Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Sunset in My Hometown (FFCP 2018)
Lee Joon-ik
« On a perdu Lee Joon-ik... »
« Lee Joon-ik filme une émission qui s'appelle "Show Me The Money" : c'est ce qu'il a dû dire à la production en acceptant ce projet... »
Microhabitat (FFCP 2018)
Jeong Go-woon
« Une magnifique errance autour de jeunes adultes coréens sans repères, où les plus apaisés et bienveillants ne sont pas les plus nantis. Mention particulière à la magnifique interprète principale, toute en empathie. »
« Un 1er film qui secoue le spectateur tant par sa maîtrise formelle que par les tons utilisés (on passe du rire à la mélancolie). Miso, le personnage principal, est une femme forte qui suit son chemin malgré le regard critiques de ses congénères, contre vents et marées. Réalisatrice à suivre de très près. »
« Un petit film jarmushien qui arrive à bien saisir l'air du temps. »
The Spy Gone North (FFCP 2018)
Yoon Jong-bin
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
A Haunting Hitchhike (FFCP 2018)
Jeong Hee-jae
« Un beau drame, poignant, sans pathos ni mélo qui manie les ruptures de tons avec subtilité. »
Park Hwa-young (FFCP 2018)
Lee Hwan
Little Forest (FFCP 2018)
Yim Soon-rye
« Une touche de Kore-eda dans un film toujours juste dans le traitement des émotions. Aucun pathos ni mélo et pourtant, de l'émotion ! »
On Your Wedding Day (FFCP 2018)
Lee Seok-keun
« On Your Wedding Day est comme un bon soufflé au fromage : très sympa au début et puis ça s'aplatit au fur et à mesure que le sérieux s'immisce dans le film. »
After My Death (FFCP 2018)
Kim Ui-seok
« Sujet intéressant et interprétation intense qui se perdent dans un nihilisme creux et vain. »
« Film inutilement compliqué, qui en fait trop et en met de partout sans forcément développer les thématiques abordées. »
« Le film devient intéressant quand le titre commence à tenir ses promesses... à 30 minutes de la fin. »
Keys to the Heart (FFCP 2018)
Choi Sung-hyun
« Lee Byung-hun est parfait dans ce rôle à contre-emploi, ainsi que tous les autres acteurs. On est forcément touché par cette histoire familiale mais le réalisateur n'a pas pu s'empêcher de sortir les violons, ce qui n'était pas utile. »
Believer (FFCP 2018)
Lee Hae-young
« Un remake du "Drug War" de Johnnie To entre redite efficace et relecture passionnante, notamment l'antagoniste principal bien plus tragique et ambigu. »
« Le plaisir coupable de cette édition : outrancier, violent, attendu mais jouissif. »
Along With the Gods: The Two Worlds (FFCP 2018)
Kim Yong-hwa
« Un énorme budget pour un énorme succès au box-office. Au résultat, on se retrouve devant un film filmé totalement en fond vert, aux décors kitschissimes, et mielleux à souhait. »
Dark Figure of Crime (FFCP 2018)
Kim Tae-gyun
« Cahier des charges rempli pour ce polar qu'on a déjà vu 10 fois, malheureusement. »
Adulthood (FFCP 2018)
Kim In-seon
« Un joli film comme on peut le découvrir chaque année au FFCP, qui tient notamment grâce à un duo d'acteurs parfait. On est pris de tendresse. »
Grass (FFCP 2018)
Hong Sang-soo
« La petite musique habituelle d'Hong Sang-Soo, pas désagréable mais qui laisse un peu de côté pour cette fois. »
« HSS innove (un peu) et ça fait du bien. Mais le film demeure insignifiant et rapidement oublié. »
« Voir l'avis de Marc, tout pareil ! »
1987 (FFCP 2018)
Jang Joon-hwan
« Fresque politique et modèle de cinéma populaire, tour à tour drôle, cinglant et poignant. Une interprétation au diapason où tous le monde existe et une ampleur jamais discutée malgré les quelques poussées de mélo. »
« Un blockbuster comme les Coréens savent le faire : aucune baisse de rythme, des personnages attachants, de l'humour et des larmes. Une efficacité redoutable. Par contre, la thématique "années 1980" devient un peu lassante à force. »
Old Love (FFCP 2018)
Park Ki-yong
« J'ai bien dormi. »
Monstrum (FFCP 2018)
Huh Jong-ho
« On passe un bon moment devant ce Pacte des loups coréen. Malheureusement, il n'y a pas Mark Dacascos. »
Mate (FFCP 2018)
Jung Dae-gun
« Mignon, choupinou et totalement inoffensif. Mais le film est petite bouffée d'air frais. »
Gonjiam (FFCP 2018)
Jung Bum-shik
« Les 20 dernières minutes sont regardables. Le reste est pénible. »
Hello Dayoung (FFCP 2018)
Ko Bong-soo
« Film en noir et blanc d'inspiration burlesque. Si le procédé est intéressant, l'histoire, quant à elle, tourne rapidement en rond. »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Sunset in My Hometown (FFCP 2018)
