Films Claire Lalaut Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Martin Debat Nicolas Lemerle Maxime Bauer
Killing (L'Étrange Festival 2018)
Shinya Tsukamoto
« Un film de chambara à la sauce Tsukamoto, et sans budget, c'est toujours détonnant. Il y a des moments de grâce dans ce film, mais aussi des flottements dus à des personnages parfois trop peu incarnés. »
The Spy Gone North (L'Étrange Festival 2018)
Yoon Jong-bin
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
SHe (L’Étrange Festival 2018)
Zhou Shengwei
« Fable féministe et écolo à la stop-motion inventive et foisonnante malgré un léger essoufflement dans sa dernière partie. »
« Du stop motion pour raconter une histoire de mère chaussure défendant la vie de sa fille chaussure ? Intéressant mais sur 40min, pas 1h30... »
Liverleaf (L'Étrange Festival 2018)
Naito Eisuke
« Avoir le cul entre deux chaises pendant tout un film, ça peut faire mal. Naito et ses héroïnes ont du avoir très mal. »
Saint Terrorism (L'Étrange Festival 2018)
Yamamoto Masashi
May The Devil Take You (Sebelum Iblis Menjemput) - L'Étrange Festival 2018
Timo Tjahjanto
« Peu d'idées, mal écrit, des acteurs en roue libre... Blumhouse a encore de l'avenir ! »
Senses (en salles à partir du 02/05/2018)
Hamaguchi Ryusuke
« Le film est maîtrisé du début à la fin, ce qui est un exploit vu sa durée. La mise en scène est travaillée, la construction réussie et les acteurs ont un naturel qui ferait pâlir plus d'un acteur japonais confirmé. Que dire de plus... Petit (et long) chef d'oeuvre ! »
« Monumental film de plus de 5 heures sur l'incommunicabilité du sentiment, mis en scène avec une justesse absolue. On pense à Kore-Eda, à Hong Sang-soo, ou à Noah Baumbach, et surtout on en redemande. »
Psychokinesis (Netflix)
Yeon Sang-ho
« Quelques beaux plans ne rattrapent pas le fait que Yeon Sang-ho semble avoir laissé les studios gagner la partie... »
L'Île aux chiens (en salles le 11/04/2018)
Wes Anderson
« Wes Anderson retrouve l'animation et parvient par la même occasion à retrouver l'émotion. »
« Un voyage au bout du monde (même si ça ressemble au Japon) avec des chiens pour héros. Que rêver de mieux ? Et c'est une amoureuse des chats qui parle... »
The Third Murder (en salles le 11/04/2018)
Kore-eda Hirokazu
« Quelques petits soucis de rythme empêche le film de vraiment décoller. Mais Kore-eda arrive toujours à nous accrocher avec une direction d'acteur au taquet et une réalisation assez dingue. »
Battleship Island (en salles le 14/03/2018)
Ryoo Seung-wan
« Un sommet émotionnel et épique. »
« Mise en scène incroyable, Ryoo Seung-wan se permet tout dans ce film. Un grand moment de bravoure ! »
« Ryoo Seung-wan enterre sereinement la quasi-totalité des blockbusters hollywoodiens actuels. Quel putain de climax. »
Avant que nous disparaissions (en salles le 14/03/2018)
Kurosawa Kiyoshi
« Kurosawa livre ici un film faussement léger tout en mêlant les genres avec brio comme à son habitude. On a néanmoins connu plus brillant dans sa filmographie. »
« Kurosawa fait son Body Snatchers conceptuel, en jouant sur les ruptures de ton. Intéressant même si pas toujours réussi. »
La Camera de Claire (en salles le 07/03/2018)
Hong Sang-soo
« Parenthèse lumineuse chez Hong Sang-soo. Durée parfaite. Plus d'une heure, un film de Hong Sang-soo est rapidement indigeste. »
