Films Captain Jim (Cinématraque) Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
The Man on High Heels (Cannes 2014)
Jang Jin
« Un bon polar doublé d’une passionnante réflexion sur le genre et la masculinité dans les films d’action et la société coréenne. »
The Mermaid (PIFFF 2016)
Stephen Chow
« Stephen Chow ne parvient pas à garder l'équilibre qui a fait son succès durant toute l'expérience. »
« Quelques gags surnagent mais la laideur des effets spéciaux numériques coule le film. »
The Midnight After (Cannes 2014)
Fruit Chan
« Une hilarante parodie de film d’horreur doublée d’un bel hommage nostalgique à la ville et au cinéma de Hong Kong. Et il y a du David Bowie ! »
The Mimic (FFCP 2017)
Huh Jung
« Malgré 2 ou 3 effets sympathiques, The Mimic prouve une fois de plus que l'horreur et le cinéma coréen... c'est pas gagné ! »
The Monk (FICA 2015)
The Maw Naing
« Beau premier film, quelque part entre le Thy Womb de Brillante Mendoza et l'univers d'Apichatpong Weerasethakul. Un cinéaste-poète est né. »
The Mumbai Murders (en salles le 21/11/2018)
Anurag Kashyap
« Anurag Kashyap reste un peu le cul entre deux chaises dans ce film. On est loin du film survolté auquel on pouvait s'attendre. Reste la bande son, prenante, et l'acteur principal, très convaincant. »
« Un retour en petite forme pour Kashyap, avec un film aussi décousu que cousu du fil blanc, où l'on sauve quand même une excellente performance de Nawazuddin Siddiqui. »
The Night Comes For Us (Netflix)
Timo Tjahjanto
« Ça aurait pu être mieux. »
« Un énième rejeton sanguinolent de The Raid, à la mise en scène sans éclat et au scénario qui compile en deux heures interminables les pires clichés de l’actioner bourrin indonésien. »
« Bonnes bastons, mauvais film. »
The Odd Family: Zombie on Sale (Etrange Festival 2019)
Lee Min-jae
« Comédie loufoque, ancrage social, romance, tout se marie avec une énergie, inventivité et bonne humeur dans un film de zombie trépidant qui prouve qu'avec des idées le genre est loin d'être épuisé. »
« Quel mélange des genres pour ce film, qui ne craint absolument pas le ridicule et assume jusqu'au bout ses idées. La comédie horrifique de zombies a encore de beaux jours devant elle ! »
« Une comédie au rythme soutenu qui prouve qu’avec une peu de bonne volonté, on peut encore produire un film de zombies original, généreux et fun. »
The Poet and The Boy (FFCP 2017)
Kim Yang-Hee
« Une réussite dans sa poésie paisible des îles de Jeju, mais quelques troubles durant sa plongée dramatique. »
« C'est mignon, parfois très drôle mais assez mal amené. Où le réalisateur veut-il en venir... »
The Promised Land (Kinotayo 2019)
Zeze Takahisa
« Un Zeze à la manière de Heaven's Story sur les conséquences du meurtre d'une enfant pour les habitants d'un village. La cruauté toute en retenue. »
« Une intrigue fragmentée qui a bien du mal à se donner de la force. »
The Raid 2 (en salles le 23/07/2014)
GARETH EVANS
« Un scénario léger, un manque d'émotion flagrant mais tellement jouissif ! »
« Garteh Evans passe à la vitesse supérieure avec ce film plus ample et plus abouti que ses précédents. Assez impressionnant dans la gestion de l'espace et de la vitesse, il reste maintenant au réalisateur d'apprendre à construire des personnages et de créer de l'émotion pour entrer dans la cours des grands cinéastes. »
The Seeds of Violence (FFCP 2017)
Lim Tae-gue
« Ce film existe déjà dans le cinéma coréen, en beaucoup mieux. »
« Mieux vaut revoir Graine de Violence ! »
The Shameless (FFCP 2015)
Oh Seung-uk
« Vous pouvez zapper sans honte... »
The Silenced (Netflix)
Lee Hae-young
« Trop appliqué dans son introduction, le film devient franchement pénible quand il vire au n'importe quoi horrifique, d'autant qu'il ne se passe quasiment rien... »
