short short film festival and asia

Short Shorts Film Festival & Asia 2017 à Tokyo en juin

Posté le 18 avril 2017 par

Ce mardi 18 avril, nous étions conviés à la conférence de presse du Short Shorts Film Festival & Asia 2017, qui se tiendra à Tokyo du 1er au 25 juin. Son créateur, le comédien Bessho Tetsuya, et son ambassadrice, la talento aux multiples activités (chanteuse, critiques de cinéma, actrice et même… catcheuse) suédo-japonaise LiLiCo sont venus expliquer les grandes lignes de la 19ème édition du plus important festival asiatique de courts-métrages international. Présentation des temps forts parmi les 250 films sélectionnés dans 140 pays.

En présentant dans son teaser vidéo en partenariat avec Vice une femme découvrant, un casque de réalité virtuelle vissé sur les yeux, l’arrivé d’un train, la nouvelle édition du Short Shorts Film Festival & Asia 2017 (sous-titré Cinema tic ! / Cinema tec !) promet de naviguer avec élégance entre les recherches les plus contemporaines en terme de développement des technologies cinématographiques (la réalité virtuelle) et les fondements mêmes du cinématographe (l’hommage aux frères Lumière et leur Arrivée d’un train à La Ciotat). Depuis 19 ans, le Short Shorts Film Festival & Asia, fondé par Bessho Tetsuya se donne pour mission de promouvoir l’art du court-métrage, de découvrir les talents et de l’inscrire dans l’histoire du cinéma.

« La durée ne compte pas quand on parle d’émotion, on est touché par un film de la même façon, qu’il dure une heure ou une minute ».

Bessho Tetsuya.

Comme il l’explique : « Le court-métrage n’est pas un ghetto pour les jeunes cinéastes ». Et c’est donc à 6 réalisateurs confirmés qu’il a demandé de participer au projet Cinema Fighter, qui met en images des musiques produites par EXILE TRIBE, un label parmi les plus influents actuellement au Japon. S’ouvrant par Parallel World, signé Kawase Naomi, le film omnibus sera présenté en ouverture du festival le 1er juin à Shibuya. Parmi les autres points forts de la programmation de 2017, le quartier le plus emblématique de Tokyo, connu pour son ouverture pour la communauté LGBT sera à l’honneur à travers un prix spécial couronnant la diversité. Le caractère international de la ville sera également mis en avant avec la présentation de Home Away From Home, un projet qui accueille des acteurs de différents pays (dont Irène Jacob pour la France). Enfin, la catégorie Branded Shorts met en avant la créativité des jeunes réalisateurs de publicité, en proposant une production en partenariat entre des sociétés produisant des films courts.

« Un cinéaste peut faire carrière en ne réalisant que des courts-métrages ».

Bessho Tetsuya.

Plusieurs prix viendront récompenser les nombreux films projetés lors de la cérémonie du 11 juin, dont celui international, qui verra l’œuvre du vainqueur proposé aux Oscars. C’est d’ailleurs Sing de Kristof Deak qui a remporté le prix au SSFA 2016 avant de triompher aux Oscars comme meilleur court-métrage, où le réalisateur a pu expliquer sur scène « (s)on voyage a commencé à Tokyo ».

Pour conclure la conférence de presse, Bessho Tetsuya a fait part de son rêve de « construire une salle de cinéma à Shibuya, spécialement pour les court-métrages ». On ne sait pas s’il pourra le réaliser, mais il est certain qu’il prend forme au moins pendant un mois à Tokyo, entre le 1er et 25 juin grâce au Short Shorts Film Festival & Asia 2017.

Toutes les informations sur le site officiel ici !   

Victor Lopez.

Imprimer


Laissez un commentaire


*