Films Claire Lalaut Jonathan Deladerrière Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Martin Debat Nicolas Lemerle Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Baahubali: The Beginning (L'Étrange Festival 2015)
S.S. Rajamouli
« De l'heroic fantaisy à la sauce curry. On a rien vu d'aussi lyrique et épique depuis The Red Cliff de John Woo. Baahubali balaie tous ses concurrents d'un revers de la main. Le blockbuster de l'année ! »
« Derrière la démesure toute bollywoodienne, on n'avait pas vu de batailles aussi épiques depuis le Red Cliff de John Woo. Vivement la suite ! »
Love & Peace (L'Étrange Festival)
Sono Sion
« Comédie, romance, film d'enfant, critique sociale et politique... Seul Sono Sion est capable de mettre tout ça dans un film et en plus, le film est bon ! »
« En avance sur le calendrier Sono Sion sort de sa hotte un charmant conte de Noël à la fois punk et merveilleux avec en prime un kaiju trop mignon. Pikadon!!! »
« Profondément humaniste, ce charmant conte poétique est sans doute l'un des films les plus personnels de Sono Sion. »
« Sono Sion décidement en grande forme en 2015, avec un film foutraque qui fourmille d'idées. »
Ghost Theater (L'Étrange Festival 2015)
Hideo Nakata
« On s'ennuie (beaucoup) et on dort (un peu). »
« Le retour de Nakata au film de fantôme. Après une ouverture brillamment mise en scène, le film empile les clichés du genre et se vautre dans un climax laborieux. Que pouvait on attendre de bon de la part d'un véhicule promo pour une idol des AKB 48 ? »
« Nakata revient à ses premiers amours sans vraiment convaincre. »
« Retour aux sources pour Nakata, avec un resultat honorable et quelque peu soporifique. »
Sunrise (L'Étrange Festival 2015)
Partho Sen-Gupta
« Un polar atmosphérique, envoutant et anxiogène qui parvient à effleurer des thèmes de société fort malgré une censure rigide et conservatrice. »
« Thriller diluvien et cauchemardesque coincé entre le cinéma de Nicolas Winding Refn et celui d'Anurag Kashyap. »
YAKUZA APOCALYPSE (L'ÉTRANGE FESTIVAL 2015)
Miike Takashi
« À la fois maîtrisé et totalement fou, le film aurait gagné à être plus condensé. »
« Un retour aux sources pour Miike, un joyeux bazar d'idées foutraques servis par une mise plus rigoureuse qu'à l'accoutumée mais dénuée de ce doux parfum pervers qui donnait le sel à ses précédentes œuvres. »
« Gloire à M. Grenouille ! »
« Takashi Miike's not Dead but Alive ! »
Gangnam Blues (L'ÉTRANGE FESTIVAL 2015)
Yoo Ha
« Techniquement et esthétiquement parfait, Gangnam Blues est dense et un peu trop complexe. »
« Une grande fresque mafieuse, violente, dense et complexe, avec en point d'orgue, une bataille homérique dans la boue que n'aurait pas reniée Gareth Evans. »
Tag (L'Étrange Festival 2015)
Sono Sion
« La réalisation est quasi-parfaite, la folie toujours présente. Mais l'impression de voir une accumulation de sketches gâche un peu le plaisir. »
« Sous ses faux airs de jeux de massacre, Sono Sion livre un Shojo eiga réjouissant dont le sous texte lesbien cache un discours féministe anti otaku! »
« Après une introduction détonante qui rappelle le gore outrancier de Suicide Club, on peine à tenir la cadence imprimée par les belles héroïnes de Tag, qui courent, courent, courent, sans vraiment nous laisser le temps de respirer. »
« Thématiquement au niveau des meilleurs films de Oshii Mamoru, avec la touche de folie de Sono Sion en plus ! »
Chasuke's Journey (L'Étrange Festival 2015)
Sabu
« Un conte fantaisiste coloré qui ne manque pas d'idées ni de charme, malgré quelques redondances dans le script. »
« Malgré un dernier acte qui s'éternise, le nouveau Sabu fourmille d'idées et mélange habilement les genres. On y retrouve le goût du réalisateur pour des personnages venus de milieux et d'univers différents, qui s'unissent face à l'adversité. »
NH10 (L'Étrange Festival 2015)
