Deauville à Chaw

Avis à « Chaw » des films en compétition officielle et dans la catégorie Action Asia (Deauville 2012)

Posté le 9 mars 2012 par

Une fois n’est pas coutume, notre sympathique équipe de joyeux lurons vous livrent leurs avis à « chaw » sur l’intégralité des films présentés dans la sélection officielle, non-officielle, ainsi que ceux sur les métrages qui figurent dans la catégorie Action Asia. Pour les avis, c’est en dessous que ça se passe !

Compétition Officielle

Dimanche  11 Mars 2012

Himizu de Sono Sion (Japon)

Critique de Himizu

Victor Lopez : « Dense et impressionnant, mais moins que la trilogie de la haine. » Verdict : 3/5


Olivier Smach : « Des thématiques profondes et puissantes traitées avec beaucoup de retenue! Sono Sion nous prouve qu’il n’a pas besoin d’aller dans le gore pour bouleverser son spectateur ! » Verdict : 4,5/5

 

Jérémy Coifman :  » Un peu déceptif, pour une raison qui m’échappe encore, mais d’une profondeur et d’une force qui fait honneur au réalisateur Japonais . » Verdict : 3,5/5

 

Yannik Vanesse :  » Une histoire très dure où le désespoir contamine les personnages. La mort et la folie s’étendent ainsi sur tout le film, débordant de l’écran pour étouffer le spectateur, jusqu’au cri d’espoir final qui nous touche profondément.  » Verdict : 3,5/5

 

Julien Thialon : « Sono associe un jeune duo bourré de talent à sa pléiade d’acteurs fétiches, nous délivrant encore une fois une œuvre majeure sur la quête d’identité de la jeunesse japonaise dans une société conventionnelle en reconstruction. «  Verdict : 3,5/5

 

 

I Carried you Home de Tongpong Chantarangkul (Thaïlande)

Critique de I Carried you Home


Olivier Smach : « L’interprétation tout en subtilité des deux héroïnes est la seule chose à retenir de ce film…  » Verdict : 1,5/5

 


Jérémy Coifman :  » Un road-Movie hanté par le deuil. Mais trop décousu et maladroit pour captiver ! » Verdict : 2/5

 

 

Yannik Vanesse : « Après un début prometteur et touchant sur le deuil, le réalisateur se met à filmer le vide. Pensant à tort que pour le dynamiser, il faut de l’humour burlesque, il fait basculer son film dans un profond ridicule  » Verdict : 1,5/5

 

Julien Thialon :  » Des qualités évidentes (le jeu des jeunes actrices est très bon) altérées par des passages inutiles et un scènario mal écrit. «  Verdict : 2/5

 

 

Samedi 10 Mars 2012

11 Flowers de Wang Xiaoshuai (Chine)

  • Au cinéma le 9 mai 2012

Critique de 11 Flowers

Victor Lopez : « Bien exécuté, mais il manque peut-être une fleur ou deux pour être réellement touché… » Verdict : 2,5/5


Olivier Smach : «  En attente » Verdict :


Jérémy Coifman : « Joli film, mais manquant d’un supplément d’âme. Étonnant pour un film à grande part autobiographique.«  Verdict : 3/5

 

 

Mourning de Morteza Farshbaf (Iran).

  • Au cinéma le 25 avril 2012


Critique de Mourning

 

Victor Lopez : « Du Kiarostami en moins bavard. » Verdict : 3,5/5


 

Olivier Smach : « Un film poignant aux thématiques très dures : la perte de l’innocence chez l’enfant, des désillusions de vie face au handicap,etc. Le film souffre malheureusement d’un manque de lyrisme…  » Verdict : 2,5/5

 

Jérémy Coifman : « Road movie simple et touchant par un jeune réalisateur très prometteur ! «  Verdict : 3,5/5

 

 

Yannik Vanesse : « Malgré quelques longueurs, une œuvre touchante et tétanisante sur le deuil et son acceptation.  » Verdict : 3/5

 

 

Julien Thialon :  » De très bonnes idées mais surexploitées dans de trop longs plan-séquences. » Verdict : 2,5/5

Vendredi 09 Mars 2012

Saya Zamurai de Matsumoto Hitoshi (Japon).

