la-saison-des-goyaves

Panorama du cinéma vietnamien à la Cinémathèque française du 11 au 22 juin 2014

Posté le 9 juin 2014 par

A l’occasion de l’Année France-Vietnam, la Cinémathèque française organise un cycle de projections sur le cinéma vietnamien du 11 au 22 juin, en présence du réalisateur Dang Nhat Minh.

Trente séances se tiendront, permettant de découvrir des films rarement montrés et de tracer les grandes étapes de la cinématographie vietnamienne.

Les premiers studios vietnamiens ont été créés dans les années 1950 et ont produit plusieurs films de fiction tels que Les deux mondes de Pham Van Nhan. Mais c’est véritablement la fin de la guerre du Vietnam, en 1975, qui inspire les cinéastes vietnamiens et le public de la Cinémathèque pourra découvrir des œuvres phares de cette période : Terre abandonnée, Chom Va Sa ou Lumière Eteinte.

A la fin des années 1980, le cinéma vietnamien est animé par l’obsession de la reconstruction du pays et d’une société marquée par les conflits : Retour à Van Ly, Vies de sable, ou encore Il fut un temps réalisé par Viet Linh. Sans oublier la diaspora vietnamienne qui commence à faire des films : Cyclo de Tran Anh Hung ou Công Binh réalisé par Lam Le.

Parallèlement débarque le cinéaste Dang Nhat Minh qui, censuré en 1984 avec Quand viendra le dixième mois, devient par la suite reconnu internationalement en réalisant Nostalgie de la campagne et La saison des goyaves.

Le panorama s’attachera aussi à rendre public le cinéma vietnamien contemporain qui tarde à être visible sur la scène internationale. Pourtant, ce dernier est diversifié, entre grosses productions commerciales comme Le rebelle réalisé par Charlie Nguyen et films d’auteur tels que Perdu au paradis de Ngoc Dang Vu.

Enfin, cinq films français traitant du Vietnam seront projetés : D’un extrême à l’autre, le cinéma vietnamien de Hubert Niogret, Point de départ de Robert Kramer ou encore Vietnam Paradisio réalisé par Julien Lahmi et Ali Benkirane.

Regardez le programme détaillé ici !

Elvire Rémand

 

 

Imprimer


Laissez un commentaire


*