One Piece, le film de Shimizu Atsuji (DVD)

Posté le 24 août 2011 par

Après la sortie en salle de l’excellent Strong World au cinéma, Kazé poursuit son exploration de l’univers de One Piece, en sortant tous les autres films en DVD. Aujourd’hui, Focus sur le premier de la saga inspirée d’Oda Eiichiro. Par Yannik Vanesse.

One Piece est un manga mondialement connu. D’une durée très vaste (en France, nous avons presque atteint les soixante tomes, et il est toujours en cours d’écriture dans son pays d’origine), il s’intéresse aux pirates. Mais, délaissant tout souci de réalisme, l’auteur dépeint une sorte d’idéal de la piraterie, comme l’imaginent les enfants et jeunes ados. S’y mêlent ainsi aventure et magie, combats et humour, dans un numéro d’équilibriste plutôt réussi, le résultat ne versant jamais trop dans l’humour ou la violence. L’ambiance, finalement, se rapproche un peu d’un Dragonball et a pour héros Luffy. Ce jeune garçon rêve d’être pirate et, par mégarde, gobe un fruit du démon (fruit donnant des pouvoirs très divers à ceux qui en mangent) et devient un homme élastique. Il se lance finalement à l’assaut des mers pour récolter le one piece, trésor qui le fera devenir le roi des pirates, car rien ne peut le faire dévier du but qu’il s’est fixé. C’est d’ailleurs ce thème qui traverse l’œuvre, les héros refusant d’abandonner leurs rêves ou de trahir leur promesse, quoi qu’il en coûte.

Il était logique qu’une série aussi vaste et aussi connue, donne naissance à des films. Le premier, sobrement titré One Piece, le film, a été réalisé en 2000 par Shimizu Atsuji, homme qui a déjà œuvré sur Yu-gi-oh !

Ce One Piece – le film, durant une cinquantaine de minutes, s’apparente finalement plus à un gros épisode de série télévisée qu’à un film, et peut-être visionné sans connaître le manga originel. En effet, l’histoire racontée est indépendante et, bien que reprenant les personnages principaux, elle n’est qu’une étape parmi d’autres dans l’épopée de Luffy. Ce dernier va avoir maille à partir avec un pirate capable de cracher des jets d’énergie, et qui recherche le trésor du pirate d’or. Certaines circonstances vont amener Luffy et ses amis à s’opposer à lui et à tout faire pour trouver le trésor avant lui.

L’histoire est certes simple, mais va très bien dans l’ambiance et l’univers. Les dessins que l’on voit à l’écran sont sympas, sans être magnifiques. Par contre, l’animation est on ne peut plus sommaire, nous ramenant aux plus mauvais animés du Club Dorothée. Ceci est bien dommage, mais ce n’est pas le seul reproche que l’on peut faire au film. En effet, si le manga parvenait à conserver son équilibre entre sérieux et plaisanterie, ce n’est pas le cas de cet animé, qui chute dans l’humour assez gras. Les premières minutes sont ainsi plutôt embarrassantes, mais, au fur et à mesure que l’histoire progresse, on se surprend à sourire, les gags finissant par faire mouche.

L’ambiance n’est certes pas la même que dans le produit originel, mais on passe un bon moment. Il est dommage, par contre, que le film essaie de se rapprocher encore plus de Dragon Ball. En effet, le méchant crache des jets d’énergie capables de détruire une montagne. Cela donne des scènes très kamehameha, avec décors ravagés, contre kamehameha, ce genre de chose. Le métrage perd ainsi de son originalité. Au final, ce n’est pas un film inoubliable, loin s’en faut, mais il se laisse regarder sans déplaisir.

Yannik Vanesse.

Verdict :

One Piece, le film de Shimizu Atsuji, disponible en DVD et Blu-Ray, édités par Kazé, depuis le 24/08/2011.

Imprimer


Laissez un commentaire


*