Lee Joon-ik
« On a perdu Lee Joon-ik... »
« Lee Joon-ik filme une émission qui s'appelle "Show Me The Money" : c'est ce qu'il a dû dire à la production en acceptant ce projet... »
Microhabitat (FFCP 2018)
Jeong Go-woon
« Une magnifique errance autour de jeunes adultes coréens sans repères, où les plus apaisés et bienveillants ne sont pas les plus nantis. Mention particulière à la magnifique interprète principale, toute en empathie. »
« Un 1er film qui secoue le spectateur tant par sa maîtrise formelle que par les tons utilisés (on passe du rire à la mélancolie). Miso, le personnage principal, est une femme forte qui suit son chemin malgré le regard critiques de ses congénères, contre vents et marées. Réalisatrice à suivre de très près. »
« Un petit film jarmushien qui arrive à bien saisir l'air du temps. »
The Spy Gone North (FFCP 2018)
Yoon Jong-bin
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
A Haunting Hitchhike (FFCP 2018)
Jeong Hee-jae
« Un beau drame, poignant, sans pathos ni mélo qui manie les ruptures de tons avec subtilité. »
Park Hwa-young (FFCP 2018)
Lee Hwan
Little Forest (FFCP 2018)
Yim Soon-rye
« Une touche de Kore-eda dans un film toujours juste dans le traitement des émotions. Aucun pathos ni mélo et pourtant, de l'émotion ! »
On Your Wedding Day (FFCP 2018)
Lee Seok-keun
« On Your Wedding Day est comme un bon soufflé au fromage : très sympa au début et puis ça s'aplatit au fur et à mesure que le sérieux s'immisce dans le film. »
After My Death (FFCP 2018)
Kim Ui-seok
« Sujet intéressant et interprétation intense qui se perdent dans un nihilisme creux et vain. »
« Film inutilement compliqué, qui en fait trop et en met de partout sans forcément développer les thématiques abordées. »
« Le film devient intéressant quand le titre commence à tenir ses promesses... à 30 minutes de la fin. »
Keys to the Heart (FFCP 2018)
Choi Sung-hyun
« Lee Byung-hun est parfait dans ce rôle à contre-emploi, ainsi que tous les autres acteurs. On est forcément touché par cette histoire familiale mais le réalisateur n'a pas pu s'empêcher de sortir les violons, ce qui n'était pas utile. »
Believer (FFCP 2018)
Lee Hae-young
« Un remake du "Drug War" de Johnnie To entre redite efficace et relecture passionnante, notamment l'antagoniste principal bien plus tragique et ambigu. »
« Le plaisir coupable de cette édition : outrancier, violent, attendu mais jouissif. »
Along With the Gods: The Two Worlds (FFCP 2018)
Kim Yong-hwa
« Un énorme budget pour un énorme succès au box-office. Au résultat, on se retrouve devant un film filmé totalement en fond vert, aux décors kitschissimes, et mielleux à souhait. »
Dark Figure of Crime (FFCP 2018)
Kim Tae-gyun
« Cahier des charges rempli pour ce polar qu'on a déjà vu 10 fois, malheureusement. »
Adulthood (FFCP 2018)
Kim In-seon
« Un joli film comme on peut le découvrir chaque année au FFCP, qui tient notamment grâce à un duo d'acteurs parfait. On est pris de tendresse. »
Grass (FFCP 2018)
Hong Sang-soo
« La petite musique habituelle d'Hong Sang-Soo, pas désagréable mais qui laisse un peu de côté pour cette fois. »
« HSS innove (un peu) et ça fait du bien. Mais le film demeure insignifiant et rapidement oublié. »
« Voir l'avis de Marc, tout pareil ! »
1987 (FFCP 2018)
Jang Joon-hwan
« Fresque politique et modèle de cinéma populaire, tour à tour drôle, cinglant et poignant. Une interprétation au diapason où tous le monde existe et une ampleur jamais discutée malgré les quelques poussées de mélo. »
« Un blockbuster comme les Coréens savent le faire : aucune baisse de rythme, des personnages attachants, de l'humour et des larmes. Une efficacité redoutable. Par contre, la thématique "années 1980" devient un peu lassante à force. »
Old Love (FFCP 2018)
Park Ki-yong
« J'ai bien dormi. »
Monstrum (FFCP 2018)
Huh Jong-ho
« On passe un bon moment devant ce Pacte des loups coréen. Malheureusement, il n'y a pas Mark Dacascos. »
Mate (FFCP 2018)
Jung Dae-gun
« Mignon, choupinou et totalement inoffensif. Mais le film est petite bouffée d'air frais. »
Gonjiam (FFCP 2018)
Jung Bum-shik
« Les 20 dernières minutes sont regardables. Le reste est pénible. »
Hello Dayoung (FFCP 2018)
Ko Bong-soo
« Film en noir et blanc d'inspiration burlesque. Si le procédé est intéressant, l'histoire, quant à elle, tourne rapidement en rond. »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Tableau des Etoiles

Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Sunset in My Hometown (FFCP 2018)
Lee Joon-ik
« On a perdu Lee Joon-ik... »
« Lee Joon-ik filme une émission qui s'appelle "Show Me The Money" : c'est ce qu'il a dû dire à la production en acceptant ce projet... »
Microhabitat (FFCP 2018)
Jeong Go-woon
« Une magnifique errance autour de jeunes adultes coréens sans repères, où les plus apaisés et bienveillants ne sont pas les plus nantis. Mention particulière à la magnifique interprète principale, toute en empathie. »
« Un 1er film qui secoue le spectateur tant par sa maîtrise formelle que par les tons utilisés (on passe du rire à la mélancolie). Miso, le personnage principal, est une femme forte qui suit son chemin malgré le regard critiques de ses congénères, contre vents et marées. Réalisatrice à suivre de très près. »
« Un petit film jarmushien qui arrive à bien saisir l'air du temps. »
The Spy Gone North (FFCP 2018)
Yoon Jong-bin
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
A Haunting Hitchhike (FFCP 2018)
Jeong Hee-jae
« Un beau drame, poignant, sans pathos ni mélo qui manie les ruptures de tons avec subtilité. »
Park Hwa-young (FFCP 2018)
Lee Hwan
Little Forest (FFCP 2018)
Yim Soon-rye
« Une touche de Kore-eda dans un film toujours juste dans le traitement des émotions. Aucun pathos ni mélo et pourtant, de l'émotion ! »
On Your Wedding Day (FFCP 2018)
Lee Seok-keun
« On Your Wedding Day est comme un bon soufflé au fromage : très sympa au début et puis ça s'aplatit au fur et à mesure que le sérieux s'immisce dans le film. »
After My Death (FFCP 2018)
Kim Ui-seok
« Sujet intéressant et interprétation intense qui se perdent dans un nihilisme creux et vain. »
« Film inutilement compliqué, qui en fait trop et en met de partout sans forcément développer les thématiques abordées. »
« Le film devient intéressant quand le titre commence à tenir ses promesses... à 30 minutes de la fin. »
Keys to the Heart (FFCP 2018)
Choi Sung-hyun
« Lee Byung-hun est parfait dans ce rôle à contre-emploi, ainsi que tous les autres acteurs. On est forcément touché par cette histoire familiale mais le réalisateur n'a pas pu s'empêcher de sortir les violons, ce qui n'était pas utile. »
Believer (FFCP 2018)
Lee Hae-young
« Un remake du "Drug War" de Johnnie To entre redite efficace et relecture passionnante, notamment l'antagoniste principal bien plus tragique et ambigu. »
« Le plaisir coupable de cette édition : outrancier, violent, attendu mais jouissif. »
Along With the Gods: The Two Worlds (FFCP 2018)
Kim Yong-hwa
« Un énorme budget pour un énorme succès au box-office. Au résultat, on se retrouve devant un film filmé totalement en fond vert, aux décors kitschissimes, et mielleux à souhait. »
Dark Figure of Crime (FFCP 2018)
Kim Tae-gyun
« Cahier des charges rempli pour ce polar qu'on a déjà vu 10 fois, malheureusement. »
Adulthood (FFCP 2018)
Kim In-seon
« Un joli film comme on peut le découvrir chaque année au FFCP, qui tient notamment grâce à un duo d'acteurs parfait. On est pris de tendresse. »
Grass (FFCP 2018)
Hong Sang-soo
« La petite musique habituelle d'Hong Sang-Soo, pas désagréable mais qui laisse un peu de côté pour cette fois. »
« HSS innove (un peu) et ça fait du bien. Mais le film demeure insignifiant et rapidement oublié. »
« Voir l'avis de Marc, tout pareil ! »
1987 (FFCP 2018)
Jang Joon-hwan
« Fresque politique et modèle de cinéma populaire, tour à tour drôle, cinglant et poignant. Une interprétation au diapason où tous le monde existe et une ampleur jamais discutée malgré les quelques poussées de mélo. »
« Un blockbuster comme les Coréens savent le faire : aucune baisse de rythme, des personnages attachants, de l'humour et des larmes. Une efficacité redoutable. Par contre, la thématique "années 1980" devient un peu lassante à force. »
Old Love (FFCP 2018)
Park Ki-yong
« J'ai bien dormi. »
Monstrum (FFCP 2018)
Huh Jong-ho
« On passe un bon moment devant ce Pacte des loups coréen. Malheureusement, il n'y a pas Mark Dacascos. »
Mate (FFCP 2018)
Jung Dae-gun
« Mignon, choupinou et totalement inoffensif. Mais le film est petite bouffée d'air frais. »
Gonjiam (FFCP 2018)
Jung Bum-shik
« Les 20 dernières minutes sont regardables. Le reste est pénible. »
Hello Dayoung (FFCP 2018)
Ko Bong-soo
« Film en noir et blanc d'inspiration burlesque. Si le procédé est intéressant, l'histoire, quant à elle, tourne rapidement en rond. »
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.