Films Captain Jim (Cinématraque) Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Mekong Hôtel (en DVD le 04/02/2014)
Apichatpong Weerasethakul
« Je suis restée hermétique à ce film quasi-expérimental. »
« Une oeuvre mineure d'un cinéaste majeur, qui aurait mérité une édition DVD accompagnant un peu plus son spectateur dans les mystéres de l'univers du film. »
Mekong Stories (en salles le 20/04/2016)
Phan Dang Di
« Les corps se mêlent et s'entremêlent avec brutalité et sensualité. Un mélange (d)étonnant. »
« De belles fulgurances plastiques noyées dans une narration flotantante qui manque de liant. »
Merry Christmas Mr. Mo (FFCP 2017)
Lim Dae Hyung
« Une oeuvre intimiste, originale et pleine de charme feutré gentiment burlesque. »
« Film mignon, drôle et assez touchant doté d'une mise en scène réussie (beau noir et blanc) mais qui aurait mérité d'être plus dynamique. »
MicMac Masters (en salles le 05/11/2014)
Nalan Kumarasamy
« Chouette comédie populaire indienne, loin d'être parfaite - mais ce type de sortie est suffisamment rare pour ne pas bouder son plaisir ! »
Microhabitat (en vidéo le 30/07/2020)
Jeon Go-woon
« Une magnifique errance autour de jeunes adultes coréens sans repères, où les plus apaisés et bienveillants ne sont pas les plus nantis. Mention particulière à la magnifique interprète principale, toute en empathie. »
« Un 1er film qui secoue le spectateur tant par sa maîtrise formelle que par les tons utilisés (on passe du rire à la mélancolie). Miso, le personnage principal, est une femme forte qui suit son chemin malgré le regard critiques de ses congénères, contre vents et marées. Réalisatrice à suivre de très près. »
« Une très belle œuvre sur la jeunesse coréenne désœuvrée. »
« Un petit film jarmushien qui arrive à bien saisir l'air du temps. »
Microhabitat (FFCP 2018)
Jeong Go-woon
« Une magnifique errance autour de jeunes adultes coréens sans repères, où les plus apaisés et bienveillants ne sont pas les plus nantis. Mention particulière à la magnifique interprète principale, toute en empathie. »
« Un 1er film qui secoue le spectateur tant par sa maîtrise formelle que par les tons utilisés (on passe du rire à la mélancolie). Miso, le personnage principal, est une femme forte qui suit son chemin malgré le regard critiques de ses congénères, contre vents et marées. Réalisatrice à suivre de très près. »
« Un petit film jarmushien qui arrive à bien saisir l'air du temps. »
Midnight Diner (Kinotayo 2015)
Joji Matsuoka
« Une cuisine proprete mais sans grande saveur. »
Midnight Runners (FFCP 2017)
Kim Joo-hwan
« Drôle, rythmé, haletant. Une jolie surprise qui manie avec brio le buddy movie et le thriller bien glauque. On en redemande ! »
Miraï, ma petite soeur (en salles le 26/12/2018)
Hosoda Mamoru
« Hosoda observe avec inventivité et tendresse les sentiments à vifs de la petite enfance. »
« Je l'ai vu deux fois, c'est pas assez. »
« Le nouveau film de Hosoda n'est pas qu'une énième histoire de famille ; il est beaucoup plus. Inventif, touchant, naviguant dans des univers parallèles, Hosoda parvient, par une tranche de vie montrée à l'écran, à saisir des problématiques universelles, qu'on ait l'âge de 4 ans, comme le petit héros, ou non. »
« Une merveille dans la veine plus intimiste d'Hosoda. »
MIRYANG ARIRANG (FFCP 2015)
Park Bae-il
Miss Hokusai (en salles le 02/09/2015)
Keiichi Hara
« Miss Hokusai est une belle tranche de vie poétique. »
« Beau portrait d’artiste, Miss Hokusai affirme le délicat talent de Keiichi HARA. »
Modest Heroes (Annecy 2019)
Yonebayashi, Yamashita, Momose
« Compilation inégale, assez desservie par le doublage anglophone peu inspiré. Heureusement le segment Invisible à veulent quelque chose à dire. »
« Sans goût ni saveur. Seul le dernier segment a une véritable portée artistique. »
« Qualité et ambition modestes également... »
Moebius (L'Étrange Festival 2014)
Kim Ki-duk
« Le Lars Von Trier coréen est de retour. Glauque, malsain, complaisant, renforcé par le choix du muet, qui enfonce encore plus le spectateur dans cette atmosphère pesante. »
