6ème Festival Franco-Coréen du film : tous les films par la rédaction d’East Asia !

Posté le 11 octobre 2011 par

Chers Eastasiens, vous n’êtes pas sans savoir que du 11 au 18 octobre, s’est déroulé à Paris le 6ème Festival Franco-Coréen du Film au cinéma le St-André-des-Arts. Notre sympathique équipe était bien évidemment présente pour chroniquer au jour le jour les  films présentés, et vous livre ici son avis films par films !

 

Le prix East Asia du meilleur film du FFCF 2011 est attribué à l’unanimité de l’équipe à :

Bleak Night de Yoon Sung-hyun

Lire la critique de Bleak night ici.

Et le top 3 de notre trio de choc :

Victor Lopez : 1. Bleak Night de Yoon Sung-hyung

2. The Day he Arrives de Hong Sang-soo

3. Sunny de Kang Hyeong-cheol

 

 

Olivier Smach : 1. Bleak Night de Yoon Sung-hyung

2. The Day he Arrives de Hong Sang-soo

3. Invasion of Alien Bikini de Ho Young-doo

 

 

Jérémy Coifman : 1. Bleak Night de Yoon Sung-hyung

2. Miracle on Jongno street de Lee Hyuk-sang

3. Sunny de Kang Hyeong-cheol

 

 

Mardi 18 Octobre

Le film du jour, Leafie de Oh Seong-yoon.

Victor Lopez : « La Corée chasse sur les terres de Disney… » Verdict : 2/5

 

 

Jérémy Coifman : « Joli petit dessin animé aux élans tragiques assez surprenants. » Verdict : 3/5

 

 

Anti-Gas Skin de Kim Gok et Kim Sun

Victor Lopez : « On en ressort la tête pleine de fumée… » Verdict : 2/5

 

 

Olivier Smach : «  Des idées intéressantes pour une atmosphère dérangeante. Cependant le délire secte/religion plombe le film qui finit en vapeur d’eau  » Verdict : 2/5

 

 

Jérémy Coifman : « Esthétiquement très intéressant, Anti-gas skin est plombé par son symbolisme lourdaud et son scénario quelque peu nébuleux. » Verdict : 2/5

 

 

The Code of a Duel de Yeo Myung-jung

Victor Lopez : « De quoi nous faire regretter Versus !  » Verdict : 2/5

 

 

Jérémy Coifman : « Un film de vacances avec des sabres. » Verdict : 1/5

 

Lundi 17 Octobre

Invasion of Alien Bikini de Ho Young-doo, le film du jour (« Bis »en même temps c’est le seul qu’on ait vu ).

La critique détaillée de Invasion of Alien Bikini ici.

Olivier Smach : « Excellente surprise pour un micro-budget. Un must see rien que pour la scène d’amour hilarante sur une partie de Jenga ! » Verdict : 3/5

 

Jérémy Coifman : « Grand moment de nawak complètement assumé! » Verdict : 3/5

 

Dimanche 16 Octobre

 

Possessed de Lee Yong-joo, le film du jour (en même temps c’est le seul qu’on ait vu),

Victor Lopez : « Maîtrisé, intéressant, mais rien de bien neuf. Pas de quoi être possédé… » Verdict : 3/5

 


Olivier Smach : « Un film d’horreur bien léché et divertissant. En revanche on en peut pas en dire autant question originalité …  » Verdict : 3/5

 

 

Jérémy Coifman : « Possesed est maîtrisé, parfois réussi, mais le plus souvent lourd dans ses mécanismes et ses effets. Pour le renouveau on repassera.«  Verdict : 2/5

 

Vendredi 14 Octobre


Le film du jour, The Day He Arrives de Hong Sang-soo


Lire la critique détaillée de The Day He Arrives ici.

Victor Lopez : « Le jour où un nouveau Hong Sang-soo arrive, est toujours un bon jour ! » Verdict : 3/5

 

 

Olivier Smach : « The Day He Arrives, à consommer sans modération comme un bon verre de Sauvignon !  » Verdict : 4/5

 

 

Jérémy Coifman : « Pétillant et chaleureux, comme bien souvent chez Hong. » Verdict : 4/5

 

 

Café Noir de Jung Sung-il


Lire la critique détaillée de Café Noir ici.

Victor Lopez : « En 3 heures 30, on a le temps de lire Les Nuits blanches de Dostoïevski et même Les Souffrances du jeune Werther plutôt que de voir ce film… » Verdict : 2/5

 

 

Olivier Smach : « Alors pour moi, ce sera plutôt un thé au citron…  » Verdict : 1/5

Jérémy Coifman : « 3h30 c’est long…surtout vers la fin ! » Verdict : 2/5

 

 

 

The Unjust de Ryoo Seung-wan


La critique détaillée de The Unjust ici.

Olivier Smach : « Mouais…un scénario bien ficelé pour un film qui malheureusement a tendance à partir dans tous les sens sans jamais réellement se fixer !  » Verdict : 2/5


Jérémy Coifman : « Les Incorruptibles à l’envers. Pas vu une bande d’enflures comme ça depuis longtemps ! » Verdict : 2/5

 

 

Jeudi 13 Octobre


Le film du jour, Castaway on the Moon de Lee Hae-jun

Lire la critique détaillée de Castaway on the Moon ici.

Victor Lopez : « Pas le film à apporter sur une île déserte, mais un capital sympathie certain ! » Verdict : 3/5

 

 

Jérémy Coifman : « Le film qui redonne l’espoir grâce aux nouilles ! » Verdict : 3/5

 

Come, Closer de Kim Jong-kwan

Victor Lopez : « Une carte postale arty et lounge des sentiments ! » Verdict : 1/5

Olivier Smach : « Une jolie fable (un peu clichée) sur les souffrances liées à l’amour, dépeinte par 5 segments de qualités inégales.  » Verdict : 3/5

 

 

Jérémy Coifman : « Come closer, mais pas trop quand même (parce que bon…)  ! » Verdict : 1/5

 

 

Mercredi 12 Octobre


Le film du jour, Bleak Night de Yoon Sung-hyun

Lire la critique de Bleak night ici.

Victor Lopez : « Moi je pense que le sens du film est dans son titre (même si je ne sais ce que ça veut dire…). Un puzzle puissant et brut. La révélation du festival n’a pas déçu! » Verdict : 4/5

Olivier Smach : « Un développement psychologique poussé des personnages  pour ce métrage qui rappelle  Paranoïd Park dans son traitement, mais en beaucoup moins contemplatif et bien plus brut ! » Verdict : 4/5


Jérémy Coifman : « Un film plein de promesses, il faut le revoir pour d’avantage l’apprécier  ! » Verdict : 4/5


Miracle on Jongno Street de Lee Hyuk-sang

Victor Lopez : « Tous les défauts d’un documentaire nécessaire : touchant, mais souvent trop didactique dans son propos militant. »  Verdict : 2/5

 

 

Olivier Smach : « Très intéressant pour mieux comprendre  la position de la communauté  gay dans la société coréenne (du sud of course), grâce à un éventail de personnages poignants et profondément humains ! » Verdict : 3/5


Jérémy Coifman : « Un film optimiste et attachant, les personnages sont croqués avec justesse, c’est  beau et c’est ce qui donne de la  force au documentaire ! » Verdict : 3/5

 


End of Animal de JO Sung-hee.

Victor Lopez : « Ils ont eu des grosses coupes de budget pour le nouveau Silent Hill ! » Verdict : 3/5

Olivier Smach : « Ça rappelle l’univers mystérieux et glauque de Miike avec son Gozu, mais le métrage peine à amener le spectateur là où il le voudrait. Un bon premier film néanmoins. » Verdict : 3/5

Jérémy Coifman : « End of Animal, intéressant sur de nombreux aspects, mais trop brouillon ! » Verdict : 2/5


Mardi 11 Octobre

 

Le film du jour, Sunny de Kang Hyeong-cheol


Lire la critique détaillée de Sunny ici.

Victor Lopez : « Risque d’insolation aux bons sentiments évité de justesse par une bonne humeur communicative. Prévoir tout de même une bonne protection aux UV d’happy end lourdaud ! » Verdict : 3/5

Jérémy Coifman : « Chaleureux, généreux, mais aussi un peu (beaucoup) tire-larme, le film enchante par ses personnages iconoclastes et ses situations drolatiques. Feel good movie! » Verdict : 3/5

 

Imprimer


7 commentaires pour “6ème Festival Franco-Coréen du film : tous les films par la rédaction d’East Asia !”

  1. Ahh ça y est, le tweet devient matière journalistique….

    > serez vous autant en force au cycle Kansai ? (histoire qu’on discute de nos divergences ciné devant une biere)

  2. On espère, enfin « je », vous voir causer de ces films plus en profondeur, hein ?

  3. J’oubliai, tu débarques au cycle Kansai Guillaume ? Y a des chances que je trouve un peu de temps pour y aller…

  4. je t’ai d’ailleurs envoyé un mail à ce sujet cher ID

  5. Ah bon ? Mail perso’, MIA ? T’as du te perdre dans mes spams, c’est pas possible. Là, tu m’interpelles. Heureusement qu’il y a East Asia. Je te laisse un p’tit message sur nihon-eiga.fr

  6. Illitch, comme tu le vois, on a finalement développé sur pas mal de films, et on a le gros bilan qui arrive demain (en même temps, j’ai envie de dire : « Made in Asie, tu dis ? Qui c’est lui ? Pas vu. »)
    Guillaume, on ne sera malheureusement pas au cycle Kansaï pour le couvrir, et comme j’imagine que tu va zapper Kinotayo en bon puriste dogmatique que tu es, va falloir trouver une autre occasion pour se quereller en vrai devant une mousse…

  7. Faux, je fais Kinotayo, mais sans les films. Je viens à la journée interview (histoire que les invités ne viennent pas pour rien et aussi histoire de tenter de tirer quelques trucs interessants en sortant du cadre promo). Un AR Paname c’est 400 bornes et les euros qui vont avec, alors je fais pragmatique, surtout que la selection ne reveille pas en moi des élans de fanboysme débordant d’enthousiasme).

    Et non je ne suis pas rigide. Je n’ai rien contre Kinotayo (ils ont été sympa avec moi l’année derniere pour Mitsuishi Ken, l’acteur pour lequel je n’ai pas remarqué que ca se bousculait au portillon), et je suis un enorme consommateur de films japonais de tout genre. Clairement les romances, je prefere les voir tranquille chez moi, pour faire des pauses tapage de tete contre le mur, mais je suis endurant quand il faut (les séances National Geographic à Deauville m’ont forgé le caractere). On se croisera peut etre la journée interview. Et pour la biere ca sera avec plaisir, mais pas à l’hotel où kinotayo fait passer les rencontres, je suis contre engraisser les palaces)

Laissez un commentaire


*