  • Au cinéma le 9 mai 2012


Critique de Saya Zamurai

 

Victor Lopez : « Le Seppuku est maintenu… » Verdict : 1,5/5



Olivier Smach : « Une farce indigeste légèrement  sauvée par le charisme de l’héroïne et le traitement cartoonesque plutôt réussi du film. » Verdict : 1,5/5

 

 

Jérémy Coifman : « Belle mise en abîme du métier de comédien, mais beaucoup plus sage et propre que le délirant Symbol !«  Verdict : 2/5

 

 

Yannik Vanesse : « Il est inhabituel de voir du chambara burlesque, c’est rarement fin, assez répétitif mais souvent très drôle.  » Verdict : 3/5

 

 

Julien Thialon : « Scénario original, acteurs secondaires charismatiques, sketches répétitifs mais plaisants. Attention cependant au re-visionnage !«  Verdict : 3,5/5

Baby Factory de Eduardo Roy jr. (Philippines)


 

Victor Lopez : « L’hôpital et ses bébés, les tentatives fictionnelles mal gérées viennent malencontreusement se heurter aux qualités documentaires du film. » Verdict : 2/5


Olivier Smach :  » Sans réellement  savoir  quelle direction emprunter entre le choix du documentaire et de la fiction, le réalisateur  tente quelques amorces narratives, sans jamais aller jusqu’au bout de ses idées… » Verdict : 1,5/5


Jérémy Coifman : « Très mal écrit, pas très beau, Baby Factory est un film pris entre deux feux. Il n’est ni un documentaire, ni une fiction.«  Verdict : 1/5

 

 

Yannik Vanesse : « Prenant un sujet très fort, le réalisateur oublie qu’il lui faut aussi soigner la forme. En n’injectant aucun dynamisme à son histoire et en filmant platement, il ne provoque finalement que l’ennui. » Verdict : 1,5/5

 

Julien Thialon : « Un gros gâchis sur un sujet pourtant porteur…«  Verdict : 1/5

 

 


Death is my profession de Amir Hossein Saghafi (Iran)

Critique de Death is my profession

 

Victor Lopez : « Un hommage à Leone dans un Iran glacial qui se transforme en survival électrique. » Verdict : 4/5


Olivier Smach : « Froid comme un seau d’eau sur la gueule au réveil, et brutal comme un coup poing dans le foie, ce film, présenté sous la forme d’une critique sociale et politique, relate la détermination sans failles  de ces ouvriers  de l ‘extrême. » Verdict : 4/5

Jérémy Coifman : « Entre drame social et survival, un film âpre d’une beauté éblouissante. » Verdict : 4/5

 

Yannik Vanesse : « Une histoire dure, par moment insoutenable et complètement désespérée, mais passionnante et jusqu’au-boutiste dans son traitement. Un film tellement étouffant qu’il enserre le spectateur et l’étrangle, refusant de le lâcher bien après le générique de fin » Verdict : 4/5

 

Julien Thialon : « 

La forme amateuriste nuit gravement au contenu qui révèle une misère à laquelle personne ne peut rester insensible. » Verdict : 2/5

The Sun-Beaten Path de Sonthar Gyal (Chine)


Critique de The Sun-Beaten Path

 

Victor Lopez : « Entre touchante sincérité d’une féconde aridité (chers lecteurs, allez comprendre) et paysages de carte postale propres à faire plaisir aux festivaliers, Sonthar Gyal hésite pour son premier film entre deux sentiers. Espérons qu’il prenne celui où le soleil tape le moins superficiellement… » Verdict : 2,5/5

Jérémy Coifman : « Magnifique errance, mélancolique ballade dans un Tibet terne et dur où planent l’ombre de la mort et de la culpabilité. » Verdict : 4/5

 

 

Yannik Vanesse : « Dans des paysages magnifiques, une très belle errance au ton triste et marquant mais à la lenteur trop importante… » Verdict : 2,5/5

 

 

Compétition Action Asia

Dimanche  11 Mars 2012

The Raid de Gareth Huw Evans (Indonésie)

  • Au cinéma le 20 juin 2012

Critique de The Raid

 

Victor Lopez : « Le film qui ne tue pas que des moustiques. » Verdict : 3,5/5


Olivier Smach : « Un métrage à la Street of Rage version Silat d’Iko Uwais, qui  fait très  mal !  » Verdict : 4/5

