Films Claire Lalaut Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Martin Debat Nicolas Lemerle Maxime Bauer
The Sono Sion (Étrange Festival 2016)
Oshima Arata
« Intéressant la première demi-heure, le documentaire tourne vite en rond. »
« Le sujet est forcément passionnant, le documentaire, lui, un peu moins. »
Antiporno (Étrange Festival 2016)
Sono Sion
« Pur exercice de style qui ne rime à rien si ce n'est remplir une page blanche en vain, Sono Sion s'en sort avec une belle esthétique. »
« Sono Sion tente maladroitement de dynamiter les codes du pinku en y injectant une bonne dose de féminisme punk et de références pop art. Le geste est admirable, malheureusement le résultat n'est pas a la hauteur. »
« La perte et le deuil façon Sono Sion, ça donne un anti-pinku haut en couleur, aux multiples niveaux de lecture. »
PSYCHO RAMAN (L'ÉTRANGE FESTIVAL 2016)
ANURAG KASHYAP
« Anurag Kashyap reste un peu le cul entre deux chaises dans ce film. On est loin du film survolté auquel on pouvait s'attendre. Reste la bande son, prenante, et l'acteur principal, très convaincant. »
« Un thriller indien a la mise en scène brillante gâché par des personnages caricaturaux et un traitement outrancier. »
« Le nouveau Kashyap est bien trop long et manque de folie. Malgré la grande performance de l'acteur principal, Nawazuddin Siddiqui. »
Kenshin Kyoto Inferno (en vidéo le 20/07/2016)
Otomo Keishi
Dernier train pour Busan (en salles le 17/08/2016)
Yeong Sang-ho
« Efficace et très bien fait (les hordes de zombies sont impressionnantes), le film est malheureusement en deçà des réalisations de Yeon Sang-ho car trop caricatural. Coup commercial ? Changement de bord ? On ne le saura jamais vraiment... »
« Passé les virulentes premières attaques, le film se dégonfle comme un ballon de baudruche. »
HÔTEL SINGAPURA (en salles le 24/08/2016)
Eric Khoo
Black Stone (en salles le 27/07/2016)
Roh Gyeong-tae
Man On High Heels (en salles le 20/07/2016)
Jang Jin
« Un très bon polar coréen avec un supplément d'âme. »
The Strangers (en salles le 07/07/2016)
Na Hong-jin
« Nous l'attendions ce nouveau Na Hong-jin. Et nous n'avons pas été déçus ! Dense, esthétique, glauque, intelligent, malsain. Du vrai cinéma coréen comme on l'aime ! »
« Dans le monde des films coréens, glauques et violents, Na Hong-jin revient et pose ses corones sur la table. »
La Légende de Baahubali : 1ère Partie (en salles le 08/01/2016)
S.S. Rajamouli
« Une fresque épique comme on aimerait en voir plus souvent ! »
« Derrière la démesure toute bollywoodienne, on n'avait pas vu de batailles aussi épiques depuis le Red Cliff de John Woo. Vivement la suite ! »
Apprentice (en salles le 01/06/2016)
Boo Junfeng
« Une mise en scène sombre et anxiogène pour un sujet qui l'est tout autant. Pourtant, le film ne décolle jamais vraiment. »
« Un film qui manque clairement d'un enjeu fort pour tenir sur la durée. »
Belladonna (en salles le 15/07/2016)
Yamamoto Yamamoto
« Une petite pépite que tout fan de cinéma d'animation se doit de visionner. Avec de la drogue, c'est peut-être encore mieux ! »
LA TORTUE ROUGE (en salles le 29/06/2016)
Michael Dudok de Wit
« C'est joli, mignon et quelques séquences sont superbes. Mais même sur 1h20 de film, on trouve quelques longueurs. »
« C'est dans sa simplicité que le film est magnifique. »
Ruined Heart (en video le 09/06/2016)
Khavn de la Cruz
« Un long clip qui pourrait tourner en rond et qui fonctionne, malgré tout. Jolie surprise. »
« Un flux d'images déroutantes qui nous plonge dans l'enfer coloré de Manille, dont on ne comprend pas très bien la finalité. »
The Dead End (FCCF 2016)
Cao Baoping
12 Citizens (FCCF 2016)
