motorway une

Critique de Motorway de Pou-Soi Cheang (DVD/Blu-Ray)

Posté le 13 février 2013 par

Johnnie To nous revient sous la casquette de producteur (aidé par Milkyway Image) avec Motorway. Le public français peut découvrir ce polar grâce à Wild Side, qui propose deux éditions, en DVD ou en Blu-Ray. L’édition Blu-Ray nous arrive dans une très jolie steelbox. Alors, qu’en est-il de ce polar de Hong-Kong délaissant quelque peu les armes à feu, au profit de bolides motorisés ? Renoue-t-il avec la grande époque ? Concilie-t-il les adeptes de John Woo et ceux ne jurant que par Fast and Furious ? Par Yannik Vanesse.

MOTORWAY-Blu-ray Combo Steelbook

Si Motorway ne peut rivaliser avec la grande époque du film policier de Hong-Kong, il n’en reste pas moins un intéressant métrage qui pourra plaire aux uns et aux autres. Son scénario est des plus classique. Un tandem de policiers, de prime abord incompatibles, se retrouve à poursuivre deux dangereux malfrats, pour les empêcher de voler un énorme diamant. L’un de ces criminels est un pilote hors-pair, capable de faufiler son bolide dans les plus minuscules ruelles, et de faire des choses assez incroyables avec sa voiture, comme de la glisser dans des virages impossibles (le fameux virage à angle droit du film, superbe trouvaille). Opposé à eux, le plus jeune des policiers (Shawn Yue, qu’on a pu apprécier dans Infernal Affairs) aime le pilotage, et se considère comme un superbe conducteur, mais ne fait pas le poids face aux méchants. Il va cependant découvrir que son collègue et mentor, policier vieillissant rêvant de la retraite et détestant conduire, est en fait lui aussi un conducteur émérite. Sa phobie du volant vient en fait d’un accident effroyable survenu lors d’une course-poursuite intense, des années auparavant. Ce policier est incarné par le terriblement charismatique Anthony Wong Chau-Sang, un des acteurs fétiches de Johnie To – on le retrouve par exemple dans Vengeance et Exilé – et, même s’il incarne ici un personnage assez caricatural, son talent le rend intéressant et attachant, compensant le jeu quelque peu monolithique de Shawn Yue.

Un film comme Motorway n’a cependant pas besoin d’un scénario plein de rebondissements et de surprises. Il suffit finalement qu’il soit carré et offre de belles scènes de courses-poursuites. Ainsi, s’il est possible de raconter le film au bout de dix minutes de métrage, Motorway reste un divertissement intéressant et sans ennui. Pou-Soi Cheang, le réalisateur, évite les tunnels dialogués, et bien que nous offrant quelques scènes permettant de bien comprendre les personnages (Shawn Yue, jouant les chiens fous à la poursuite d’un contrevenant ou frimant dans un bar, Anthony Wong Chau-Sang discutant avec sa femme en mangeant une soupe, devant le commissariat), il nous fait rapidement comprendre que ce qui l’intéresse, ce sont les poursuites. Pour cela, il nous offre des criminels charismatiques, tatoués, dangereux, et de superbes scènes dans de jolies voitures. Bien filmées (et sans fond bleu !), avec quelques ralentis bien amenés, elles sont passionnantes, Pou-Soi Cheang évitant de trop abuser des effets stylistiques. Il ne faut cependant pas chercher un réalisme à toute épreuve, les conducteurs étant capables de choses un peu trop rocambolesques par moment. Mais, pour l’amateur que cela ne dérange pas, ces séquences sont délicieuses et peu répétitives, exploitant à merveille la topographie de Hong-Kong et de ses alentours.

motorway2

En ce qui concerne les bonus, Wild Side nous offre un court making of découpé en plusieurs parties. Si le résultat est des plus promotionnel, il permet tout de même d’apprécier les cascades et courses-poursuites dans les rues de Hong-Kong, et leurs difficultés.

Yannik Vanesse.

 Verdict : Motorway ne révolutionnera pas le genre, mais offre un spectacle généreux qui permet de passer un très bon moment à l’amateur de polar hong-kongais, où les voitures remplacent les gun-fights.

928100Goodcopier

Motorway, disponible en DVD et en Blu-Ray chez Wild Side à partir du 13 février.

Imprimer


Laissez un commentaire


*