« Ballade anecdotique dans les chemins de traverse cannois. »
Mary et la Fleur de la sorcière (en salles le 21/02/2018)
Yonebayashi Hiromasa
« Belle entrée en matière pour le studio Ponoc avec cette oeuvre certes sous influence Ghibli mais dont l'héroïne attachante et l'univers foisonnant emportent l'adhésion et trouve malgré tout un semblant d'identité. »
« Mauvais début pour le studio Ponoc. Si les graphismes sont réussis (bémol sur les personnages pompés sur Ghibli), le scénario est vu et revu et le rythme inexistant. »
« À trop vouloir citer Ghibli, cette première monture du studio Ponoc peine à émerveiller et à passionner sur la durée, malgré une première partie intrigante. »
Goodbye Grandpa (FICA 2018 - Compétition)
Morigaki Yukihiro
Mothers (FICA 2018 - Compétition)
Lee Dong-eun
Ruines tièdes (FICA 2018 - Regard sur le cinéma de Mongolie)
Jigjidsuren Gombojav
Beijing Bicycle (FICA 2018 - Hommage à Wang Xiaoshuai)
Wang Xiaoshuai
Frozen (FICA 2018 - Hommage à Wang Xiaoshuai)
Wang Xiaoshuai
La Corde (FICA 2018 - Regard sur le cinéma Mongol)
Nansalmaa Uranchimeg

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Films Claire Lalaut Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Martin Debat Nicolas Lemerle Maxime Bauer
Killing (L'Étrange Festival 2018)
Shinya Tsukamoto
« Un film de chambara à la sauce Tsukamoto, et sans budget, c'est toujours détonnant. Il y a des moments de grâce dans ce film, mais aussi des flottements dus à des personnages parfois trop peu incarnés. »
The Spy Gone North (L'Étrange Festival 2018)
Yoon Jong-bin
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
SHe (L’Étrange Festival 2018)
Zhou Shengwei
« Fable féministe et écolo à la stop-motion inventive et foisonnante malgré un léger essoufflement dans sa dernière partie. »
« Du stop motion pour raconter une histoire de mère chaussure défendant la vie de sa fille chaussure ? Intéressant mais sur 40min, pas 1h30... »
Liverleaf (L'Étrange Festival 2018)
Naito Eisuke
« Avoir le cul entre deux chaises pendant tout un film, ça peut faire mal. Naito et ses héroïnes ont du avoir très mal. »
Saint Terrorism (L'Étrange Festival 2018)
Yamamoto Masashi
May The Devil Take You (Sebelum Iblis Menjemput) - L'Étrange Festival 2018
Timo Tjahjanto
« Peu d'idées, mal écrit, des acteurs en roue libre... Blumhouse a encore de l'avenir ! »
Senses (en salles à partir du 02/05/2018)
Hamaguchi Ryusuke
« Le film est maîtrisé du début à la fin, ce qui est un exploit vu sa durée. La mise en scène est travaillée, la construction réussie et les acteurs ont un naturel qui ferait pâlir plus d'un acteur japonais confirmé. Que dire de plus... Petit (et long) chef d'oeuvre ! »
« Monumental film de plus de 5 heures sur l'incommunicabilité du sentiment, mis en scène avec une justesse absolue. On pense à Kore-Eda, à Hong Sang-soo, ou à Noah Baumbach, et surtout on en redemande. »
Psychokinesis (Netflix)
Yeon Sang-ho
« Quelques beaux plans ne rattrapent pas le fait que Yeon Sang-ho semble avoir laissé les studios gagner la partie... »
L'Île aux chiens (en salles le 11/04/2018)
Wes Anderson
« Wes Anderson retrouve l'animation et parvient par la même occasion à retrouver l'émotion. »
« Un voyage au bout du monde (même si ça ressemble au Japon) avec des chiens pour héros. Que rêver de mieux ? Et c'est une amoureuse des chats qui parle... »
The Third Murder (en salles le 11/04/2018)
