Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Whatcha Wearin' ? (FFCP 2015)
Byun Sung-Hyun
When Geek Meets Serial Killer (L'Étrange Festival 2016)
Remus Kam, Chin Pei-Chen, Eric Cheng
« Une comédie Catégorie III. C'est soigné et plaisant avec des cadavres dedans. »
White Snake (Annecy 2019)
Amp Wong
« La réponse à la question "comment adapter une légende ancestrale en 2019 ?" n'est bizarrement pas : une série de cinématiques de mauvais jeu vidéo beauf. »
« La légende du serpent blanc une nouvelle fois adaptée. Bien que la 3D soit assez réussie, notamment pour les décors, le film est d'une lourdeur incroyable, n'apporte absolument rien à cette légende et parvient même à avoir certains effets visuels totalement loupés. »
Winter Sleep (Cannes 2014)
Nuri Bilge Ceylan
« Une fresque romanesque d'une force impressionnante. »
Winter Sleep (en salles le 06/08/2014)
Nuri Bilge Ceylan
« Une fresque romanesque d'une force impressionnante. »
Wolf and Sheep (Cannes 2016)
Shahrbanoo Sadat
« Les paysages sont jolis, les séquences agréables à regarder, les enfants mignons. Mais avec un scénario, ça aurait été mieux. »
Wonderland, le royaume sans pluie (en salles le 24/07/2019)
Hara Keiichi
« Des visuels superbes mais un scénario mécanique et des personnages qui sonnent creux. »
« Un récit lâche au service de la détermination ténue de son héroïne dans un univers foisonnant. Sous l'enrobage plus standard, Hara nous propose une vraie œuvre personnelle, déroutante et bariolée. »
« Hara Keiichi se perd un peu dans ce film d'aventure pour enfant. Il y a toujours des fulgurances mais l'écriture ne suit pas. »
« Une œuvre foisonnante voire dépareillée, qui montre ça et là des idées de fantasy mais ne parvient jamais à se canaliser pour offrir une œuvre capable de séduire les adultes amateurs d'animation. Le chara-design est décevant tant il est impersonnel. »
Worst Woman (FFCP 2016)
Kim Jong-kwan
Yakuza Apocalypse (Cannes 2015)
Miike Takashi
« Takashi Miike's not Dead but Alive ! »
YAKUZA APOCALYPSE (L'ÉTRANGE FESTIVAL 2015)
Miike Takashi
« À la fois maîtrisé et totalement fou, le film aurait gagné à être plus condensé. »
« Takashi Miike's not Dead but Alive ! »
Young Style (FCCF 2014)
Liu Jie
« Young Style prend le contrepied des films coréens et traite du sujet, sérieux et souvent démoralisant, de l'examen d'entrée à l'université de manière légère et comique. Un peu plus de finesse aurait été la bienvenue. »
Your Name (en salles le 28/12/12016)
Shinkai Makoto
« La candeur des romances adolescentes d'antan et la conscience du monde qui l'entoure de l'adulte forment un tout idéal dans cette envoûtant film, le plus accessible de son auteur. »
« Miyazaki peut rester à la retraite. »
« Joli film qui aborde des thèmes dans lesquels on peut tous se retrouver. Le dessin des environnements est toujours beau et la gestion de la luminosité impressionnante. Mais Shinkai se rapproche toujours un peu plus de la guimauve. Dommage. »
« Une synthèse accessible du cinéma de Shinkai Makoto : donc vous n'avez plus aucun excuse de ne pas retenir le nom ! »
your name. (en salles le 28/12/2016)
Shinkai Makoto
« La candeur des romances adolescentes d'antan et la conscience du monde qui l'entoure de l'adulte forment un tout idéal dans cette envoûtant film, le plus accessible de son auteur. »
« Miyazaki peut rester à la retraite. »
« Joli film qui aborde des thèmes dans lesquels on peut tous se retrouver. Le dessin des environnements est toujours beau et la gestion de la luminosité impressionnante. Mais Shinkai se rapproche toujours un peu plus de la guimauve. Dommage. »
« Une synthèse accessible du cinéma de Shinkai Makoto : donc vous n'avez plus aucun excuse de ne pas retenir le nom ! »
Yourself And Yours (en salles le 01/02/2017)
Hong Sang-soo
« Un charivari amoureux inventif et bourré de charme. »
« HSS apporte un trouble fascinant et ludique dans un film tristement romantique. »
