Les oeuvres des cinéastes des années 1980 sont à la Maison de la culture du Japon à Paris

Posté le 5 avril 2014 par

La Maison de la culture du Japon à Paris a toujours une programmation passionnante. C’est encore le cas pour ce mois d’avril !

Après avoir mis à l’honneur les réalisateurs japonais des années 1970, la Maison de la culture du Japon à Paris s’intéresse aux cinéastes des années 1980. Douze films seront projetés, tels que L’homme qui a volé le soleil de Hasegawa Kazuhiko, La rivière de boue réalisé par Oguri Kohei (La Forêt oubliée), Etre ou ne pas être homme (La Marche de Kamata) de Fukasaku Kinji (Battle Royale), Rikyu, Le maître de thé réalisé par Teshigahara Hiroshi (La Femme des sables) ou Violent Cop de Kitano Takeshi.

Vous préférez les films qui traitent de l’actualité ? La Maison de la culture du Japon à Paris a aussi pensé à vous en organisant un cycle de documentaires autour du séisme du 11 mars 2011. Au programme : Au-delà du nuage Yonaoshi de Keiko Courdy, Contre vents et marées réalisé par Nicolas Descamps, le reportage Le dernier sourire et Touching The Sound: The Improbable Journey of Nobuyuki Tsuji réalisé par Peter Rosen.

Tous les détails sont visibles ici !

Elvire Rémand

Imprimer


Laissez un commentaire


*