The Sono Sion (Étrange Festival 2016)
Oshima Arata
« Trop conventionnel pour Sono Sion mais Sono Sion quand même ! »
« Intéressant la première demi-heure, le documentaire tourne vite en rond. »
« Un making-of de Whispering Star sans aucune ambition cinématographique. Pour les fans hardcore de Sono Sion seulement... »
The Spy Gone North (en salles le 07/11/2018)
Yoon Jong-bin
« Captivant film d'espionnage explorant les rapports complexes et ambigus entre les deux Corées. Un des grands films de l'année. »
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
« Bons points pour la beauté formelle, le duo d’acteurs et le sujet plutôt bien traité. 2 de perdus pour le rythme leeent, qui peut faire décrocher à plusieurs moments (petit ventre mou en milieu de métrage). »
« La tradition de qualité : une certaine tendance du cinéma coréen... »
The Spy Gone North (FFCP 2018)
Yoon Jong-bin
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
« Film d'espionnage palpitant inscrit dans un contexte politique qui ne l'est pas moins. Le propos dépasse habilement le manichéisme bien/mal pour souligner l'aspect géopolitique pervers entre les deux Corées. »
The Spy Gone North (L'Étrange Festival 2018)
Yoon Jong-bin
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
« Bons points pour la beauté formelle, le duo d’acteurs et le sujet plutôt bien traité. 2 de perdus pour le rythme leeent, qui peut faire décrocher à plusieurs moments (petit ventre mou en milieu de métrage). »
The Strangers (Cannes 2016)
Na Hong-jin
« Nous l'attendions ce nouveau Na Hong-jin. Et nous n'avons pas été déçus ! Dense, esthétique, glauque, intelligent, malsain. Du vrai cinéma coréen comme on l'aime ! »
« Dense et tendu, The Strangers arrive à dépasser les deux précédents opus de Na Hong-jin, qui métaient déjà la barre très très haut ! »
The Strangers (en salles le 07/07/2016)
Na Hong-jin
« Quand le fantastique vient trascender le Polar coréen. Seul Na Hong-jin pouvait accomplir un tel tour-de-force. Une oeuvre qui fera date. »
« Nous l'attendions ce nouveau Na Hong-jin. Et nous n'avons pas été déçus ! Dense, esthétique, glauque, intelligent, malsain. Du vrai cinéma coréen comme on l'aime ! »
« Dense et tendu, The Strangers arrive à dépasser les deux précédents opus de Na Hong-jin, qui mettaient déjà la barre très très haut ! »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Films Captain Jim (Cinématraque) Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
The Man on High Heels (Cannes 2014)
Jang Jin
« Un bon polar doublé d’une passionnante réflexion sur le genre et la masculinité dans les films d’action et la société coréenne. »
The Mermaid (PIFFF 2016)
Stephen Chow
« Stephen Chow ne parvient pas à garder l'équilibre qui a fait son succès durant toute l'expérience. »
« Quelques gags surnagent mais la laideur des effets spéciaux numériques coule le film. »
The Midnight After (Cannes 2014)
Fruit Chan
« Une hilarante parodie de film d’horreur doublée d’un bel hommage nostalgique à la ville et au cinéma de Hong Kong. Et il y a du David Bowie ! »
The Mimic (FFCP 2017)
Huh Jung
« Malgré 2 ou 3 effets sympathiques, The Mimic prouve une fois de plus que l'horreur et le cinéma coréen... c'est pas gagné ! »
The Monk (FICA 2015)
The Maw Naing
« Beau premier film, quelque part entre le Thy Womb de Brillante Mendoza et l'univers d'Apichatpong Weerasethakul. Un cinéaste-poète est né. »
The Mumbai Murders (en salles le 21/11/2018)
Anurag Kashyap
« Anurag Kashyap reste un peu le cul entre deux chaises dans ce film. On est loin du film survolté auquel on pouvait s'attendre. Reste la bande son, prenante, et l'acteur principal, très convaincant. »