Mommy (Cannes 2014)
Xavier Dolan
« Xavier Dolan fait toujours preuve d'une maîtrise impressionnante dans sa mise en scène, mais son sens du récit est bien moins tenu qu'à l'accoutumée. »
Mon Mon Mon Monsters! (L'Étrange Festival 2017)
Giddens Ko
« Giddens Ko tente de capter la densité du désespoir adolescent en passant par le film de monstre. La radicalité de la démarche est fascinante et très contemporaine mais elle met également en évidence les faiblesses du métrage. »
« Pas mal de longueurs et un jeu d'acteur pas toujours très convainquant. Il n'empêche qu'on passe plutôt un bon moment devant ce film vénère ! »
Monsoon Shootout (Cannes 2013)
Amit Kumar
« Premier film d'une belle force, qui touche par l'implication totale et communicative visible de son auteur. Un incontestable coup de cœur. »
Monster Boy (en vidéo le 29/10/2014)
Jang Joon-hwan
« Le réalisateur de Save The Green Planet! change de ton. Il le fait très bien, forcément. Mais le film manque cruellement de folie ! »
Monster Boy : Hwayi (FFCP 2014)
Jang Joon-hwan
« Le réalisateur de Save The Green Planet! change de ton. Il le fait très bien, forcément. Mais le film manque cruellement de folie ! »
Monsterz (Deauville 2014)
Nakata Hideo
« Incroyable promesse de Nakata Hideo avec ce remake : faire moins bien que le film original (Haunters), pourtant déjà faiblard. C'est poussif et, surtout, sans intérêt. »
« Une commande peu inspirée signée Nakata, dont les qualités de mises en scène fondent dans un projet insipide au scénario incohérent. Triste... »
Monstrum (FFCP 2018)
Huh Jong-ho
« On passe un bon moment devant ce Pacte des loups coréen. Malheureusement, il n'y a pas Mark Dacascos. »
« L'humour final et l'outrance du réalisateur démarque légèrement ce genre qui respecte en tous points le cahier des charges. Un mélange entre Detective Dee (vite fait) et le Pacte des Loups. »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Films Captain Jim (Cinématraque) Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Mekong Hôtel (en DVD le 04/02/2014)
Apichatpong Weerasethakul
« Je suis restée hermétique à ce film quasi-expérimental. »
« Une oeuvre mineure d'un cinéaste majeur, qui aurait mérité une édition DVD accompagnant un peu plus son spectateur dans les mystéres de l'univers du film. »
Mekong Stories (en salles le 20/04/2016)
Phan Dang Di
« Les corps se mêlent et s'entremêlent avec brutalité et sensualité. Un mélange (d)étonnant. »
« De belles fulgurances plastiques noyées dans une narration flotantante qui manque de liant. »
Merry Christmas Mr. Mo (FFCP 2017)
Lim Dae Hyung
« Une oeuvre intimiste, originale et pleine de charme feutré gentiment burlesque. »
« Film mignon, drôle et assez touchant doté d'une mise en scène réussie (beau noir et blanc) mais qui aurait mérité d'être plus dynamique. »
MicMac Masters (en salles le 05/11/2014)
Nalan Kumarasamy
« Chouette comédie populaire indienne, loin d'être parfaite - mais ce type de sortie est suffisamment rare pour ne pas bouder son plaisir ! »
Microhabitat (en vidéo le 30/07/2020)
Jeon Go-woon
« Une magnifique errance autour de jeunes adultes coréens sans repères, où les plus apaisés et bienveillants ne sont pas les plus nantis. Mention particulière à la magnifique interprète principale, toute en empathie. »
« Un 1er film qui secoue le spectateur tant par sa maîtrise formelle que par les tons utilisés (on passe du rire à la mélancolie). Miso, le personnage principal, est une femme forte qui suit son chemin malgré le regard critiques de ses congénères, contre vents et marées. Réalisatrice à suivre de très près. »
« Une très belle œuvre sur la jeunesse coréenne désœuvrée. »
« Un petit film jarmushien qui arrive à bien saisir l'air du temps. »
Microhabitat (FFCP 2018)
Jeong Go-woon
« Une magnifique errance autour de jeunes adultes coréens sans repères, où les plus apaisés et bienveillants ne sont pas les plus nantis. