Gantz

Gantz 2 : Révolution de Sato Shinzuke (DVD)

Posté le 1 février 2012 par

Gantz est tout d’abord un manga, qui fut adapté en série animée, et qui se décline à présent en long métrage. Après un premier opus il y a quelques mois, Wild Side nous offre cette suite. Parviendra-t-elle à expliquer toute l’intrigue lancée dans le premier film ? Par Yanik Vanesse.

Le manga originel a été créé par Hiroya Oku. 31 tomes sont déjà sortis en France, et la série animée compte 26 épisodes. S’il est parfois difficile d’égaler en live-action le niveau de violence et d’érotisme d’un manga (Battle Royale se permettait, par exemple, bien plus de débordements dans sa version papier), il est tout aussi dur de raconter, en quelques heures, une histoire se déroulant sur plusieurs dizaines de tomes. Pourtant, Shinzuke Sato, réalisateur entre autres d’un Princess Blade plutôt moyen en 2001, relève le défi en s’occupant des deux films.

Si Gantz premier du nom édulcorait beaucoup le matériau originel, il restait un très bon film d’action. Ne se perdant pas en explications, le film se révélait plutôt sanglant, nanti de solides scènes d’action et de très bons effets spéciaux. Il restait cependant plutôt nébuleux, ne révélant que peu de choses sur les tenants et aboutissants de tout ceci.

Gantz 2 : Révolution débute quelques mois après la fin du premier, et en est la suite directe, au point qu’il est difficile d’en comprendre le scénario sans avoir vu le film précédent. D’ailleurs, le début reste obscur même pour un spectateur ayant vu Gantz, car on y voit un développement des intrigues et des personnages au détriment de l’action pure. Nous découvrons ainsi les réactions des extra-terrestres, bien décidés à ne pas se laisser décimer. Nous en apprenons aussi un petit peu plus sur Gantz, la pièce secrète, et bien d’autres choses. Le film n’est cependant pas exempt d’action, loin s’en faut, et la deuxième partie de Gantz 2 : Révolution en regorge. Là encore, la qualité est au rendez-vous et, malgré la durée du métrage, à aucun moment l’ennui ne s’empare du spectateur. De plus, il opte pour un changement d’ambiance. Dans le premier Gantz, les extra-terrestres étaient totalement inhumains, et nos héros affrontaient des sortes de robots, des statues géantes et autres créatures merveilleuses dans des environnements vides de monde. Cette fois-ci, les ennemis ont l’apparence d’humains normaux – bien qu’aux capacités extraordinaires – et les combats se font au milieu de la foule. La lutte en plein milieu d’un métro bondé est ainsi passionnante !

Si le film se regarde avec plaisir, il manque quelques éléments. L’origine de la sphère ou des extra-terrestres, de même que la raison de leur venue sur Terre, ne sont pas expliqués et, arrivé au générique, le spectateur a le sentiment de rester sur sa faim. De surcroît, le métrage est très sombre, n’hésitant pas à faire mourir des innocents, y compris des enfants. Cependant, à quelques minutes de la fin, le scénario bifurque d’un seul coup vers un happy end bucolique qui ne cadre absolument pas avec le reste du métrage.
C’est dommage, mais cela n’empêche pas d’apprécier ce Gantz, qui, en l’état, est un film très plaisant de science-fiction et d’action, plutôt sanglant et passionnant.

Verdict :

Gantz 2 : Révolution de Sato Shinzuke, disponible en DVD et Blu-Ray, édité par Wild Side, depuis le 01/02/2012.

Imprimer


2 commentaires pour “Gantz 2 : Révolution de Sato Shinzuke (DVD)”

  1. En lisant ce texte, je constate qu’il ne s’agit pas d’une critique, et que l’argumentation reste encore trop sommaire pour parler d’avis. J’ai davantage l’impression de lire un synopsis détaillé du film.

  2. Cher Monsieur Dupuis,

    Je vous conseille le forum qui est quelque peu moribond, votre présence y apportera sans nul doute un peu de dynamisme.

    Cordialement,

Laissez un commentaire


*