Navdeep Singh
« Le "Eden Lake" indien, un peu trop long et superficiel, malgré quelques scènes de tension efficaces. »
Ruined Heart (L'Étrange Festival 2015)
Khavn
« Entre le film de chef op et le clip luxueux pour le nouvel opus de Stereo Total, Kavhn signe une romance noire entrainante et bariolée. »
« Un flux d'images déroutantes qui nous plonge dans l'enfer coloré de Manille, dont on ne comprend pas très bien la finalité. »
Ludo (L'Étrange Festival 2015)
Q, Nikon
« Un vrai cauchemar, dans tous les sens du terme. »
Firestorm (en vidéo le 08/09/2015)
Alan Yuen
KAMIKAZE LE DERNIER ASSAUT (en vidéo le 24/08/2015)
Yamazaki Takashi
Sea Fog (en vidéo le 02/09/2015)
Sung Bo Shim
« Une première partie très réussie où l'ambiance du huis-clos fait son petit effet. Une seconde partie un peu ratée qui mêle humour et drame de façon maladroite. »
« Quand le film de migrants vire au cauchemar sanglant. Pour son premier long, Shim Sung-Bo tient bon la barre. »
« Malgré une première partie réussie, une qualité esthétique indéniable et un Kim Yun-seok encore une fois monstrueux, cette production, co-écrite et produite par Bong Joon-ho, finit par se prendre les pieds dans le tapis à trop vouloir mélanger les genres. »
« Un film hésitant entre drame social réaliste et thriller sanglant. Malheureusement aucune des deux parties n'est réellement aboutie, et chacune décrédibilise l'autre. Sans oublier un final, bien convenu dans son déroulement et sa démonstration... On a beau sentir la patte de Bong Joon-ho, on est loin de sa subtilité en matière de mise en scène et de narration.... »
Cemetery Of Spendor (en salles le 02/09/2015)
Apichatpong Weerasethakul
« Le pays des songes selon Weerasethakul est à la fois poétique, intelligent, drôle et surtout visuellement superbe. »
« Un merveilleux songe éveillé dans lequel les hommes côtoient fantômes et divinités. »
« Après une heure très contemplative, le dernier Joe nous emporte dans un tourbillon vertigineux parmi les rêves et les esprits. »
« Splendide pouvoir de l'imaginaire au cinéma. »
Miss Hokusai (en salles le 02/09/2015)
Keiichi Hara
« Miss Hokusai est une belle tranche de vie poétique. »
« Un superbe portrait de femme animé avec la précision et l'assurance d'un maître calligraphe. »
« Beau portrait d’artiste, Miss Hokusai affirme le délicat talent de Keiichi HARA. »
LE SECRET DE KANWAR (EN VIDEO LE 01/09/2015)
Anup Kanwal Singh
« La mise en perceptive de la Partition des Indes par rapport à l'identité sexuelle est intéressante, mais le virage fantastique soudain est malvenu, comme si le réalisateur ne savait pas comment conclure son film. »
« Une oeuvre ample et âpre, qui mérite un temps de réflexion et plusieurs visions. »
The Major (en vidéo le 18/08/2015)
Yury Bykov
« Intense et glaçant, comme l'hiver russe. »
« Un thriller qui sous ses apparats austères se révèle sec et glaçant. »
La Bataille de la Montagne du Tigre (en salles le 17/06/2015)
Tsui Hark
« Tsui Hark signe un film d'aventures trépidant servi par une 3D relief du plus bel effet ! »
« Après une première partie laborieuse, le nouveau Tsui Hark se transforme en divertissement spectaculaire et jubilatoire, où le James Bond de You Only Live Twice aurait été transporté dans la Chine de 1946. »
« Une maîtrise technique impressionante et une vitalité inventive parasités par une esthétique ambivalante jouglant de manière indécise entre cahier des charges patriotique et volonté de s'en affranchir. »
Mustang (en salles le 17/06/2015)
Deniz Gamze Ergüven
« Un film porté par un esprit rebelle mais engoncé par des influences quelques peu encombrantes. »
« Un film fort et révoltant porté par 5 jeunes actrices formidables. »
« Plutôt mieux que Virgin Suicide, malgré une fin un peu trop idilique et quelque peu facile... »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Films Claire Lalaut Jonathan Deladerrière Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Martin Debat Nicolas Lemerle Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Baahubali: The Beginning (L'Étrange Festival 2015)
S.S. Rajamouli
« De l'heroic fantaisy à la sauce curry. On a rien vu d'aussi lyrique et épique depuis The Red Cliff de John Woo. Baahubali balaie tous ses concurrents d'un revers de la main. Le blockbuster de l'année ! »
« Derrière la démesure toute bollywoodienne, on n'avait pas vu de batailles aussi épiques depuis le Red Cliff de John Woo. Vivement la suite ! »
Love & Peace (L'Étrange Festival)
Sono Sion
« Comédie, romance, film d'enfant, critique sociale et politique... Seul Sono Sion est capable de mettre tout ça dans un film et en plus, le film est bon ! »
« En avance sur le calendrier Sono Sion sort de sa hotte un charmant conte de Noël à la fois punk et merveilleux avec en prime un kaiju trop mignon. Pikadon!!! »
« Profondément humaniste, ce charmant conte poétique est sans doute l'un des films les plus personnels de Sono Sion. »
« Sono Sion décidement en grande forme en 2015, avec un film foutraque qui fourmille d'idées. »
Ghost Theater (L'Étrange Festival 2015)
Hideo Nakata
« On s'ennuie (beaucoup) et on dort (un peu). »
« Le retour de Nakata au film de fantôme. Après une ouverture brillamment mise en scène, le film empile les clichés du genre et se vautre dans un climax laborieux. Que pouvait on attendre de bon de la part d'un véhicule promo pour une idol des AKB 48 ? »
« Nakata revient à ses premiers amours sans vraiment convaincre. »
« Retour aux sources pour Nakata, avec un resultat honorable et quelque peu soporifique. »
Sunrise (L'Étrange Festival 2015)
Partho Sen-Gupta
« Un polar atmosphérique, envoutant et anxiogène qui parvient à effleurer des thèmes de société fort malgré une censure rigide et conservatrice. »
« Thriller diluvien et cauchemardesque coincé entre le cinéma de Nicolas Winding Refn et celui d'Anurag Kashyap. »
YAKUZA APOCALYPSE (L'ÉTRANGE FESTIVAL 2015)
Miike Takashi
« À la fois maîtrisé et totalement fou, le film aurait gagné à être plus condensé. »
« Un retour aux sources pour Miike, un joyeux bazar d'idées foutraques servis par une mise plus rigoureuse qu'à l'accoutumée mais dénuée de ce doux parfum pervers qui donnait le sel à ses précédentes œuvres. »
« Gloire à M. Grenouille ! »
« Takashi Miike's not Dead but Alive ! »
Gangnam Blues (L'ÉTRANGE FESTIVAL 2015)
Yoo Ha
« Techniquement et esthétiquement parfait, Gangnam Blues est dense et un peu trop complexe. »
« Une grande fresque mafieuse, violente, dense et complexe, avec en point d'orgue, une bataille homérique dans la boue que n'aurait pas reniée Gareth Evans. »
Tag (L'Étrange Festival 2015)
Sono Sion
« La réalisation est quasi-parfaite, la folie toujours présente. Mais l'impression de voir une accumulation de sketches gâche un peu le plaisir. »
« Sous ses faux airs de jeux de massacre, Sono Sion livre un Shojo eiga réjouissant dont le sous texte lesbien cache un discours féministe anti otaku! »
« Après une introduction détonante qui rappelle le gore outrancier de Suicide Club, on peine à tenir la cadence imprimée par les belles héroïnes de Tag, qui courent, courent, courent, sans vraiment nous laisser le temps de respirer. »
« Thématiquement au niveau des meilleurs films de Oshii Mamoru, avec la touche de folie de Sono Sion en plus ! »
Chasuke's Journey (L'Étrange Festival 2015)
Sabu
« Un conte fantaisiste coloré qui ne manque pas d'idées ni de charme, malgré quelques redondances dans le script. »
« Malgré un dernier acte qui s'éternise, le nouveau Sabu fourmille d'idées et mélange habilement les genres. On y retrouve le goût du réalisateur pour des personnages venus de milieux et d'univers différents, qui s'unissent face à l'adversité. »
NH10 (L'Étrange Festival 2015)
