Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Elie Gardel Flavien Poncet Justin Kwedi Elvire Rémand Rohan Geslouin Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Disregarded People (Kinotayo 2014)
Sakaki Hideo
« Un film ample et âpre, qui suit au plus prêt ses personnages tordus par la vie. Un beau prix de la presse pour cette édition de Kinotayo. »
Sapporo Olympiades 1972 (Kinotayo 2014)
Shinoda Masahiro
Touching The Skin of Eeriness
Hamagushi Ryûsuke
« Avec des thèmes intéressants abordés mais non approfondis, Touching the Skin of Eeriness rend somnolent. »
« Pas très touchant mais d'un zen reposant. »
Japanscope (Kinotayo 2014)
Philippe Emmanuel Sorlin
« Documentaire passionnant sur le fond mais agaçant sur la forme (sauf si on aime la façon "nouvelle vague"). »
« La nouvelle nouvelle vague japonaise vu façon nouvelle vague française. Forcement incomplet, franchement réjouissant en attendant la version longue. »
The Horses of Fukushima (Kinotayo 2014)
Matsubayashi Yôju
« Les chevaux comme métaphore de Fukushima : pourquoi pas ? Mais il faut quand même avoir une âme d'amis des animaux pour être sensible à cette approche. »
Campaign 1 & 2 (Kinotayo 2014)
Sôda Kazuhiro
« Des longueurs mais une approche fascinante, à la fois bouffonne et glaçante de la politique, qui éclaire la démocratie japonaise, mais résonne aussi bien au delà ! »
Forma (Kinotayo 2014)
Sakamoto Ayumi
« Une construction passionnante qui instaure l'univers de Sakamoto Ayumi avec un premier film impressionnant de maitrise. »
The Kingdom of Dreams and Madness (Kinotayo 2014)
Sunada Mami
« Une plongée dans les secrets du studio Ghibli. Informatif, drôle et touchant. »
« La confirmation du talent de Sunada Mami après son bouleversant Death of a Japanese Salesman il y a 2 ans : son documentaire sur le Vent se lève est mieux que le film qu'il prend comme sujet. »
Backwater (Kinotayo 2014)
Aoyama Shinji
« Malgré quelques beaux plans, on s'ennuie ferme. »
« Un film retors qui regorge d'idées passionnantes, qu'un scénario assez indigeste a malheureusement du mal à mettre en lumière. »
Tamako In Moratoriumn (Kinotayo 2014)
Yamashita Nobuhiro
« Trop de kawai tue le kawai. »
La Maison au toit rouge (Kinotayo 2014)
Yamada Yôji
« Un mélodrame de la Shochiku des années 60 s'est glissé dans la programmation Kinotayo 2014 : un certain charme anachronique s'en dégage tout de même... »
Seventh Code (Kinotayo 2014)
Kurosawa Kiyoshi
« Un bon téléfilm. »
« Un long clip pour pour Atsuko Maeda, au sein duquel le talent de filmeur de Kurosawa transparaît par intermittence. »
The End of A Special Time We Were Allowed (Kinotayo 2014)
Ôta Shingo
« Le gros fail du festival... Mais qu'est ce que ce truc vient faire là ? »
The Light Shines Only There (Kinotayo 2014)
Mipo Ô
« Une mise en scène parfois inspirée gâchée par un jeu jeu d'acteur souvent outré et par des situations au grotesque peu assumé. »
Naguima (en salles le 26/11/2014)
Zhanna Issabayeva
« Grande maîtrise formelle pour cette oeuvre kazakh. Malgré un début misérabiliste, on glisse avec empathie dans la souffrance bouleversante de sincérité du personnage. »
« Toujours déconcertant, un film qui gagne en force à la seconde vision. »
On The Job (en vidéo le 03/09/2014)
Erik Matti
« Bourré d'action et effrayant de noirceur. Efficace ! »
« Un bon film Action Asia à la quinzaine, oui, c'est possible ! »
A Cappella (en salles le 19/11/2014)
LEE SU-JIN
« Une structure narrative maladroite et mal amenée qui dessert un premier film pourtant intéressant. »
« Admirable premier film, très fort et très touchant ! »
Monster Boy (en vidéo le 29/10/2014)
Jang Joon-hwan
« Le réalisateur de Save The Green Planet! change de ton. Il le fait très bien, forcément. Mais le film manque cruellement de folie ! »
The Divine Move (FFCP 2014)
Jo Bum-gu
« Si on laisse son cerveau de côté, le film est plutôt pas mal ! Et surtout, voir deux hommes, torse nu, s'affrontant au jeu de go sous un froid polaire, ça n'a pas de prix ! »
The Terror Live (FFCP 2014)
Kim Byung-woo
