Festival de cinéma japonais à La Rochelle (25-27 janvier 2018)

Posté le 22 janvier 2018 par

Le temps d’un week-end, qui sera certainement pluvieux, les habitants de la Charente-Maritime, et de La Rochelle en particulier, pourront se délecter devant des films japonais. Ce festival se déroulera du 25 au 27 janvier, à l’espace culturel Carré Amelot !

Ce festival est organisé en partenariat avec l’association Shiosai et sous le haut patronage du Service Culturel de l’Ambassade du Japon en France. La programmation, quant à elle, a été élaborée par Pascal-Alex Vincent, réalisateur, scénariste, professeur à la Sorbonne Nouvelle et spécialiste du cinéma japonais en France.

Le festival proposera aux spectateurs de découvrir le portrait de trois familles et de trois générations. Quelles soient urbaines ou rurales, ces familles sont le reflet du Japon, dans toute sa complexité et sa richesse. Un voyage à travers les yeux d’enfants, de parents et de grands parents, par trois grands cinéastes.

Pour cela, trois films ont été sélectionnés : la comédie Le Village de mes rêves de Higashi Yoichi. Récit d’aventures, ce film met en scène Yukihiko et Seizo Tashima, des frères jumeaux devenus de célèbres illustrateurs de livres pour enfants. Ils se souviennent de leur enfance dans la campagne de Kochi, trois ans après la défaite du Japon en 1948.

Deuxième film au programme : la comédie dramatique Le Testament du soir de Shindo Kaneto. Yoko Morimoto, célèbre actrice d’un âge avancé, vient passer quelques jours de repos dans son chalet de montagne. Elle est accueillie par la gardienne Toyoko et sa fille de 22 ans. À peine arrivée, Yoko apprend par la gardienne qu’un charpentier voisin s’est donné la mort l’hiver précédent, après avoir préparé son cercueil, laissant pour tout message ces quelques mots : «J’arrête là», ainsi qu’une grosse pierre, peut-être pour enfoncer le dernier clou de son cercueil. Intriguée par cette histoire singulière, Yoko se rend à l’endroit où la pierre a été ramassée et en rapporte une identique au chalet. Une vieille amie, Tomie, avec qui elle a débuté au théâtre et son mari, acteur de Nô, lui rendent visite à l’improviste. Tomie, qui a perdu la raison, réagit au monde extérieur avec la sensibilité d’une enfant. Auprès de son amie, elle se remémore par bribes ses souvenirs de jeunesse et de théâtre…

Et enfin, le film culte Bonjour d’Ozu clôturera le festival. Pour rappel, le film se déroule dans un quartier récent de petites maisons serrées les unes contre les autres. Deux jeunes garçons envient le poste de télévision d’un de leurs voisins. Face au refus catégorique de leurs parents d’en acheter un, ils entament une grève de la parole…

Pour tout savoir sur les séances, cliquez ici !

Elvire Rémand

Imprimer


Laissez un commentaire


*