Box Office – Japon : Semaine du 20 au 27 janvier 2016

Posté le 29 janvier 2016 par

Bonjour et bienvenue dans le Box Office ! Aujourd’hui nous analyserons les tendances cinématographiques au Pays du soleil levant, pour la semaine du 20 au 27 janvier 2016.

  1. Japon box office Nobunaga Concerto de Matsuyama Hiroaki (1ère semaine)
  2. AMERICAN FLAG BOXOFFICE Star Wars: The Force Awakens de J.J Abrams (6ème semaine)
  3. Japon box office Shuriken Sentai Ninninger vs ToQer: The Movie de Nakazawa Shojiro (1ère semaine)
  4. Japon box office Youkai Watch: The Movie 2 de Takahasi Shigeharu (6ème semaine)
  5. gb Paddington de Paul King (2ème semaine)
  6. header_flag_france-1 Les Saisons de Jacques Perrin et Jacques Perrault (2ème semaine)
  7. Japon box office Orange de Hashimoto Kojiro (7ème semaine)
  8. AMERICAN FLAG BOXOFFICE The Walk de Robert Zemeckis (1ère semaine)
  9. Japon box office Kizumonogatari Part 1: Tekketsu-Hen de Oishi Tatsuya (3ème semaine)
  10. AMERICAN FLAG BOXOFFICE Bridge of Spies de Steven Spielberg (3ème semaine)

LE succès du mois c’est sans aucun doute Nobunaga Concerto, une adaptation de manga (tiens tiens, surprenant), qui parvient à rassembler plus de 460 000 otakus en un seul week-end. Et la concurrence est loin, très loin derrière. Star Wars qui s’accroche au top 2 du classement depuis déjà plus d’un mois ne vend « que » 159 789 tickets, c’est-à-dire à peine un tiers du nombre de places vendues par notre numéro un de la semaine…

A part ça, plusieurs curiosités sont à étudier : Shuriken Sentai, troisième au classement, n’est rien d’autre qu’un film issu de la franchise Power Rangers, effets spéciaux aléatoires et costumes kitsch compris. Youkai Watch est toujours dans le haut du classement après plus d’un mois d’exploitation et une première place lors de notre dernier relevé, et surtout, un documentaire animalier français fait mieux que les derniers Zemeckis et Spielberg.

Parlons-en de The Walk d’ailleurs, qui, malgré une diffusion globale sur l’ensemble de l’île avec quasiment 600 cinémas diffusant le film, ne parvient même pas à réunir 50 000 spectateurs. Zemeckis et Spielberg n’arrivent pas à s’imposer sur le territoire nippon et font, rappelons-le, moins bien qu’un documentaire animalier français.

Elias Campos

Source : Tokyohive

Imprimer


Laissez un commentaire


*