Navdeep Singh
« Le "Eden Lake" indien, un peu trop long et superficiel, malgré quelques scènes de tension efficaces. »
Ruined Heart (L'Étrange Festival 2015)
Khavn
« Entre le film de chef op et le clip luxueux pour le nouvel opus de Stereo Total, Kavhn signe une romance noire entrainante et bariolée. »
« Un flux d'images déroutantes qui nous plonge dans l'enfer coloré de Manille, dont on ne comprend pas très bien la finalité. »
Ludo (L'Étrange Festival 2015)
Q, Nikon
« Un vrai cauchemar, dans tous les sens du terme. »
Firestorm (en vidéo le 08/09/2015)
Alan Yuen
KAMIKAZE LE DERNIER ASSAUT (en vidéo le 24/08/2015)
Yamazaki Takashi
Sea Fog (en vidéo le 02/09/2015)
Sung Bo Shim
« Une première partie très réussie où l'ambiance du huis-clos fait son petit effet. Une seconde partie un peu ratée qui mêle humour et drame de façon maladroite. »
« Quand le film de migrants vire au cauchemar sanglant. Pour son premier long, Shim Sung-Bo tient bon la barre. »
« Malgré une première partie réussie, une qualité esthétique indéniable et un Kim Yun-seok encore une fois monstrueux, cette production, co-écrite et produite par Bong Joon-ho, finit par se prendre les pieds dans le tapis à trop vouloir mélanger les genres. »
« Un film hésitant entre drame social réaliste et thriller sanglant. Malheureusement aucune des deux parties n'est réellement aboutie, et chacune décrédibilise l'autre. Sans oublier un final, bien convenu dans son déroulement et sa démonstration... On a beau sentir la patte de Bong Joon-ho, on est loin de sa subtilité en matière de mise en scène et de narration.... »
Cemetery Of Spendor (en salles le 02/09/2015)
Apichatpong Weerasethakul
« Le pays des songes selon Weerasethakul est à la fois poétique, intelligent, drôle et surtout visuellement superbe. »
« Un merveilleux songe éveillé dans lequel les hommes côtoient fantômes et divinités. »
« Après une heure très contemplative, le dernier Joe nous emporte dans un tourbillon vertigineux parmi les rêves et les esprits. »
« Splendide pouvoir de l'imaginaire au cinéma. »
Miss Hokusai (en salles le 02/09/2015)
Keiichi Hara
« Miss Hokusai est une belle tranche de vie poétique. »
« Un superbe portrait de femme animé avec la précision et l'assurance d'un maître calligraphe. »
« Beau portrait d’artiste, Miss Hokusai affirme le délicat talent de Keiichi HARA. »
LE SECRET DE KANWAR (EN VIDEO LE 01/09/2015)
Anup Kanwal Singh
« La mise en perceptive de la Partition des Indes par rapport à l'identité sexuelle est intéressante, mais le virage fantastique soudain est malvenu, comme si le réalisateur ne savait pas comment conclure son film. »
« Une oeuvre ample et âpre, qui mérite un temps de réflexion et plusieurs visions. »
The Major (en vidéo le 18/08/2015)
Yury Bykov
« Intense et glaçant, comme l'hiver russe. »
« Un thriller qui sous ses apparats austères se révèle sec et glaçant. »
La Bataille de la Montagne du Tigre (en salles le 17/06/2015)
Tsui Hark
« Tsui Hark signe un film d'aventures trépidant servi par une 3D relief du plus bel effet ! »
« Après une première partie laborieuse, le nouveau Tsui Hark se transforme en divertissement spectaculaire et jubilatoire, où le James Bond de You Only Live Twice aurait été transporté dans la Chine de 1946. »
« Une maîtrise technique impressionante et une vitalité inventive parasités par une esthétique ambivalante jouglant de manière indécise entre cahier des charges patriotique et volonté de s'en affranchir. »
Mustang (en salles le 17/06/2015)
Deniz Gamze Ergüven
« Un film porté par un esprit rebelle mais engoncé par des influences quelques peu encombrantes. »
« Un film fort et révoltant porté par 5 jeunes actrices formidables. »
« Plutôt mieux que Virgin Suicide, malgré une fin un peu trop idilique et quelque peu facile... »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Tableau des Etoiles