« Un huis-clos parfaitement maîtrisé, une tension incroyable. Bref, que du bon ! »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Elie Gardel Flavien Poncet Justin Kwedi Elvire Rémand Rohan Geslouin Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Disregarded People (Kinotayo 2014)
Sakaki Hideo
« Un film ample et âpre, qui suit au plus prêt ses personnages tordus par la vie. Un beau prix de la presse pour cette édition de Kinotayo. »
Sapporo Olympiades 1972 (Kinotayo 2014)
Shinoda Masahiro
Touching The Skin of Eeriness
Hamagushi Ryûsuke
« Avec des thèmes intéressants abordés mais non approfondis, Touching the Skin of Eeriness rend somnolent. »
« Pas très touchant mais d'un zen reposant. »
Japanscope (Kinotayo 2014)
Philippe Emmanuel Sorlin
« Documentaire passionnant sur le fond mais agaçant sur la forme (sauf si on aime la façon "nouvelle vague"). »
« La nouvelle nouvelle vague japonaise vu façon nouvelle vague française. Forcement incomplet, franchement réjouissant en attendant la version longue. »
The Horses of Fukushima (Kinotayo 2014)
Matsubayashi Yôju
« Les chevaux comme métaphore de Fukushima : pourquoi pas ? Mais il faut quand même avoir une âme d'amis des animaux pour être sensible à cette approche. »
Campaign 1 & 2 (Kinotayo 2014)
Sôda Kazuhiro
« Des longueurs mais une approche fascinante, à la fois bouffonne et glaçante de la politique, qui éclaire la démocratie japonaise, mais résonne aussi bien au delà ! »
Forma (Kinotayo 2014)
Sakamoto Ayumi
« Une construction passionnante qui instaure l'univers de Sakamoto Ayumi avec un premier film impressionnant de maitrise. »
The Kingdom of Dreams and Madness (Kinotayo 2014)
Sunada Mami
« Une plongée dans les secrets du studio Ghibli. Informatif, drôle et touchant. »
« La confirmation du talent de Sunada Mami après son bouleversant Death of a Japanese Salesman il y a 2 ans : son documentaire sur le Vent se lève est mieux que le film qu'il prend comme sujet. »
Backwater (Kinotayo 2014)
Aoyama Shinji
« Malgré quelques beaux plans, on s'ennuie ferme. »
« Un film retors qui regorge d'idées passionnantes, qu'un scénario assez indigeste a malheureusement du mal à mettre en lumière. »
Tamako In Moratoriumn (Kinotayo 2014)
Yamashita Nobuhiro
« Trop de kawai tue le kawai. »
La Maison au toit rouge (Kinotayo 2014)
Yamada Yôji
« Un mélodrame de la Shochiku des années 60 s'est glissé dans la programmation Kinotayo 2014 : un certain charme anachronique s'en dégage tout de même... »
Seventh Code (Kinotayo 2014)
Kurosawa Kiyoshi
« Un bon téléfilm. »
« Un long clip pour pour Atsuko Maeda, au sein duquel le talent de filmeur de Kurosawa transparaît par intermittence. »
The End of A Special Time We Were Allowed (Kinotayo 2014)
Ôta Shingo
« Le gros fail du festival... Mais qu'est ce que ce truc vient faire là ? »
The Light Shines Only There (Kinotayo 2014)
Mipo Ô
« Une mise en scène parfois inspirée gâchée par un jeu jeu d'acteur souvent outré et par des situations au grotesque peu assumé. »
Naguima (en salles le 26/11/2014)
Zhanna Issabayeva
« Grande maîtrise formelle pour cette oeuvre kazakh. Malgré un début misérabiliste, on glisse avec empathie dans la souffrance bouleversante de sincérité du personnage. »
« Toujours déconcertant, un film qui gagne en force à la seconde vision. »
On The Job (en vidéo le 03/09/2014)
Erik Matti
« Bourré d'action et effrayant de noirceur. Efficace ! »
« Un bon film Action Asia à la quinzaine, oui, c'est possible ! »
A Cappella (en salles le 19/11/2014)
LEE SU-JIN
« Une structure narrative maladroite et mal amenée qui dessert un premier film pourtant intéressant. »
« Admirable premier film, très fort et très touchant ! »
Monster Boy (en vidéo le 29/10/2014)
Jang Joon-hwan
« Le réalisateur de Save The Green Planet! change de ton. Il le fait très bien, forcément. Mais le film manque cruellement de folie ! »
The Divine Move (FFCP 2014)
Jo Bum-gu
« Si on laisse son cerveau de côté, le film est plutôt pas mal ! Et surtout, voir deux hommes, torse nu, s'affrontant au jeu de go sous un froid polaire, ça n'a pas de prix ! »
The Terror Live (FFCP 2014)
Kim Byung-woo
« Un huis-clos parfaitement maîtrisé, une tension incroyable. Bref, que du bon ! »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Tableau des Etoiles

Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Elie Gardel Flavien Poncet Justin Kwedi Elvire Rémand Rohan Geslouin Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Disregarded People (Kinotayo 2014)
Sakaki Hideo
« Un film ample et âpre, qui suit au plus prêt ses personnages tordus par la vie. Un beau prix de la presse pour cette édition de Kinotayo. »
Sapporo Olympiades 1972 (Kinotayo 2014)
Shinoda Masahiro
Touching The Skin of Eeriness
Hamagushi Ryûsuke
« Avec des thèmes intéressants abordés mais non approfondis, Touching the Skin of Eeriness rend somnolent. »
« Pas très touchant mais d'un zen reposant. »
Japanscope (Kinotayo 2014)
Philippe Emmanuel Sorlin
« Documentaire passionnant sur le fond mais agaçant sur la forme (sauf si on aime la façon "nouvelle vague"). »
« La nouvelle nouvelle vague japonaise vu façon nouvelle vague française. Forcement incomplet, franchement réjouissant en attendant la version longue. »
The Horses of Fukushima (Kinotayo 2014)
Matsubayashi Yôju
« Les chevaux comme métaphore de Fukushima : pourquoi pas ? Mais il faut quand même avoir une âme d'amis des animaux pour être sensible à cette approche. »
Campaign 1 & 2 (Kinotayo 2014)
Sôda Kazuhiro
« Des longueurs mais une approche fascinante, à la fois bouffonne et glaçante de la politique, qui éclaire la démocratie japonaise, mais résonne aussi bien au delà ! »
Forma (Kinotayo 2014)
Sakamoto Ayumi
« Une construction passionnante qui instaure l'univers de Sakamoto Ayumi avec un premier film impressionnant de maitrise. »
The Kingdom of Dreams and Madness (Kinotayo 2014)
Sunada Mami
« Une plongée dans les secrets du studio Ghibli. Informatif, drôle et touchant. »
« La confirmation du talent de Sunada Mami après son bouleversant Death of a Japanese Salesman il y a 2 ans : son documentaire sur le Vent se lève est mieux que le film qu'il prend comme sujet. »
Backwater (Kinotayo 2014)
Aoyama Shinji
« Malgré quelques beaux plans, on s'ennuie ferme. »
« Un film retors qui regorge d'idées passionnantes, qu'un scénario assez indigeste a malheureusement du mal à mettre en lumière. »
Tamako In Moratoriumn (Kinotayo 2014)
Yamashita Nobuhiro
« Trop de kawai tue le kawai. »
La Maison au toit rouge (Kinotayo 2014)
Yamada Yôji
« Un mélodrame de la Shochiku des années 60 s'est glissé dans la programmation Kinotayo 2014 : un certain charme anachronique s'en dégage tout de même... »
Seventh Code (Kinotayo 2014)
Kurosawa Kiyoshi
« Un bon téléfilm. »
« Un long clip pour pour Atsuko Maeda, au sein duquel le talent de filmeur de Kurosawa transparaît par intermittence. »
The End of A Special Time We Were Allowed (Kinotayo 2014)
Ôta Shingo
« Le gros fail du festival... Mais qu'est ce que ce truc vient faire là ? »
The Light Shines Only There (Kinotayo 2014)
Mipo Ô
« Une mise en scène parfois inspirée gâchée par un jeu jeu d'acteur souvent outré et par des situations au grotesque peu assumé. »
Naguima (en salles le 26/11/2014)
Zhanna Issabayeva
« Grande maîtrise formelle pour cette oeuvre kazakh. Malgré un début misérabiliste, on glisse avec empathie dans la souffrance bouleversante de sincérité du personnage. »
« Toujours déconcertant, un film qui gagne en force à la seconde vision. »
On The Job (en vidéo le 03/09/2014)
Erik Matti
« Bourré d'action et effrayant de noirceur. Efficace ! »
« Un bon film Action Asia à la quinzaine, oui, c'est possible ! »
A Cappella (en salles le 19/11/2014)
LEE SU-JIN
« Une structure narrative maladroite et mal amenée qui dessert un premier film pourtant intéressant. »
« Admirable premier film, très fort et très touchant ! »
Monster Boy (en vidéo le 29/10/2014)
Jang Joon-hwan
« Le réalisateur de Save The Green Planet! change de ton. Il le fait très bien, forcément. Mais le film manque cruellement de folie ! »
The Divine Move (FFCP 2014)
Jo Bum-gu
« Si on laisse son cerveau de côté, le film est plutôt pas mal ! Et surtout, voir deux hommes, torse nu, s'affrontant au jeu de go sous un froid polaire, ça n'a pas de prix ! »
The Terror Live (FFCP 2014)
Kim Byung-woo
« Un huis-clos parfaitement maîtrisé, une tension incroyable. Bref, que du bon ! »
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.