« HSS change enfin un petit peu de scénario, de personnages voire de situations, ce qui fait de Yourself and Yours un film beaucoup plus ludique et moins théorique. »
« Moins ludique et théorique que Un jour avec, un jour sans, Yourself And Yours ne bouge pas les lignes du cinéma de Hong Sang-soo si ce n'est dans l'introduction d'une personnage féminin plus ambiguë qu'accoutumé, mais on se retrouve à siffloter sa petite musique avec plaisir. »
Yuki, le secret de la montagne magique (en salles le 09/09/2020)
Imai Tadashi
« Fable épique, candide et onirique à l'imagerie féodale envoutante qui anticipe le souffle épique et la veine féministe des futurs sommets de Ghibli. »
« Une jolie surprise qu'on aurait été triste de ne pas découvrir. Un pan du cinéma d'animation inconnu et qui mérite d'être montré à tous. »
Yurigokoro (Kinotayo 2019)
Kamazawa Naoto
« Un héroïne sacrément torturée portant un récit intriguant qui se perd dans une dernière demi heure superflue car trop explicative et larmoyante. Dommage. »
« Plus on avance dans le film, plus il perd d'intérêt à force d'une intrigue de plus en plus ridicule (qui n'assume jamais son côté grotesque). Et le début était déjà loin d'être génial... »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Whatcha Wearin' ? (FFCP 2015)
Byun Sung-Hyun
When Geek Meets Serial Killer (L'Étrange Festival 2016)
Remus Kam, Chin Pei-Chen, Eric Cheng
« Une comédie Catégorie III. C'est soigné et plaisant avec des cadavres dedans. »
White Snake (Annecy 2019)
Amp Wong
« La réponse à la question "comment adapter une légende ancestrale en 2019 ?" n'est bizarrement pas : une série de cinématiques de mauvais jeu vidéo beauf. »
« La légende du serpent blanc une nouvelle fois adaptée. Bien que la 3D soit assez réussie, notamment pour les décors, le film est d'une lourdeur incroyable, n'apporte absolument rien à cette légende et parvient même à avoir certains effets visuels totalement loupés. »
Winter Sleep (Cannes 2014)
Nuri Bilge Ceylan
« Une fresque romanesque d'une force impressionnante. »
Winter Sleep (en salles le 06/08/2014)
Nuri Bilge Ceylan
« Une fresque romanesque d'une force impressionnante. »
Wolf and Sheep (Cannes 2016)
Shahrbanoo Sadat
« Les paysages sont jolis, les séquences agréables à regarder, les enfants mignons. Mais avec un scénario, ça aurait été mieux. »
Wonderland, le royaume sans pluie (en salles le 24/07/2019)
Hara Keiichi
« Des visuels superbes mais un scénario mécanique et des personnages qui sonnent creux. »
« Un récit lâche au service de la détermination ténue de son héroïne dans un univers foisonnant. Sous l'enrobage plus standard, Hara nous propose une vraie œuvre personnelle, déroutante et bariolée. »
« Hara Keiichi se perd un peu dans ce film d'aventure pour enfant. Il y a toujours des fulgurances mais l'écriture ne suit pas. »
« Une œuvre foisonnante voire dépareillée, qui montre ça et là des idées de fantasy mais ne parvient jamais à se canaliser pour offrir une œuvre capable de séduire les adultes amateurs d'animation. Le chara-design est décevant tant il est impersonnel. »
Worst Woman (FFCP 2016)
Kim Jong-kwan
Yakuza Apocalypse (Cannes 2015)
Miike Takashi
« Takashi Miike's not Dead but Alive ! »
YAKUZA APOCALYPSE (L'ÉTRANGE FESTIVAL 2015)
Miike Takashi
« À la fois maîtrisé et totalement fou, le film aurait gagné à être plus condensé. »
« Takashi Miike's not Dead but Alive ! »
Young Style (FCCF 2014)
Liu Jie
« Young Style prend le contrepied des films coréens et traite du sujet, sérieux et souvent démoralisant, de l'examen d'entrée à l'université de manière légère et comique. Un peu plus de finesse aurait été la bienvenue. »
Your Name (en salles le 28/12/12016)
Shinkai Makoto
« La candeur des romances adolescentes d'antan et la conscience du monde qui l'entoure de l'adulte forment un tout idéal dans cette envoûtant film, le plus accessible de son auteur. »
