Box Office – Taïwan : Semaine du 2 au 9 décembre 2015

Posté le 11 décembre 2015 par

Bienvenue dans le Box-Office ! Aujourd’hui, nous évoquerons les succès de la semaine du 2 au 9 décembre, à Taïwan.

  1. AMERICAN FLAG BOXOFFICE In The Heart of The Sea de Ron Howard (1ère semaine)
  2. AMERICAN FLAG BOXOFFICE Our Brand is Crisis de David Gordon Green (2ème semaine)
  3. gb 007 Spectre de Sam Mendes (5ème semaine)
  4. AMERICAN FLAG BOXOFFICE Dr. Frankenstein de Paul McGuigan (2ème semaine)
  5. AMERICAN FLAG BOXOFFICE Secret in Their Eyes de Billy Ray (3ème semaine)
  6. AMERICAN FLAG BOXOFFICE Scouts Guide to the Zombie Apocalypse de Christopher Landon (4ème semaine)
  7. header_flag_france-1 Le Petit Prince de Mark Osborne (7ème semaine)
  8. AMERICAN FLAG BOXOFFICE The Intern de Nancy Meyers (11ème semaine)
  9. TWD_flag Wansei Back Home de Huang Ming-cheng (8ème semaine)
  10. AMERICAN FLAG BOXOFFICE A Vif de John Wells (6ème semaine)

 

Il y a deux semaines, pendant notre session box-officienne chinoise, nous nous targuions d’enfin voir un film taïwanais se glisser dans le top 10 d’un pays. Et si Our Times, cette comédie romantique au grand succès étranger est loin de bider dans son pays d’origine – il se trouve à la 15ème place du box-office après 17 semaines d’exploitation et a déjà récolté 14,658,794 millions de dollars, on ne peut pas dire autant du cinéma taïwanais en général.

De tous les box offices réalisés jusqu’alors, c’est peut-être le moins national, le plus banal et l’un de moins intéressants. Trusté par les blockbusters étrangers (je pense qu’on peut maintenant considérer Le Petit Prince comme tel), ne présentant qu’un seul film maison, vieux de déjà plus de huit mois, il est peut-être caractéristique d’une industrie du cinéma moribonde, manquant d’attractivité et de public.

Sinon, d’un point de vue purement économique, on peut s’en servir pour prévoir quels films américains marcheront dans le futur proche. Si In The Heart of The Sea est déjà sorti et semble bien parti, préparez-vous à bientôt être bombardé de publicités pour Secrets in Their Eyes ou Our Brand is Crisis.

Elias Campos

Source : BoxOfficeMojo

 

 

Imprimer


Laissez un commentaire


*