Focus sur les réalisatrices d’Iran, à Bruxelles, le 16 et 17 novembre 2013

Posté le 16 novembre 2013 par

La Belgique, nouvelle terre d’East Asia ? Après ses nombreux festivals (pas seulement centrés sur l’Asie mais ne l’oubliant jamais) et son focus sur le cinéma du réalisateur du fascinant Gangs Of Wasseypur, voici que Bruxelles se penche sur l’Iran, les 16 et 17 novembre.

Si la cinématographie iranienne commence à être mieux diffusée en Occident, grâce entre autre au grand prix de Mourning, au Festival Asiatique de Deauville, il y a deux ans, il reste encore difficilement exportable.

focus_iran2013

Bruxelles se penche ainsi sur un pan particulier du cinéma d’Iran, en faisant un focus, du 16 au 17 novembre, sur les réalisatrices du cinéma iranien. Le Cinéma Vendôme montrera ainsi 9 documentaires, 4 courts métrages, et instaurera une table ronde. De quoi régaler les amateurs et les curieux.

We Are The Half Of The Population ouvre le bal en laissant des femmes de tous horizons poser des questions aux quatre candidats des présidentielles de 2009 (trois d’entre-eux acceptant de débattre des propos tenus). C’est ma part questionne les raisons de l’apathie des femmes iraniennes. Les Chasseurs sont les meilleurs disciples, lui, s’intéresse à la religion, tandis que Travelogue cherche à comprendre les motivations de diverses personnes partant refaire leur vie en Turquie. Il Arrive parfois parle des transsexuels iraniens, tandis qu’Unwelcome In Tehran se penche sur l’oppression que représente le mariage. La Troisième Vague prend comme sujet le sida et De Moins un s’intéresse à une femme, forcée à se prostituer par son mari pour qu’il puisse payer sa drogue. Le Ciel est sûr laisse parler les enfants des martyrs de la guerre Iran/Irak.

Ces documentaires, et d’autres, abordent ainsi des sujets forts, qu’il est donc possible de découvrir dans la capitale belge, lors du week-end qui arrive.

Yannik Vanesse

Imprimer


Laissez un commentaire


*