Kore-eda Hirokazu
« Quelques petits soucis de rythme empêche le film de vraiment décoller. Mais Kore-eda arrive toujours à nous accrocher avec une direction d'acteur au taquet et une réalisation assez dingue. »
Battleship Island (en salles le 14/03/2018)
Ryoo Seung-wan
« Un sommet émotionnel et épique. »
« Mise en scène incroyable, Ryoo Seung-wan se permet tout dans ce film. Un grand moment de bravoure ! »
« Ryoo Seung-wan enterre sereinement la quasi-totalité des blockbusters hollywoodiens actuels. Quel putain de climax. »
Avant que nous disparaissions (en salles le 14/03/2018)
Kurosawa Kiyoshi
« Kurosawa livre ici un film faussement léger tout en mêlant les genres avec brio comme à son habitude. On a néanmoins connu plus brillant dans sa filmographie. »
« Kurosawa fait son Body Snatchers conceptuel, en jouant sur les ruptures de ton. Intéressant même si pas toujours réussi. »
La Camera de Claire (en salles le 07/03/2018)
Hong Sang-soo
« Parenthèse lumineuse chez Hong Sang-soo. Durée parfaite. Plus d'une heure, un film de Hong Sang-soo est rapidement indigeste. »
« Ballade anecdotique dans les chemins de traverse cannois. »
Mary et la Fleur de la sorcière (en salles le 21/02/2018)
Yonebayashi Hiromasa
« Belle entrée en matière pour le studio Ponoc avec cette oeuvre certes sous influence Ghibli mais dont l'héroïne attachante et l'univers foisonnant emportent l'adhésion et trouve malgré tout un semblant d'identité. »
« Mauvais début pour le studio Ponoc. Si les graphismes sont réussis (bémol sur les personnages pompés sur Ghibli), le scénario est vu et revu et le rythme inexistant. »
« À trop vouloir citer Ghibli, cette première monture du studio Ponoc peine à émerveiller et à passionner sur la durée, malgré une première partie intrigante. »
Goodbye Grandpa (FICA 2018 - Compétition)
Morigaki Yukihiro
Mothers (FICA 2018 - Compétition)
Lee Dong-eun
Ruines tièdes (FICA 2018 - Regard sur le cinéma de Mongolie)
Jigjidsuren Gombojav
Beijing Bicycle (FICA 2018 - Hommage à Wang Xiaoshuai)
Wang Xiaoshuai
Frozen (FICA 2018 - Hommage à Wang Xiaoshuai)
Wang Xiaoshuai
La Corde (FICA 2018 - Regard sur le cinéma Mongol)
Nansalmaa Uranchimeg

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Tableau des Etoiles

Films Claire Lalaut Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Martin Debat Nicolas Lemerle Maxime Bauer
Killing (L'Étrange Festival 2018)
Shinya Tsukamoto
« Un film de chambara à la sauce Tsukamoto, et sans budget, c'est toujours détonnant. Il y a des moments de grâce dans ce film, mais aussi des flottements dus à des personnages parfois trop peu incarnés. »
The Spy Gone North (L'Étrange Festival 2018)
Yoon Jong-bin
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
SHe (L’Étrange Festival 2018)
Zhou Shengwei
« Fable féministe et écolo à la stop-motion inventive et foisonnante malgré un léger essoufflement dans sa dernière partie. »
« Du stop motion pour raconter une histoire de mère chaussure défendant la vie de sa fille chaussure ? Intéressant mais sur 40min, pas 1h30... »
Liverleaf (L'Étrange Festival 2018)
Naito Eisuke
« Avoir le cul entre deux chaises pendant tout un film, ça peut faire mal. Naito et ses héroïnes ont du avoir très mal. »
Saint Terrorism (L'Étrange Festival 2018)
Yamamoto Masashi
May The Devil Take You (Sebelum Iblis Menjemput) - L'Étrange Festival 2018
Timo Tjahjanto
