hentai kamen the abnormal crisis une

BIFFF 2017 – Hentaï Kamen: The Abnormal Crisis, de Fukuda Yuichi : Un super-héros pas comme les autres

Posté le 13 mai 2017 par

Le Brussels International Fantastic Film Festival propose toujours quelques films décalés aux festivaliers, et cette année ne fait pas exception à la règle. Hentaï Kamen: The Abnormal Crisis, suite de Hentaï Kamen: Forbidden Super Hero a donc surpris les spectateurs, l’ambiance toute particulière du festival étant idéale pour ce type d’oeuvre. Cette 35ème édition du BIFFF le proposant en compétition internationale, nous nous devions de nous pencher sur ce film très particulier.

Hentaï Kamen est tout d’abord un manga, écrit par Keishû Andô. Chez l’auteur et dessinateur, le héros est un jeune homme désirant devenir policier et se découvrant des pouvoirs liés à la tension sexuelle quand il se retrouve avec des sous-vêtements féminins sur la tête. La série, jamais traduite en français, date des années 1990, avec six tomes parus. Fukuda Yuichi s’approprie le personnage, pour créer tout d’abord Hentaï Kamen: Forbidden Super Hero en 2013 puis, trois ans après, cette suite. Ces deux films gardent l’essence du manga, à savoir un super-héros d’un nouveau genre, dont les pouvoirs sont liés aux tensions sexuelles qu’il ressent avec une culotte sur le visage.

hentai kamen 2

Le héros de Hentaï Kamen: The Abnormal Crisis est un jeune homme à l’université. Il cherche à ne plus être un super-héros, car cela l’oblige à se laisser aller à son côté pervers, ce qui complique ses rapports avec sa petite amie, mais aussi son travail de livreur de pizzas. En effet, comment respecter les délais de livraison s’il faut s’arrêter pour punir des criminels ? A cela s’ajoute qu’un de ses professeurs, une ravissante demoiselle, semble s’intéresser à lui. Mais, quand le méchant du premier film s’avère ne pas être mort et met au point un plan diabolique pour vaincre notre héros, en faisant disparaître toutes les petites culottes du monde, ce qui l’empêchera de se transformer, il ne peut plus combattre ses instincts de héros. Il se doit d’accepter son statut et de partir combattre, pour défaire cet ennemi, mais aussi pour sauver les deux femmes qui l’intéressent.

Hentaï Kamen est extrêmement référentiel, reprenant des séquences entières du Spiderman de Sam Raimi – en particulier du deuxième opus, dans lequel le héros travaille comme livreur du pizza, mais de nombreuses idées du premier et du troisième films sont reprises. C’est pour renforcer cette similitude volontaire, flirtant entre l’hommage et le pastiche, que le héros de Hentaï Kamen doit se rendre à New-York, où il restera le temps de voler entre quelques immeubles, s’accrochant à des cordes de bondage qu’il fait jaillir de ses mains, tel l’homme-araignée et sa toile. D’autres références, plus japonaises elles, sont aussi présentes, entre le crabe/aspirateur semblant sorti d’un tokusatsu, et la phase obligée auprès d’un vieux sage de la montagne, qui doit lui apprendre à développer sa perversité pour vaincre son ennemi.

hentai kamen the abnormal crisis 2

Hentaï Kamen: The Abnormal Crisis est plus qu’un hommage ou un pastiche, il est tout autant un véritable film de super-héros japonais, avec sa propre identité. Les effets spéciaux sont de très bonne facture, et mélangent l’ambiance inhérente aux tokusatsu, à celle, plus occidentale, des films de la Marvel. Les séquences d’action cherchent à être innovantes et déstabilisantes, grâce aux particularité de son héros. Pour vaincre ses ennemis, il doit entre-autre les punir grâce à un violent coup de son sexe, mis en avant du fait du costume du héros (un slip qu’il porte en bretelles). Fukuda Yuichi ne se moque jamais de son personnage, ne versant à aucun moment dans la parodie, mais s’amuse plutôt avec lui, créant une folie ambiante qui mérite d’être soulignée. Le réalisateur n’est jamais méprisant avec le cinéma qu’il adapte, et il est aisé pour le spectateur de se laisser porter par les images et l’histoire, dans un mélange de comédie et d’action plutôt bien dosé. Ce genre de films ayant peu de chance d’arriver chez nous, le découvrir en festival est toujours intéressant.

Yannik Vanesse.

Hentaï Kamen: The Abnormal Crisis, de Fukuda Yuichi (2016). Projeté lors de la 35ème édition du Brussels International Fantastic Film Festival.

Imprimer


Laissez un commentaire


*