Xu Ang
« Huis-clos sympathique mais qui peine à décoller. Mention spéciale aux acteurs, qui sont tous très bons. »
Tigre et Dragon 2 (FCCF 2016)
Yuen Woo-Ping
« L'effet de surprise est passé depuis le film d'Ang Lee. Certes esthétique et superbement chorégraphié, Tigre et Dragon 2 est bien trop classique. »
« Une friandise inoffensive qui vaut surtout pour ses pirouettes martiales. »
Le Garçon et la Bête (en vidéo le 27/05/2016)
Mamoru Hosoda
« Hosoda livre une œuvre extraordinaire ou deux mondes s'entrecroisent et se mêlent. Des moments de bravoure, de beauté, de mélancolie superbement mis en scène. »
« Comme souvent, Hosoda invente un univers extraordinaire incroyable pour mieux questionner notre ordinaire et notre propre existence. »
Un vent de liberté (Cannes 2016)
Behnam Behzadi
« Un beau portrait de femme filmé dans le smog de Téhéran. Sahar Dolatshahi interprète avec justesse cette femme tentant tant bien que mal de se libérer des conventions sociales et culturelles. »
L'Oiseau jaune (Cannes 2016)
K. Rajagopal
« Les bas fonds de Singapour : sujet intéressant car quasiment inédit. Mais c'est mal traité donc ça ne fonctionne pas. »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Films Claire Lalaut Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Martin Debat Nicolas Lemerle Maxime Bauer
The Sono Sion (Étrange Festival 2016)
Oshima Arata
« Intéressant la première demi-heure, le documentaire tourne vite en rond. »
« Le sujet est forcément passionnant, le documentaire, lui, un peu moins. »
Antiporno (Étrange Festival 2016)
Sono Sion
« Pur exercice de style qui ne rime à rien si ce n'est remplir une page blanche en vain, Sono Sion s'en sort avec une belle esthétique. »
« Sono Sion tente maladroitement de dynamiter les codes du pinku en y injectant une bonne dose de féminisme punk et de références pop art. Le geste est admirable, malheureusement le résultat n'est pas a la hauteur. »
« La perte et le deuil façon Sono Sion, ça donne un anti-pinku haut en couleur, aux multiples niveaux de lecture. »
PSYCHO RAMAN (L'ÉTRANGE FESTIVAL 2016)
ANURAG KASHYAP
« Anurag Kashyap reste un peu le cul entre deux chaises dans ce film. On est loin du film survolté auquel on pouvait s'attendre. Reste la bande son, prenante, et l'acteur principal, très convaincant. »
« Un thriller indien a la mise en scène brillante gâché par des personnages caricaturaux et un traitement outrancier. »
« Le nouveau Kashyap est bien trop long et manque de folie. Malgré la grande performance de l'acteur principal, Nawazuddin Siddiqui. »
Kenshin Kyoto Inferno (en vidéo le 20/07/2016)
Otomo Keishi
Dernier train pour Busan (en salles le 17/08/2016)
Yeong Sang-ho
« Efficace et très bien fait (les hordes de zombies sont impressionnantes), le film est malheureusement en deçà des réalisations de Yeon Sang-ho car trop caricatural. Coup commercial ? Changement de bord ? On ne le saura jamais vraiment... »
« Passé les virulentes premières attaques, le film se dégonfle comme un ballon de baudruche. »
HÔTEL SINGAPURA (en salles le 24/08/2016)
Eric Khoo
Black Stone (en salles le 27/07/2016)
Roh Gyeong-tae
Man On High Heels (en salles le 20/07/2016)
Jang Jin
« Un très bon polar coréen avec un supplément d'âme. »
The Strangers (en salles le 07/07/2016)
Na Hong-jin
« Nous l'attendions ce nouveau Na Hong-jin. Et nous n'avons pas été déçus ! Dense, esthétique, glauque, intelligent, malsain. Du vrai cinéma coréen comme on l'aime ! »
« Dans le monde des films coréens, glauques et violents, Na Hong-jin revient et pose ses corones sur la table. »
La Légende de Baahubali : 1ère Partie (en salles le 08/01/2016)
S.S. Rajamouli
