Inde, Taïwan et Birmanie au Musée Guimet (9/09/2016-27/01/2017)

Posté le 9 août 2016 par

Le Musée Guimet vient de dévoiler sa programmation pour l’année 2017. Le cinéma asiatique sera évidemment à l’honneur mais cette fois, il s’agira de cinématographies indienne, taïwanaise et birmane !

L’année culturelle à l’auditorium du Musée Guimet débutera le 9 septembre avec la projection du très bon Le secret de Kanwar réalisé par Anup Singh. Pour l’occasion, le cinéaste sera présent !

Le cycle sur le cinéma indien continuera jusqu’à fin octobre avec, entre autre, la projection d’Ugly d’Anurag Kashyap, Titli, une chronique indienne de Kanu Behl, le film dramatique Masaan réalisé par Neeraj Ghaywan, l’excellent The Lunchbox de Ritesh Batra ou encore Sunrise de Partho Sen Gupta. De quoi faire un tour d’horizon du cinéma indien contemporain ! D’autres films, plus confidentiels, sont aussi au programme comme les documentaires Ganesh Yourself d’Emmanuel Grimaud, My Name is Salt de Farida Pacha ou Balade avec Sakti de Joy Banerjee.

En novembre, la programmation sera dédiée au cinéma taïwanais, assez peu représenté en général. D’ailleurs, le film Petite histoire à la Porte de l’Ouest de Jean-Robert Thomann sera projeté en avant-première, en sa présence. Des documentaires du même réalisateur seront projetés comme Naluwan ou Taïwan et ses marionnettes. Du côté des autres œuvres de fiction, il faudra compter sur la présence des films Un été à Quchi de Chang Tso-Chi, Je ne peux pas vivre sans toi de Leon Dai, Exit de Chenn Hsiang, Parking de Chung Mong-Hong et The Assassin de Hou Hsiao-Hsien.

Enfin, la Birmanie, pays ô combien encore mystérieux, sera exploré à travers des documentaires et des fictions. Tout d’abord, la figure d’Aung San Suu Kyi sera mise à l’honneur par un documentaire, qui lui est dédié, réalisé par Manon Loiseau et le film The Lady de Luc Besson. Vous pourrez également découvrir The Monk réalisé par The Maw Naing et les documentaires My Buddha is Punk d’Andreas Hartmann et Jade Miners de Midi Z.

Pour tout savoir sur ce beau programme, cliquez ici !

Elvire Rémand

Imprimer


Laissez un commentaire


*