« Un retour en petite forme pour Kashyap, avec un film aussi décousu que cousu du fil blanc, où l'on sauve quand même une excellente performance de Nawazuddin Siddiqui. »
The Night Comes For Us (Netflix)
Timo Tjahjanto
« Ça aurait pu être mieux. »
« Un énième rejeton sanguinolent de The Raid, à la mise en scène sans éclat et au scénario qui compile en deux heures interminables les pires clichés de l’actioner bourrin indonésien. »
« Bonnes bastons, mauvais film. »
The Odd Family: Zombie on Sale (Etrange Festival 2019)
Lee Min-jae
« Comédie loufoque, ancrage social, romance, tout se marie avec une énergie, inventivité et bonne humeur dans un film de zombie trépidant qui prouve qu'avec des idées le genre est loin d'être épuisé. »
« Quel mélange des genres pour ce film, qui ne craint absolument pas le ridicule et assume jusqu'au bout ses idées. La comédie horrifique de zombies a encore de beaux jours devant elle ! »
« Une comédie au rythme soutenu qui prouve qu’avec une peu de bonne volonté, on peut encore produire un film de zombies original, généreux et fun. »
The Poet and The Boy (FFCP 2017)
Kim Yang-Hee
« Une réussite dans sa poésie paisible des îles de Jeju, mais quelques troubles durant sa plongée dramatique. »
« C'est mignon, parfois très drôle mais assez mal amené. Où le réalisateur veut-il en venir... »
The Promised Land (Kinotayo 2019)
Zeze Takahisa
« Un Zeze à la manière de Heaven's Story sur les conséquences du meurtre d'une enfant pour les habitants d'un village. La cruauté toute en retenue. »
« Une intrigue fragmentée qui a bien du mal à se donner de la force. »
The Raid 2 (en salles le 23/07/2014)
GARETH EVANS
« Un scénario léger, un manque d'émotion flagrant mais tellement jouissif ! »
« Garteh Evans passe à la vitesse supérieure avec ce film plus ample et plus abouti que ses précédents. Assez impressionnant dans la gestion de l'espace et de la vitesse, il reste maintenant au réalisateur d'apprendre à construire des personnages et de créer de l'émotion pour entrer dans la cours des grands cinéastes. »
The Seeds of Violence (FFCP 2017)
Lim Tae-gue
« Ce film existe déjà dans le cinéma coréen, en beaucoup mieux. »
« Mieux vaut revoir Graine de Violence ! »
The Shameless (FFCP 2015)
Oh Seung-uk
« Vous pouvez zapper sans honte... »
The Silenced (Netflix)
Lee Hae-young
« Trop appliqué dans son introduction, le film devient franchement pénible quand il vire au n'importe quoi horrifique, d'autant qu'il ne se passe quasiment rien... »
The Sono Sion (Étrange Festival 2016)
Oshima Arata
« Trop conventionnel pour Sono Sion mais Sono Sion quand même ! »
« Intéressant la première demi-heure, le documentaire tourne vite en rond. »
« Un making-of de Whispering Star sans aucune ambition cinématographique. Pour les fans hardcore de Sono Sion seulement... »
The Spy Gone North (en salles le 07/11/2018)
Yoon Jong-bin
« Captivant film d'espionnage explorant les rapports complexes et ambigus entre les deux Corées. Un des grands films de l'année. »
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
« Bons points pour la beauté formelle, le duo d’acteurs et le sujet plutôt bien traité. 2 de perdus pour le rythme leeent, qui peut faire décrocher à plusieurs moments (petit ventre mou en milieu de métrage). »
« La tradition de qualité : une certaine tendance du cinéma coréen... »
The Spy Gone North (FFCP 2018)
Yoon Jong-bin
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
« Film d'espionnage palpitant inscrit dans un contexte politique qui ne l'est pas moins. Le propos dépasse habilement le manichéisme bien/mal pour souligner l'aspect géopolitique pervers entre les deux Corées. »
The Spy Gone North (L'Étrange Festival 2018)
Yoon Jong-bin
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
