Dossier DVD : les sorties de l’été

Posté le 6 octobre 2013 par

Ah, l’été, ses vacances, son soleil, le sable chaud, tout ça… Ses blockbusters dans les salles obscures, et bien d’autres choses. Et aussi, bien sûr, la gestation de la nouvelle formule du site, dont l’équipe vous rabâche les oreilles depuis longtemps à présent. Et pour ouvrir les hostilités de la rubrique DVD, quoi de mieux que de revenir sur les sorties de l’été ?

Mais avant tout, qui dit nouveau site, dit refonte de la rubrique. Notre cher Jérémy Coifman a déjà parlé des gros changements qui vont avoir lieu – comme l’abandon des avis chiffrés, ou encore la publication hebdomadaire – et il va de soi que cela se répercute ici. Ainsi, un article regroupera donc les DVD de la semaine qui, par conséquent, ne seront plus liés par leurs dates de sortie (enfin, un peu quand même), mais plutôt par leurs thématiques. Plus question de publier nos articles le jour où toi, cher lecteur, pourra trouver le film chez ton revendeur préféré, mais plutôt trouver des corrélations et des liants entre eux, comme ici, avec les sorties de l’été. Bien sûr, parfois un film sera jugé suffisamment important pour être mis en avant, à part des autres, et aura droit à sa semaine pour lui tout seul. C’est pour cela que vous ne trouverez pas ici de texte sur The Grandmaster, car j’ai préféré vous le réserver pour la semaine prochaine, le métrage de Wong Kar Wai, bien qu’imparfait, méritant amplement d’être mis en avant.

 The-Grandmaster

Jérémy vous l’a dit, le site s’ouvre aussi à l’international, bien que restant foncièrement tourné vers l’Asie. Là encore, cela se répercutera sur la rubrique DVD, qui s’intéressera surtout aux films asiatiques (parfois avec un lien ténu cependant), mais qui fonctionnera aux coups de cœur pour les autres cinématographies. Ainsi, de temps en temps, un film qui nous aura marqués, attiré, intrigués ou traumatisés trouvera sa place ici, d’une manière totalement subjective, car c’est ça la passion du cinéma : les coups de cœur, les envies de défendre ou de pointer du doigt, bref, être critique, c’est fonctionner avec son esprit analytique, mais aussi avec son âme !

Tout ceci pour se tourner enfin vers ce qui nous préoccupe. Si l’été est le temps des blockbusters dans les salles obscures, les DVD ne font pas exception à la règle et cette année vit l’arrivée de quelques gros films livrés à grands renforts de campagne presse tapageuse. Nous avons déjà parlé de Windfighters, que ce soit à l’écrit ou dans notre premier podcast (qui s’intéressait à R.A. One, tristement retitré Voltage, autre blockbuster de l’été), et la semaine prochaine fera la lumière sur The Grandmaster. Mais il est aussi possible de se tourner vers un diptyque, dont votre serviteur vous avait déjà parlé, à savoir Tai Chi Zero et Tai Chi Hero, grands moments du BIFFF de cette année. Avec les ressorties de Wild Side (Tai Chi Zero retitré plus sobrement Tai Chi), il est normal de revenir un peu dessus, les films étant à présents disponibles séparément ou en coffret. Alors, resterez-vous perplexes face à ce spectacle, comme notre Victor Lopez, ou serez-vous séduits par ce délire généreux ? Personnellement, j’ai été conquis, comme vous pouvez le lire ici.

tai-chi-heros redimensionné 2

Critique DVD Tai Chi Hero 

Puisque nous parlons de ressortie, jetons un œil à l’arrivée du blu-ray de L’honneur du dragon. Parce que, si Tony Jaa a marqué de son empreinte les salles obscures à une époque qui semble bien lointaine à présent, il a depuis un peu disparu, refaisant parfois surface le temps d’un DTV ou d’une sortie salle pas folichonne (Ong Bak 2, quelle tristesse !). Alors voici l’occasion de voir si, passée la surprise, ce film mérite toujours autant le détour !

 l_honneur_du_dragon_tom_yum_goong_2005_portrait_w858

Critique de L’honneur du dragon, de Prachya Pinkaew (Blu-ray)

Si on peut difficilement parler de blockbuster, l’arrivée en blu-ray de The Land of Hope est forcément un événement marquant, Sono Sion étant un des cinéastes les plus importants de sa génération. Et, alors que son dernier film a marqué l’Étrange Festival (l’équipe vous en parle durant le podcast numéro 1, et Jérémy Coifman nous donne sévèrement envie de le regarder grâce à son papier sur la question), découvrir ou redécouvrir sa charge contre le nucléaire est essentiel. Essentiel car ce film est un chef d’œuvre absolu, à tous les niveaux !

 The-Land-Of-Hope-4

Critique de The Land Of Hope de Sono Sion (DVD)

Les blockbusters, c’est bien, mais le plaisir de se plonger dans un nanar ne se refusant pas, j’ai cherché de jolies choses sur la question et, soyons honnêtes, l’été fut un peu pauvre à ce niveau. J’ai cependant pu vous dénicher une petite pépite chinoise. De ce pays nous vient une comédie familiale fleurant bon la bisserie délicieuse, avec un Million Dollar Crocodile des plus intriguant. Tout un programme, détaillé par ici. Quand on parle du cinéma d’action russe, on pense souvent à des nanars patriotiques et bourrins. Eh bien, ce n’est pas le cas de War Zone, une petite surprise aux ambitions intéressantes, et à la générosité plaisante. Certes, le film est imparfait, et souvent maladroit dans sa manière d’amener ses thématiques, mais reste un film hautement fréquentable, et sa tentative d’amener du neuf dans ce genre de métrage ne peut qu’être saluée.

 million dollar crocodile

Critique DVD de Million Dollar Crocodile

Critique DVD de War Zone

Les DVD sont aussi l’occasion de découvrir ou revoir des films d’auteurs, des premiers films, des œuvres plus ou moins fortes et intéressantes. Jérémy Coifman et Julien Thialion se sont dévoués pour cette tâche et, hélas pour eux, n’en sont pas sortis particulièrement emballés. Jérémy est resté en France, le temps d’un Le Passé qu’il trouve un peu décevant, avant de partir (cinématographiquement parlant) en Israël, avec Les Voisins de Dieu et en lisant son texte, difficile d’être emballé. Julien, lui, a laissé l’Asie venir à lui avec Le Jeu des nuages et de la pluie, qui l’a plutôt laissé perplexe.

les voisins de dieu

Critique : Les Voisins de Dieu

Critique : Le Jeu des nuages et de la pluie

Critique : Le Passé

C’est ainsi que s’achève cette petite sélection des films de l’été. Il est temps à présent de se tourner vers l’avenir, riche en surprises, et nous nous retrouvons la semaine prochaine pour se pencher un peu plus longuement sur The Grandmaster, film qui a déjà fait couler beaucoup d’encre au moment de sa sortie au cinéma.

Yannik Vanesse.

Imprimer


Laissez un commentaire


*