tv show redimensionné

TV Show de Nakata Hideo (DVD)

Posté le 7 mars 2012 par

TV Show est un titre qui interpelle, écho tardif d’un mouvement de révolte face à cette télé-poubelle omniprésente. Mais l’œuvre de Nakata Hideo, l’ex-monarque de l’épouvante japonais, arrive-t-elle vraiment à se différencier de la masse des productions sur le sujet ? Par Kit Silencer.


Il fait partie de ces légendes du cinéma japonais, celui qui a lancé la mode des spectres de petites filles aux longs cheveux sales, celui à qui l’on doit quelques pépites d’intelligence et de mise en scène, d’ambiance pénétrante et d’angoisse pure. Mais désormais, il est celui qui s’est perdu en chemin, encore une victime de l’appel hollywoodien… Depuis 10 ans, Nakata Hideo s’est perdu : ses quelques retours au pays furent mitigés et ce TV Show montre un vrai déclin… Si le réalisateur conserve un certain esthétisme, il devient surtout paresseux, feignant même, si feignant que  cela en est frustrant ! Et donc, à la question « arrive-t-il à se différencier ? » la réponse est non !  On sent que tout le potentiel est là, mais que la nonchalance  a pris le dessus…

L’histoire se concentre sur dix personnes, sélectionnées au hasard, pensant faire partie d’une expérience psychologique, et qui deviennent malgré eux les participants à un jeu morbide et télédiffusé. Voilà une idée vue et revue, mais son traitement premier marque un certain intérêt. Un lieu ovoïde original et une mise en scène séduisante. Pourtant, ça se gâte… Le casting qui, malgré un fort pedigree, s’annonce surtout comme un amoncellement de clichés sans précédent. Fujiwara Tatsuya nous livre un jeu identique à celui de Battle Royale : dépassé par les évènements, trop gentil limite peureux, mais qui se retrouve empli de vaillance, Ayase Haruka (Ichi), qui devient l’erreur typique du casting de suspense, le personnage mystère mais joué par une star, ce qui retire toute spontanéité au rôle puisqu’une star aussi propre qu’elle, ne va pas vraiment créer de surprises… Shinji Takeda (Pulse, Taboo, Tokyo Eyes), le survolté un BRIN louche ou encore Kitaoji Kinya (Le salaire du crime, Shinsengumi) en alcoolo moins stupide qu’il n’y paraît et aussi la suicidaire multirécidiviste, le playboy orgueilleux, le paranoïaque pas très clair, etc. Vous l’aurez compris, pas vraiment enthousiasmant, alors comptons sur le scénario !

Mais quelles sont les règles du jeu ? Quelles directions va prendre le scénario ? Instructif et anarchiste comme Battle Royale ou crescendo ultra-violent à la 2LDK ? Non, ça sera une chasse aux sorcières, un jeu du chat et à la souris, une paranoïa présente pour faire monter la tension. C’est alors que l’on voit abasourdi tout ce « Cluedo » se désarticuler, faute à une narration scalpée, où nombre d’éléments semblent avoir été négligemment oubliés. Une terrible frustration devant un tel potentiel, désamorcée par de nouvelles directions scénaristiques toutes aussi vite abandonnées. Un jeu d’acteur navrant et une mise en scène de plus en plus académique comme si, en cours de tournage, Nakata n’eut plus d’intérêt pour son propre film.

Pour finir, le film se termine dans un renversement prévisible et surtout attendu pour mettre fin à cette mascarade. Commun, frustrant et surtout anonyme, il semblerait que le monarque soit définitivement tombé de son trône, tant son film transpire la paresse et la nonchalance. Son échec en salles dans l’archipel est très représentatif de sa qualité et on se demande encore si ces réalisateurs sont bel et bien gage de qualité ou si les éditeurs ne devraient pas d’abord regarder le film avant de l’acheter…

Verdict:

Sayonara

 

Kit Silencer.

TV Show de Nakata Hideo, disponible en DVD/Blu-ray, édité par Wild Side et VOD depuis le 07/03/2012.

Imprimer


Laissez un commentaire


*