 


Jérémy Coifman :  » Jouissif de bout en bout, on assiste à un spectacle électrisant et impressionnant. On parlait de renouveau du film d’action, on verra bien. Mais en tout cas c’est une jolie tatane dans la tronche !  «  Verdict : 4/5

 

Yannik Vanesse :  » Nous offre ce que son pitch promettait, et même bien plus. Jamais film n’aura autant mérité l’appellation de « film d’action ! »
 » Verdict : 4,5/5

 


Julien Thialon :  » Du counter strike avec du penchak silat, une tuerie absolue. Quel pied ! «  Verdict : 4,5/5

 

Samedi 10 Mars 2012

The Sword Identity  de Xu Haofeng (Chine)

Critique de The Sword Identity

 

Victor Lopez : « Poseur et ridicule, on tient notre palme du film le plus mauvais de Deauville Asia 2012. » Verdict : 1/5


Olivier Smach : « Mes yeux ont envie de vomir ! » Verdict : 0/5

 


Jérémy Coifman :  » La chose la plus affligeante qu’il m’ait été donnée de voir cette année…«  Verdict : 0,5/5

 

 

Yannik Vanesse : « Après un début prometteur, le film oublie tout dynamisme pour s’attarder sur des dialogues métaphysico- prout prout , ou censément rempli de spiritualité, allant même jusqu’à ne pas filmer les combats qu’il met en scène.  » Verdict : 1,5/5

 

Julien Thialon :  » Le pire du pire, beurk !!! «  Verdict : 0,5/5

 

 


Wu Xia de Peter Ho-sun chan   (Chine)

Critique de Wu Xia

 

Victor Lopez : « Une belle déception après Les Seigneurs de la guerre. » Verdict : 2/5


Olivier Smach : « Quand  History of Violence rencontre à la fois Takeshi Kaneshiro et Donnie Yen, on se retrouve devant un film de baston complètement décomplexé , composé de deux parties distinctes et géniales. » Verdict : 3,5/5


Jérémy Coifman : « Donnie Yen est toujours aussi bon pour jouer le simplet !«  Verdict : 2,5/5

 

 

Yannik Vanesse : « Un film de sabre passionnant, mâtiné de techniques d’investigations abracadabrantes avec un Donnie Yen impérial !  » Verdict : 3,5/5

 


Julien Thialon : « Acteurs médiocres, combats hachés et mauvais montage gâchent un scénario classique mais intéressant. «  Verdict : 2/5

 

 

Vendredi 09 Mars 2012

Warriors of the Rainbow : Seediq Bale de Wei Te-sheng (Taïwan)


Critique de Seediq Bale

 

Victor Lopez : « Même en version courte, c’est de la bale ! » Verdict : 3,5/5


Olivier Smach : « Passionnant comme 300, brutal comme Apocalypto, le film souffre néanmoins de cut un peu trop évidents qui ont tendance à entacher la cohérence de la narration. Vivement la version intégrale !  » Verdict : 3,5/5

 

Jérémy Coifman :  » Une épopée guerrière généreuse, mais souvent maladroite. Les effets spéciaux digitaux sont comme souvent dans ce genre de production totalement immondes ! «  Verdict : 3/5

 

Yannik Vanesse :  » Après un début très  Pathfinder, le film raconte l’invasion de Taïwan par le Japon et la résistance des indigènes. L’ombre de Robert Howard plane magnifiquement sur cette fresque guerrière généreuse légèrement gâchée par  un certain manque  de subtilité dans les propos  et des effets spéciaux indignes d’une production SYFY.  » Verdict : 3,5/5

Julien Thialon :  » Les effets spéciaux ridicules entravent ce film historique où l’honneur prévaut sur tout le reste !«  Verdict : 3,5/5

Compétition non-officielle

Dimanche  11 Mars 2012

Headshot de Pen-ek Ratanaruang (Thaïlande)

  • Sortie Juillet 2012 (format à définir)

 Critique de Headshot

Victor Lopez : « Maîtrisé mais un peu vain. » Verdict : 2/5


Olivier Smach :  » On retrouve bien l’atmosphère propre à Pen-ek dans ce métrage, néanmoins il insiste trop sur la forme au détriment du fond, et c’est loin d’être renversant … » Verdict : 3/5

