong Kham.

La section thématique sera dédiée à la relation entre l’Orient et l’Occident. Pour la mettre en scène, rien de mieux que les coproductions avec Un Barrage contre le Pacifique de Rithy Panh, Une Chinoise de Guo Xiaolu, In Another Country de Hong Sang-soo, Japanese Story de Sue Brooks et Une Seconde femme d’Umut Dag.

Dans le cadre de l’année France-Corée se tiendra une rétrospective sur les liens entre la littérature coréenne et son cinéma. Au programme : l’inédit Le Locataire et ma mère de Shin Sang-ok, Voyage en hiver de Kwak Ji-kyoon, My Sassy Girl de Kwak Jae-yong, Deux soeurs de Kim Jee-woon ou Le Vieux jardin d’Im Sang-soo.

Après la Corée, direction la Thaïlande et ses maîtres oubliés du cinéma : The King of White Elephant réalisé en 1940 par Sunh Vasuhara et Pridi Banomhong, Tongpan d’Euthana Mukdasanit, Les Bambous rouges de Permpol Choey-aroon et Les Larmes du tigre noir de Wisith Sasanatieng.

Enfin, le FICA organisera un hommage à Eran Riklis, cinéaste né en Israël et ayant vécu aux Etats-Unis, au Canada et au Brésil. Neuf de ses films seront projetés dont Cup Final, Vulcan Junction, Les Citronniers et Mon fils.

Pour tout connaître de la programmation gargantuesque, cliquez ici !

Elvire Rémand

Imprimer


Laissez un commentaire


*