« Une fresque épique comme on aimerait en voir plus souvent ! »
« Derrière la démesure toute bollywoodienne, on n'avait pas vu de batailles aussi épiques depuis le Red Cliff de John Woo. Vivement la suite ! »
Apprentice (en salles le 01/06/2016)
Boo Junfeng
« Une mise en scène sombre et anxiogène pour un sujet qui l'est tout autant. Pourtant, le film ne décolle jamais vraiment. »
« Un film qui manque clairement d'un enjeu fort pour tenir sur la durée. »
Belladonna (en salles le 15/07/2016)
Yamamoto Yamamoto
« Une petite pépite que tout fan de cinéma d'animation se doit de visionner. Avec de la drogue, c'est peut-être encore mieux ! »
LA TORTUE ROUGE (en salles le 29/06/2016)
Michael Dudok de Wit
« C'est joli, mignon et quelques séquences sont superbes. Mais même sur 1h20 de film, on trouve quelques longueurs. »
« C'est dans sa simplicité que le film est magnifique. »
Ruined Heart (en video le 09/06/2016)
Khavn de la Cruz
« Un long clip qui pourrait tourner en rond et qui fonctionne, malgré tout. Jolie surprise. »
« Un flux d'images déroutantes qui nous plonge dans l'enfer coloré de Manille, dont on ne comprend pas très bien la finalité. »
The Dead End (FCCF 2016)
Cao Baoping
12 Citizens (FCCF 2016)
Xu Ang
« Huis-clos sympathique mais qui peine à décoller. Mention spéciale aux acteurs, qui sont tous très bons. »
Tigre et Dragon 2 (FCCF 2016)
Yuen Woo-Ping
« L'effet de surprise est passé depuis le film d'Ang Lee. Certes esthétique et superbement chorégraphié, Tigre et Dragon 2 est bien trop classique. »
« Une friandise inoffensive qui vaut surtout pour ses pirouettes martiales. »
Le Garçon et la Bête (en vidéo le 27/05/2016)
Mamoru Hosoda
« Hosoda livre une œuvre extraordinaire ou deux mondes s'entrecroisent et se mêlent. Des moments de bravoure, de beauté, de mélancolie superbement mis en scène. »
« Comme souvent, Hosoda invente un univers extraordinaire incroyable pour mieux questionner notre ordinaire et notre propre existence. »
Un vent de liberté (Cannes 2016)
Behnam Behzadi
« Un beau portrait de femme filmé dans le smog de Téhéran. Sahar Dolatshahi interprète avec justesse cette femme tentant tant bien que mal de se libérer des conventions sociales et culturelles. »
L'Oiseau jaune (Cannes 2016)
K. Rajagopal
« Les bas fonds de Singapour : sujet intéressant car quasiment inédit. Mais c'est mal traité donc ça ne fonctionne pas. »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Tableau des Etoiles

Films Claire Lalaut Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Martin Debat Nicolas Lemerle Maxime Bauer
The Sono Sion (Étrange Festival 2016)
Oshima Arata
« Intéressant la première demi-heure, le documentaire tourne vite en rond. »
« Le sujet est forcément passionnant, le documentaire, lui, un peu moins. »
Antiporno (Étrange Festival 2016)
Sono Sion
« Pur exercice de style qui ne rime à rien si ce n'est remplir une page blanche en vain, Sono Sion s'en sort avec une belle esthétique. »
« Sono Sion tente maladroitement de dynamiter les codes du pinku en y injectant une bonne dose de féminisme punk et de références pop art. Le geste est admirable, malheureusement le résultat n'est pas a la hauteur. »
« La perte et le deuil façon Sono Sion, ça donne un anti-pinku haut en couleur, aux multiples niveaux de lecture. »
PSYCHO RAMAN (L'ÉTRANGE FESTIVAL 2016)
ANURAG KASHYAP
« Anurag Kashyap reste un peu le cul entre deux chaises dans ce film. On est loin du film survolté auquel on pouvait s'attendre. Reste la bande son, prenante, et l'acteur principal, très convaincant. »
« Un thriller indien a la mise en scène brillante gâché par des personnages caricaturaux et un traitement outrancier. »