 

Jérémy Coifman : « Une mise en scène efficace, mais une structure alambiquée un peu vaine. Si bien qu’il donne l’impression d’être un film de « Smartass » » Verdict : 2/5

 

Yannik Vanesse : « Un polar intéressant à la construction étrange, qui commet l’erreur d’essayer de se justifier à la fin. » Verdict : 3/5

 

Julien Thialon :  » C’est bien beau tout ça, mais ça nous mène où ? «  Verdict : 3/5

 

 

I wish de Hirokazu Kore-eda (Japon)

  • Au cinéma le 11 avril 2012

Critique de I wish

Victor Lopez : « On commence par espérer un autre film, avant de se laisser émouvoir par celui qu’on a sous les yeux. On retombe alors en enfance et on en sort grandit. » Verdict : 3,5/5


Jérémy Coifman : « Film doux-amer sur l’enfance, le passage à l’âge adulte. Kore-Eda confirme son talent pour diriger des enfants. » Verdict : 4/5

Yannik Vanesse : « Souvent touchant, parfois drôle, mais assez longuet. » Verdict : 2,5/5

 

 

Julien Thialon :  » Le film le plus optimiste du réalisateur, mon coup de cœur 2012. «  Verdict : 4,5/5

 

Pink de Jeon Soo-il  (Corée)

Victor Lopez : « Langoureusement chiant. » Verdict : 1/5


Olivier Smach :  » 1 point pour le chanteur, 1 point pour le côté sale et déviant, next… » Verdict : 2/5

 

 

Jérémy Coifman :  » Lourd au niveau des thématiques et encore plus au niveau du traitement. On s’ennuie royalement. » Verdict : 1/5

Yannik Vanesse :  » Des gens sont assis, marchent, font pipi. Et c’est tout. Idéal comme remède contre l’insomnie… » Verdict : 1/5

 

 

Julien Thialon : « Par sa forme, le réalisateur emprisonne ses personnages en quête d’un renouveau. Psychologiquement dur, les portraits dressés sont sublimes. «  Verdict : 3,5/5

 

 

See you en 2013 Space Cowboy !

 

 

Victor Lopez : « On en ressort la tête pleine de fumée… » Verdict : 2/5

 

 

Olivier Smach : «  Des idées intéressantes pour une atmosphère dérangeante. Cependant le délire secte/religion plombe le film qui finit en vapeur d’eau  » Verdict : 2/5

 

 

Jérémy Coifman : « Esthétiquement très intéressant, Anti-gas skin est plombé par son symbolisme lourdaud et son scénario quelque peu nébuleux. » Verdict : 2/5

 

 

Imprimer


8 commentaires pour “Avis à « Chaw » des films en compétition officielle et dans la catégorie Action Asia (Deauville 2012)”

  1. bon, va falloir attendre la version longu de Seediq Bale donc ..

  2. Pour se faire chier deux heures et demi de plus, non merci, j’ai déjà donné. Je préfère revoir Sword Identity.

  3. c’est à chier Sword Identity aussi? il y a une chro plutot enthousiaste là:
    http://www.filmdeculte.com/cinema/actualite/The-Sword-Identity-14938.html

    Sinon, ils sont bons nos films à paysages? Tu les sens bien passer :p

  4. Ma critique, qui arrive tout bientôt est très sévère et narquoise envers le film. Mais j’assume totalement ^^

  5. Le texte de FdC est stupéfiant, car du point de vue martial le film est nul, je suis sûr que mon kungfu est meilleur que le leur. J’en connais qui défendent le film pour son aspect comédie, mais au premier degré ça me semble pas faisable.

  6. ah ok, c’est bien une daube donc :/
    il y avait quoi de bon au final à part The Raid et Himizu?

  7. De renversant, rien.
    Mais j’ai été très agréablement surpris par Saya Zamurai (j’avais pas aimé Symbol) et ai trouvé I Wish plutôt joli.

  8. Vous m’avez tué avec Sword Identity les gars XD
    C’est visiblement pourri mais vous noté quand même, y’a que Olivier qui dit clairement c’est de la m**** avec son 0 XD
    Cela dit, le film a toute même une jolie moyenne de 0.7 XD
    Presque 1/5 ^^

Laissez un commentaire


*