Films Claire Lalaut Jonathan Deladerrière Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Martin Debat Nicolas Lemerle Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Baahubali: The Beginning (L'Étrange Festival 2015)
S.S. Rajamouli
« De l'heroic fantaisy à la sauce curry. On a rien vu d'aussi lyrique et épique depuis The Red Cliff de John Woo. Baahubali balaie tous ses concurrents d'un revers de la main. Le blockbuster de l'année ! »
« Derrière la démesure toute bollywoodienne, on n'avait pas vu de batailles aussi épiques depuis le Red Cliff de John Woo. Vivement la suite ! »
Love & Peace (L'Étrange Festival)
Sono Sion
« Comédie, romance, film d'enfant, critique sociale et politique... Seul Sono Sion est capable de mettre tout ça dans un film et en plus, le film est bon ! »
« En avance sur le calendrier Sono Sion sort de sa hotte un charmant conte de Noël à la fois punk et merveilleux avec en prime un kaiju trop mignon. Pikadon!!! »
« Profondément humaniste, ce charmant conte poétique est sans doute l'un des films les plus personnels de Sono Sion. »
« Sono Sion décidement en grande forme en 2015, avec un film foutraque qui fourmille d'idées. »
Ghost Theater (L'Étrange Festival 2015)
Hideo Nakata
« On s'ennuie (beaucoup) et on dort (un peu). »
« Le retour de Nakata au film de fantôme. Après une ouverture brillamment mise en scène, le film empile les clichés du genre et se vautre dans un climax laborieux. Que pouvait on attendre de bon de la part d'un véhicule promo pour une idol des AKB 48 ? »
« Nakata revient à ses premiers amours sans vraiment convaincre. »
« Retour aux sources pour Nakata, avec un resultat honorable et quelque peu soporifique. »
Sunrise (L'Étrange Festival 2015)
Partho Sen-Gupta
« Un polar atmosphérique, envoutant et anxiogène qui parvient à effleurer des thèmes de société fort malgré une censure rigide et conservatrice. »
« Thriller diluvien et cauchemardesque coincé entre le cinéma de Nicolas Winding Refn et celui d'Anurag Kashyap. »
YAKUZA APOCALYPSE (L'ÉTRANGE FESTIVAL 2015)
Miike Takashi
« À la fois maîtrisé et totalement fou, le film aurait gagné à être plus condensé. »
« Un retour aux sources pour Miike, un joyeux bazar d'idées foutraques servis par une mise plus rigoureuse qu'à l'accoutumée mais dénuée de ce doux parfum pervers qui donnait le sel à ses précédentes œuvres. »
« Gloire à M. Grenouille ! »
« Takashi Miike's not Dead but Alive ! »
Gangnam Blues (L'ÉTRANGE FESTIVAL 2015)
Yoo Ha
« Techniquement et esthétiquement parfait, Gangnam Blues est dense et un peu trop complexe. »
« Une grande fresque mafieuse, violente, dense et complexe, avec en point d'orgue, une bataille homérique dans la boue que n'aurait pas reniée Gareth Evans. »
Tag (L'Étrange Festival 2015)
Sono Sion
« La réalisation est quasi-parfaite, la folie toujours présente. Mais l'impression de voir une accumulation de sketches gâche un peu le plaisir. »
« Sous ses faux airs de jeux de massacre, Sono Sion livre un Shojo eiga réjouissant dont le sous texte lesbien cache un discours féministe anti otaku! »
« Après une introduction détonante qui rappelle le gore outrancier de Suicide Club, on peine à tenir la cadence imprimée par les belles héroïnes de Tag, qui courent, courent, courent, sans vraiment nous laisser le temps de respirer. »
« Thématiquement au niveau des meilleurs films de Oshii Mamoru, avec la touche de folie de Sono Sion en plus ! »
Chasuke's Journey (L'Étrange Festival 2015)
Sabu
« Un conte fantaisiste coloré qui ne manque pas d'idées ni de charme, malgré quelques redondances dans le script. »
« Malgré un dernier acte qui s'éternise, le nouveau Sabu fourmille d'idées et mélange habilement les genres. On y retrouve le goût du réalisateur pour des personnages venus de milieux et d'univers différents, qui s'unissent face à l'adversité. »
NH10 (L'Étrange Festival 2015)
