Rétrospective Nikkatsu à la Cinémathèque du 7 décembre 2011 au 20 janvier 2012

Posté le 28 novembre 2011 par

 

A partir du 7 décembre prochain, et jusqu’au 20 janvier 2012, aura lieu à la Cinémathèque une exceptionnelle rétrospective du Studio Nikkatsu.Par Justin Kwedi.

Emblématique des mutations du cinéma japonais et de son industrie, le studio Nikkatsu sera représenté à travers ses multiples facettes grâce à une programmation très diversifiée, qui se tiendra à la cinémathèque du 7 décembre au 20 janvier 2012. Le studio participe ainsi à ses débuts à l’instauration du genre phare du chambarra mais aussi du mélodrame en produisant les premiers Mizoguchi. Plus tard la Nikkatsu saura accueillir les fleurons d’une nouvelle vague de cinéastes aux sujets et à l’approche formelle novatrice comme Suzuki Seijun à la fin des années 50 et sera le premier grand studio à faire sa révolution en se lançant dans le Pinku Eiga. Contre toute attente, les velléités commerciales et racoleuse du genre donneront des œuvres marquantes et révèleront des artistes aussi singuliers que Konuma Masaru ou Tanaka Noboru.

Ce rapide survol ne donne qu’une petite idée de l’ampleur de la manifestation qui s’étendra sur presque deux mois et qui, en plus des projections d’une trentaine de films, proposera le documentaire Inside the Pleasure Dome of Japanese Erotic Cinema de Yves Montmayeur récemment diffusé à Paris Cinéma. Un rendez-vous incontournable à ne pas manquer donc.

Justin Kwedi.

Plus d’informations sur le site de la Cinémathèque.

Imprimer


Laissez un commentaire


*