« Peu d'idées, mal écrit, des acteurs en roue libre... Blumhouse a encore de l'avenir ! »
Senses (en salles à partir du 02/05/2018)
Hamaguchi Ryusuke
« Le film est maîtrisé du début à la fin, ce qui est un exploit vu sa durée. La mise en scène est travaillée, la construction réussie et les acteurs ont un naturel qui ferait pâlir plus d'un acteur japonais confirmé. Que dire de plus... Petit (et long) chef d'oeuvre ! »
« Monumental film de plus de 5 heures sur l'incommunicabilité du sentiment, mis en scène avec une justesse absolue. On pense à Kore-Eda, à Hong Sang-soo, ou à Noah Baumbach, et surtout on en redemande. »
Psychokinesis (Netflix)
Yeon Sang-ho
« Quelques beaux plans ne rattrapent pas le fait que Yeon Sang-ho semble avoir laissé les studios gagner la partie... »
L'Île aux chiens (en salles le 11/04/2018)
Wes Anderson
« Wes Anderson retrouve l'animation et parvient par la même occasion à retrouver l'émotion. »
« Un voyage au bout du monde (même si ça ressemble au Japon) avec des chiens pour héros. Que rêver de mieux ? Et c'est une amoureuse des chats qui parle... »
The Third Murder (en salles le 11/04/2018)
Kore-eda Hirokazu
« Quelques petits soucis de rythme empêche le film de vraiment décoller. Mais Kore-eda arrive toujours à nous accrocher avec une direction d'acteur au taquet et une réalisation assez dingue. »
Battleship Island (en salles le 14/03/2018)
Ryoo Seung-wan
« Un sommet émotionnel et épique. »
« Mise en scène incroyable, Ryoo Seung-wan se permet tout dans ce film. Un grand moment de bravoure ! »
« Ryoo Seung-wan enterre sereinement la quasi-totalité des blockbusters hollywoodiens actuels. Quel putain de climax. »
Avant que nous disparaissions (en salles le 14/03/2018)
Kurosawa Kiyoshi
« Kurosawa livre ici un film faussement léger tout en mêlant les genres avec brio comme à son habitude. On a néanmoins connu plus brillant dans sa filmographie. »
« Kurosawa fait son Body Snatchers conceptuel, en jouant sur les ruptures de ton. Intéressant même si pas toujours réussi. »
La Camera de Claire (en salles le 07/03/2018)
Hong Sang-soo
« Parenthèse lumineuse chez Hong Sang-soo. Durée parfaite. Plus d'une heure, un film de Hong Sang-soo est rapidement indigeste. »
« Ballade anecdotique dans les chemins de traverse cannois. »
Mary et la Fleur de la sorcière (en salles le 21/02/2018)
Yonebayashi Hiromasa
« Belle entrée en matière pour le studio Ponoc avec cette oeuvre certes sous influence Ghibli mais dont l'héroïne attachante et l'univers foisonnant emportent l'adhésion et trouve malgré tout un semblant d'identité. »
« Mauvais début pour le studio Ponoc. Si les graphismes sont réussis (bémol sur les personnages pompés sur Ghibli), le scénario est vu et revu et le rythme inexistant. »
« À trop vouloir citer Ghibli, cette première monture du studio Ponoc peine à émerveiller et à passionner sur la durée, malgré une première partie intrigante. »
Goodbye Grandpa (FICA 2018 - Compétition)
Morigaki Yukihiro
Mothers (FICA 2018 - Compétition)
Lee Dong-eun
Ruines tièdes (FICA 2018 - Regard sur le cinéma de Mongolie)
Jigjidsuren Gombojav
Beijing Bicycle (FICA 2018 - Hommage à Wang Xiaoshuai)
Wang Xiaoshuai
Frozen (FICA 2018 - Hommage à Wang Xiaoshuai)
Wang Xiaoshuai
La Corde (FICA 2018 - Regard sur le cinéma Mongol)
Nansalmaa Uranchimeg
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.