« Miyazaki peut rester à la retraite. »
« Joli film qui aborde des thèmes dans lesquels on peut tous se retrouver. Le dessin des environnements est toujours beau et la gestion de la luminosité impressionnante. Mais Shinkai se rapproche toujours un peu plus de la guimauve. Dommage. »
« Une synthèse accessible du cinéma de Shinkai Makoto : donc vous n'avez plus aucun excuse de ne pas retenir le nom ! »
your name. (en salles le 28/12/2016)
Shinkai Makoto
« La candeur des romances adolescentes d'antan et la conscience du monde qui l'entoure de l'adulte forment un tout idéal dans cette envoûtant film, le plus accessible de son auteur. »
« Miyazaki peut rester à la retraite. »
« Joli film qui aborde des thèmes dans lesquels on peut tous se retrouver. Le dessin des environnements est toujours beau et la gestion de la luminosité impressionnante. Mais Shinkai se rapproche toujours un peu plus de la guimauve. Dommage. »
« Une synthèse accessible du cinéma de Shinkai Makoto : donc vous n'avez plus aucun excuse de ne pas retenir le nom ! »
Yourself And Yours (en salles le 01/02/2017)
Hong Sang-soo
« Un charivari amoureux inventif et bourré de charme. »
« HSS apporte un trouble fascinant et ludique dans un film tristement romantique. »
« HSS change enfin un petit peu de scénario, de personnages voire de situations, ce qui fait de Yourself and Yours un film beaucoup plus ludique et moins théorique. »
« Moins ludique et théorique que Un jour avec, un jour sans, Yourself And Yours ne bouge pas les lignes du cinéma de Hong Sang-soo si ce n'est dans l'introduction d'une personnage féminin plus ambiguë qu'accoutumé, mais on se retrouve à siffloter sa petite musique avec plaisir. »
Yuki, le secret de la montagne magique (en salles le 09/09/2020)
Imai Tadashi
« Fable épique, candide et onirique à l'imagerie féodale envoutante qui anticipe le souffle épique et la veine féministe des futurs sommets de Ghibli. »
« Une jolie surprise qu'on aurait été triste de ne pas découvrir. Un pan du cinéma d'animation inconnu et qui mérite d'être montré à tous. »
Yurigokoro (Kinotayo 2019)
Kamazawa Naoto
« Un héroïne sacrément torturée portant un récit intriguant qui se perd dans une dernière demi heure superflue car trop explicative et larmoyante. Dommage. »
« Plus on avance dans le film, plus il perd d'intérêt à force d'une intrigue de plus en plus ridicule (qui n'assume jamais son côté grotesque). Et le début était déjà loin d'être génial... »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Tableau des Etoiles

Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Whatcha Wearin' ? (FFCP 2015)
Byun Sung-Hyun
When Geek Meets Serial Killer (L'Étrange Festival 2016)
Remus Kam, Chin Pei-Chen, Eric Cheng
« Une comédie Catégorie III. C'est soigné et plaisant avec des cadavres dedans. »
White Snake (Annecy 2019)
Amp Wong
« La réponse à la question "comment adapter une légende ancestrale en 2019 ?" n'est bizarrement pas : une série de cinématiques de mauvais jeu vidéo beauf. »
« La légende du serpent blanc une nouvelle fois adaptée. Bien que la 3D soit assez réussie, notamment pour les décors, le film est d'une lourdeur incroyable, n'apporte absolument rien à cette légende et parvient même à avoir certains effets visuels totalement loupés. »
Winter Sleep (Cannes 2014)
Nuri Bilge Ceylan
« Une fresque romanesque d'une force impressionnante. »
Winter Sleep (en salles le 06/08/2014)
Nuri Bilge Ceylan
« Une fresque romanesque d'une force impressionnante. »
Wolf and Sheep (Cannes 2016)
Shahrbanoo Sadat
« Les paysages sont jolis, les séquences agréables à regarder, les enfants mignons. Mais avec un scénario, ça aurait été mieux. »
Wonderland, le royaume sans pluie (en salles le 24/07/2019)
Hara Keiichi
« Des visuels superbes mais un scénario mécanique et des personnages qui sonnent creux. »