Navdeep Singh
« Le "Eden Lake" indien, un peu trop long et superficiel, malgré quelques scènes de tension efficaces. »
Ruined Heart (L'Étrange Festival 2015)
Khavn
« Entre le film de chef op et le clip luxueux pour le nouvel opus de Stereo Total, Kavhn signe une romance noire entrainante et bariolée. »
« Un flux d'images déroutantes qui nous plonge dans l'enfer coloré de Manille, dont on ne comprend pas très bien la finalité. »
Ludo (L'Étrange Festival 2015)
Q, Nikon
« Un vrai cauchemar, dans tous les sens du terme. »
Firestorm (en vidéo le 08/09/2015)
Alan Yuen
KAMIKAZE LE DERNIER ASSAUT (en vidéo le 24/08/2015)
Yamazaki Takashi
Sea Fog (en vidéo le 02/09/2015)
Sung Bo Shim
« Une première partie très réussie où l'ambiance du huis-clos fait son petit effet. Une seconde partie un peu ratée qui mêle humour et drame de façon maladroite. »
« Quand le film de migrants vire au cauchemar sanglant. Pour son premier long, Shim Sung-Bo tient bon la barre. »
« Malgré une première partie réussie, une qualité esthétique indéniable et un Kim Yun-seok encore une fois monstrueux, cette production, co-écrite et produite par Bong Joon-ho, finit par se prendre les pieds dans le tapis à trop vouloir mélanger les genres. »
« Un film hésitant entre drame social réaliste et thriller sanglant. Malheureusement aucune des deux parties n'est réellement aboutie, et chacune décrédibilise l'autre. Sans oublier un final, bien convenu dans son déroulement et sa démonstration... On a beau sentir la patte de Bong Joon-ho, on est loin de sa subtilité en matière de mise en scène et de narration.... »
Cemetery Of Spendor (en salles le 02/09/2015)
Apichatpong Weerasethakul
« Le pays des songes selon Weerasethakul est à la fois poétique, intelligent, drôle et surtout visuellement superbe. »
« Un merveilleux songe éveillé dans lequel les hommes côtoient fantômes et divinités. »
« Après une heure très contemplative, le dernier Joe nous emporte dans un tourbillon vertigineux parmi les rêves et les esprits. »
« Splendide pouvoir de l'imaginaire au cinéma. »
Miss Hokusai (en salles le 02/09/2015)
Keiichi Hara
« Miss Hokusai est une belle tranche de vie poétique. »
« Un superbe portrait de femme animé avec la précision et l'assurance d'un maître calligraphe. »
« Beau portrait d’artiste, Miss Hokusai affirme le délicat talent de Keiichi HARA. »
LE SECRET DE KANWAR (EN VIDEO LE 01/09/2015)
Anup Kanwal Singh
« La mise en perceptive de la Partition des Indes par rapport à l'identité sexuelle est intéressante, mais le virage fantastique soudain est malvenu, comme si le réalisateur ne savait pas comment conclure son film. »
« Une oeuvre ample et âpre, qui mérite un temps de réflexion et plusieurs visions. »
The Major (en vidéo le 18/08/2015)
Yury Bykov
« Intense et glaçant, comme l'hiver russe. »
« Un thriller qui sous ses apparats austères se révèle sec et glaçant. »
La Bataille de la Montagne du Tigre (en salles le 17/06/2015)
Tsui Hark
« Tsui Hark signe un film d'aventures trépidant servi par une 3D relief du plus bel effet ! »
« Après une première partie laborieuse, le nouveau Tsui Hark se transforme en divertissement spectaculaire et jubilatoire, où le James Bond de You Only Live Twice aurait été transporté dans la Chine de 1946. »
« Une maîtrise technique impressionante et une vitalité inventive parasités par une esthétique ambivalante jouglant de manière indécise entre cahier des charges patriotique et volonté de s'en affranchir. »
Mustang (en salles le 17/06/2015)
Deniz Gamze Ergüven
« Un film porté par un esprit rebelle mais engoncé par des influences quelques peu encombrantes. »
« Un film fort et révoltant porté par 5 jeunes actrices formidables. »
« Plutôt mieux que Virgin Suicide, malgré une fin un peu trop idilique et quelque peu facile... »
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.