« Le nouveau Kashyap est bien trop long et manque de folie. Malgré la grande performance de l'acteur principal, Nawazuddin Siddiqui. »
Kenshin Kyoto Inferno (en vidéo le 20/07/2016)
Otomo Keishi
Dernier train pour Busan (en salles le 17/08/2016)
Yeong Sang-ho
« Efficace et très bien fait (les hordes de zombies sont impressionnantes), le film est malheureusement en deçà des réalisations de Yeon Sang-ho car trop caricatural. Coup commercial ? Changement de bord ? On ne le saura jamais vraiment... »
« Passé les virulentes premières attaques, le film se dégonfle comme un ballon de baudruche. »
HÔTEL SINGAPURA (en salles le 24/08/2016)
Eric Khoo
Black Stone (en salles le 27/07/2016)
Roh Gyeong-tae
Man On High Heels (en salles le 20/07/2016)
Jang Jin
« Un très bon polar coréen avec un supplément d'âme. »
The Strangers (en salles le 07/07/2016)
Na Hong-jin
« Nous l'attendions ce nouveau Na Hong-jin. Et nous n'avons pas été déçus ! Dense, esthétique, glauque, intelligent, malsain. Du vrai cinéma coréen comme on l'aime ! »
« Dans le monde des films coréens, glauques et violents, Na Hong-jin revient et pose ses corones sur la table. »
La Légende de Baahubali : 1ère Partie (en salles le 08/01/2016)
S.S. Rajamouli
« Une fresque épique comme on aimerait en voir plus souvent ! »
« Derrière la démesure toute bollywoodienne, on n'avait pas vu de batailles aussi épiques depuis le Red Cliff de John Woo. Vivement la suite ! »
Apprentice (en salles le 01/06/2016)
Boo Junfeng
« Une mise en scène sombre et anxiogène pour un sujet qui l'est tout autant. Pourtant, le film ne décolle jamais vraiment. »
« Un film qui manque clairement d'un enjeu fort pour tenir sur la durée. »
Belladonna (en salles le 15/07/2016)
Yamamoto Yamamoto
« Une petite pépite que tout fan de cinéma d'animation se doit de visionner. Avec de la drogue, c'est peut-être encore mieux ! »
LA TORTUE ROUGE (en salles le 29/06/2016)
Michael Dudok de Wit
« C'est joli, mignon et quelques séquences sont superbes. Mais même sur 1h20 de film, on trouve quelques longueurs. »
« C'est dans sa simplicité que le film est magnifique. »
Ruined Heart (en video le 09/06/2016)
Khavn de la Cruz
« Un long clip qui pourrait tourner en rond et qui fonctionne, malgré tout. Jolie surprise. »
« Un flux d'images déroutantes qui nous plonge dans l'enfer coloré de Manille, dont on ne comprend pas très bien la finalité. »
The Dead End (FCCF 2016)
Cao Baoping
12 Citizens (FCCF 2016)
Xu Ang
« Huis-clos sympathique mais qui peine à décoller. Mention spéciale aux acteurs, qui sont tous très bons. »
Tigre et Dragon 2 (FCCF 2016)
Yuen Woo-Ping
« L'effet de surprise est passé depuis le film d'Ang Lee. Certes esthétique et superbement chorégraphié, Tigre et Dragon 2 est bien trop classique. »
« Une friandise inoffensive qui vaut surtout pour ses pirouettes martiales. »
Le Garçon et la Bête (en vidéo le 27/05/2016)
Mamoru Hosoda
« Hosoda livre une œuvre extraordinaire ou deux mondes s'entrecroisent et se mêlent. Des moments de bravoure, de beauté, de mélancolie superbement mis en scène. »
« Comme souvent, Hosoda invente un univers extraordinaire incroyable pour mieux questionner notre ordinaire et notre propre existence. »
Un vent de liberté (Cannes 2016)
Behnam Behzadi
« Un beau portrait de femme filmé dans le smog de Téhéran. Sahar Dolatshahi interprète avec justesse cette femme tentant tant bien que mal de se libérer des conventions sociales et culturelles. »
L'Oiseau jaune (Cannes 2016)
K. Rajagopal
« Les bas fonds de Singapour : sujet intéressant car quasiment inédit. Mais c'est mal traité donc ça ne fonctionne pas. »
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.