Cycle Exotiques au Musée Guimet et à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé (3/01-3/02/2017)

Posté le 15 décembre 2017 par

En lien avec l’exposition Enquêtes vagabondes, le voyage illustré d’Emile Guimet en Asie, le Musée national des arts asiatiques – Guimet retrace depuis la naissance du cinéma l’image que les réalisateurs français, américains et allemands avaient du continent. Une plongée dans le(s) regard(s) exotique(s) du début du XXe siècle qui se fera au musée et à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, du 3 janvier au 3 février. Voilà comment bien débuter l’année !

L’Asie apparaît comme le terreau fertile de fantasmes magiques, centraux dans le cinéma des premiers temps. Face à cette vision hallucinée de l’Asie, des réalisateurs explorateurs partent sur le terrain et croquent le réel sur le vif. Le mythe est toujours présent mais s’incarne en décor réel. Cette vision de l’Extrême-Orient se teinte d’enjeux politiques, entre péril jaune, japonisme et colonisation. Ce sont ces différentes images exotiques que le cycle parcourt.

Six films seront projetés au Musée Guimet : La Grande Muraille de Frank Capra, Shanghai Gesture de Josef von Sternberg, Promenade en Chine de la journaliste Titaÿna, Yoshiwara de Max Ophuls, Le Masque d’or de Charles J. Brabin avec Boris Karloff et Images d’Orient, tourisme vandale de Gianikian et Ricci-Lucchi.

A noter que le 3 février se tiendra une séance de lanternes magiques exotiques, comme on le faisait dans le temps.

Du côté de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, plus de 15 films seront projetés dont Repentir de Tom Forman et Mr. Wu de William Nigh avec Lon Chaney, La Bataille d’Edouard-Emile Violet et Forfaiture de Cecil B. DeMille avec l’acteur Hayakawa Sessue, Le Lys brisé de Griffith ou encore Tempête sur l’Asie de Vsevolod Poudovkine.

Enfin, Le Tombeau hindou de Joe May sera projeté au Goethe-Institut. Fresque d’aventure en 2 parties, ce film est basé sur un roman de Thea von Harbou et a été scénarisé par Fritz Lang.

Pour tout savoir des films, cliquez ici !

Elvire Rémand

Imprimer


Laissez un commentaire


*