« Bons points pour la beauté formelle, le duo d’acteurs et le sujet plutôt bien traité. 2 de perdus pour le rythme leeent, qui peut faire décrocher à plusieurs moments (petit ventre mou en milieu de métrage). »
The Strangers (Cannes 2016)
Na Hong-jin
« Nous l'attendions ce nouveau Na Hong-jin. Et nous n'avons pas été déçus ! Dense, esthétique, glauque, intelligent, malsain. Du vrai cinéma coréen comme on l'aime ! »
« Dense et tendu, The Strangers arrive à dépasser les deux précédents opus de Na Hong-jin, qui métaient déjà la barre très très haut ! »
The Strangers (en salles le 07/07/2016)
Na Hong-jin
« Quand le fantastique vient trascender le Polar coréen. Seul Na Hong-jin pouvait accomplir un tel tour-de-force. Une oeuvre qui fera date. »
« Nous l'attendions ce nouveau Na Hong-jin. Et nous n'avons pas été déçus ! Dense, esthétique, glauque, intelligent, malsain. Du vrai cinéma coréen comme on l'aime ! »
« Dense et tendu, The Strangers arrive à dépasser les deux précédents opus de Na Hong-jin, qui mettaient déjà la barre très très haut ! »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Tableau des Etoiles

Films Captain Jim (Cinématraque) Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
The Man on High Heels (Cannes 2014)
Jang Jin
« Un bon polar doublé d’une passionnante réflexion sur le genre et la masculinité dans les films d’action et la société coréenne. »
The Mermaid (PIFFF 2016)
Stephen Chow
« Stephen Chow ne parvient pas à garder l'équilibre qui a fait son succès durant toute l'expérience. »
« Quelques gags surnagent mais la laideur des effets spéciaux numériques coule le film. »
The Midnight After (Cannes 2014)
Fruit Chan
« Une hilarante parodie de film d’horreur doublée d’un bel hommage nostalgique à la ville et au cinéma de Hong Kong. Et il y a du David Bowie ! »
The Mimic (FFCP 2017)
Huh Jung
« Malgré 2 ou 3 effets sympathiques, The Mimic prouve une fois de plus que l'horreur et le cinéma coréen... c'est pas gagné ! »
The Monk (FICA 2015)
The Maw Naing
« Beau premier film, quelque part entre le Thy Womb de Brillante Mendoza et l'univers d'Apichatpong Weerasethakul. Un cinéaste-poète est né. »
The Mumbai Murders (en salles le 21/11/2018)
Anurag Kashyap
« Anurag Kashyap reste un peu le cul entre deux chaises dans ce film. On est loin du film survolté auquel on pouvait s'attendre. Reste la bande son, prenante, et l'acteur principal, très convaincant. »
« Un retour en petite forme pour Kashyap, avec un film aussi décousu que cousu du fil blanc, où l'on sauve quand même une excellente performance de Nawazuddin Siddiqui. »
The Night Comes For Us (Netflix)
Timo Tjahjanto
« Ça aurait pu être mieux. »
« Un énième rejeton sanguinolent de The Raid, à la mise en scène sans éclat et au scénario qui compile en deux heures interminables les pires clichés de l’actioner bourrin indonésien. »
« Bonnes bastons, mauvais film. »
The Odd Family: Zombie on Sale (Etrange Festival 2019)
Lee Min-jae
« Comédie loufoque, ancrage social, romance, tout se marie avec une énergie, inventivité et bonne humeur dans un film de zombie trépidant qui prouve qu'avec des idées le genre est loin d'être épuisé. »
« Quel mélange des genres pour ce film, qui ne craint absolument pas le ridicule et assume jusqu'au bout ses idées. La comédie horrifique de zombies a encore de beaux jours devant elle ! »
« Une comédie au rythme soutenu qui prouve qu’avec une peu de bonne volonté, on peut encore produire un film de zombies original, généreux et fun. »
The Poet and The Boy (FFCP 2017)
Kim Yang-Hee
« Une réussite dans sa poésie paisible des îles de Jeju, mais quelques troubles durant sa plongée dramatique. »
« C'est mignon, parfois très drôle mais assez mal amené. Où le réalisateur veut-il en venir... »