« Un récit lâche au service de la détermination ténue de son héroïne dans un univers foisonnant. Sous l'enrobage plus standard, Hara nous propose une vraie œuvre personnelle, déroutante et bariolée. »
« Hara Keiichi se perd un peu dans ce film d'aventure pour enfant. Il y a toujours des fulgurances mais l'écriture ne suit pas. »
« Une œuvre foisonnante voire dépareillée, qui montre ça et là des idées de fantasy mais ne parvient jamais à se canaliser pour offrir une œuvre capable de séduire les adultes amateurs d'animation. Le chara-design est décevant tant il est impersonnel. »
Worst Woman (FFCP 2016)
Kim Jong-kwan
Yakuza Apocalypse (Cannes 2015)
Miike Takashi
« Takashi Miike's not Dead but Alive ! »
YAKUZA APOCALYPSE (L'ÉTRANGE FESTIVAL 2015)
Miike Takashi
« À la fois maîtrisé et totalement fou, le film aurait gagné à être plus condensé. »
« Takashi Miike's not Dead but Alive ! »
Young Style (FCCF 2014)
Liu Jie
« Young Style prend le contrepied des films coréens et traite du sujet, sérieux et souvent démoralisant, de l'examen d'entrée à l'université de manière légère et comique. Un peu plus de finesse aurait été la bienvenue. »
Your Name (en salles le 28/12/12016)
Shinkai Makoto
« La candeur des romances adolescentes d'antan et la conscience du monde qui l'entoure de l'adulte forment un tout idéal dans cette envoûtant film, le plus accessible de son auteur. »
« Miyazaki peut rester à la retraite. »
« Joli film qui aborde des thèmes dans lesquels on peut tous se retrouver. Le dessin des environnements est toujours beau et la gestion de la luminosité impressionnante. Mais Shinkai se rapproche toujours un peu plus de la guimauve. Dommage. »
« Une synthèse accessible du cinéma de Shinkai Makoto : donc vous n'avez plus aucun excuse de ne pas retenir le nom ! »
your name. (en salles le 28/12/2016)
Shinkai Makoto
« La candeur des romances adolescentes d'antan et la conscience du monde qui l'entoure de l'adulte forment un tout idéal dans cette envoûtant film, le plus accessible de son auteur. »
« Miyazaki peut rester à la retraite. »
« Joli film qui aborde des thèmes dans lesquels on peut tous se retrouver. Le dessin des environnements est toujours beau et la gestion de la luminosité impressionnante. Mais Shinkai se rapproche toujours un peu plus de la guimauve. Dommage. »
« Une synthèse accessible du cinéma de Shinkai Makoto : donc vous n'avez plus aucun excuse de ne pas retenir le nom ! »
Yourself And Yours (en salles le 01/02/2017)
Hong Sang-soo
« Un charivari amoureux inventif et bourré de charme. »
« HSS apporte un trouble fascinant et ludique dans un film tristement romantique. »
« HSS change enfin un petit peu de scénario, de personnages voire de situations, ce qui fait de Yourself and Yours un film beaucoup plus ludique et moins théorique. »
« Moins ludique et théorique que Un jour avec, un jour sans, Yourself And Yours ne bouge pas les lignes du cinéma de Hong Sang-soo si ce n'est dans l'introduction d'une personnage féminin plus ambiguë qu'accoutumé, mais on se retrouve à siffloter sa petite musique avec plaisir. »
Yuki, le secret de la montagne magique (en salles le 09/09/2020)
Imai Tadashi
« Fable épique, candide et onirique à l'imagerie féodale envoutante qui anticipe le souffle épique et la veine féministe des futurs sommets de Ghibli. »
« Une jolie surprise qu'on aurait été triste de ne pas découvrir. Un pan du cinéma d'animation inconnu et qui mérite d'être montré à tous. »
Yurigokoro (Kinotayo 2019)
Kamazawa Naoto
« Un héroïne sacrément torturée portant un récit intriguant qui se perd dans une dernière demi heure superflue car trop explicative et larmoyante. Dommage. »
« Plus on avance dans le film, plus il perd d'intérêt à force d'une intrigue de plus en plus ridicule (qui n'assume jamais son côté grotesque). Et le début était déjà loin d'être génial... »
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.