The Promised Land (Kinotayo 2019)
Zeze Takahisa
« Un Zeze à la manière de Heaven's Story sur les conséquences du meurtre d'une enfant pour les habitants d'un village. La cruauté toute en retenue. »
« Une intrigue fragmentée qui a bien du mal à se donner de la force. »
The Raid 2 (en salles le 23/07/2014)
GARETH EVANS
« Un scénario léger, un manque d'émotion flagrant mais tellement jouissif ! »
« Garteh Evans passe à la vitesse supérieure avec ce film plus ample et plus abouti que ses précédents. Assez impressionnant dans la gestion de l'espace et de la vitesse, il reste maintenant au réalisateur d'apprendre à construire des personnages et de créer de l'émotion pour entrer dans la cours des grands cinéastes. »
The Seeds of Violence (FFCP 2017)
Lim Tae-gue
« Ce film existe déjà dans le cinéma coréen, en beaucoup mieux. »
« Mieux vaut revoir Graine de Violence ! »
The Shameless (FFCP 2015)
Oh Seung-uk
« Vous pouvez zapper sans honte... »
The Silenced (Netflix)
Lee Hae-young
« Trop appliqué dans son introduction, le film devient franchement pénible quand il vire au n'importe quoi horrifique, d'autant qu'il ne se passe quasiment rien... »
The Sono Sion (Étrange Festival 2016)
Oshima Arata
« Trop conventionnel pour Sono Sion mais Sono Sion quand même ! »
« Intéressant la première demi-heure, le documentaire tourne vite en rond. »
« Un making-of de Whispering Star sans aucune ambition cinématographique. Pour les fans hardcore de Sono Sion seulement... »
The Spy Gone North (en salles le 07/11/2018)
Yoon Jong-bin
« Captivant film d'espionnage explorant les rapports complexes et ambigus entre les deux Corées. Un des grands films de l'année. »
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
« Bons points pour la beauté formelle, le duo d’acteurs et le sujet plutôt bien traité. 2 de perdus pour le rythme leeent, qui peut faire décrocher à plusieurs moments (petit ventre mou en milieu de métrage). »
« La tradition de qualité : une certaine tendance du cinéma coréen... »
The Spy Gone North (FFCP 2018)
Yoon Jong-bin
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
« Film d'espionnage palpitant inscrit dans un contexte politique qui ne l'est pas moins. Le propos dépasse habilement le manichéisme bien/mal pour souligner l'aspect géopolitique pervers entre les deux Corées. »
The Spy Gone North (L'Étrange Festival 2018)
Yoon Jong-bin
« Un film d'espionnage comme on en voit que trop rarement. Une réalisation au poil, un rythme qui prend son temps sans créer de moments creux, des acteurs habités. Encore une fois, la valeur sûre nous vient de Corée ! »
« Bons points pour la beauté formelle, le duo d’acteurs et le sujet plutôt bien traité. 2 de perdus pour le rythme leeent, qui peut faire décrocher à plusieurs moments (petit ventre mou en milieu de métrage). »
The Strangers (Cannes 2016)
Na Hong-jin
« Nous l'attendions ce nouveau Na Hong-jin. Et nous n'avons pas été déçus ! Dense, esthétique, glauque, intelligent, malsain. Du vrai cinéma coréen comme on l'aime ! »
« Dense et tendu, The Strangers arrive à dépasser les deux précédents opus de Na Hong-jin, qui métaient déjà la barre très très haut ! »
The Strangers (en salles le 07/07/2016)
Na Hong-jin
« Quand le fantastique vient trascender le Polar coréen. Seul Na Hong-jin pouvait accomplir un tel tour-de-force. Une oeuvre qui fera date. »
« Nous l'attendions ce nouveau Na Hong-jin. Et nous n'avons pas été déçus ! Dense, esthétique, glauque, intelligent, malsain. Du vrai cinéma coréen comme on l'aime ! »
« Dense et tendu, The Strangers arrive à dépasser les deux précédents opus de Na Hong-jin, qui mettaient déjà la barre très très haut ! »
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.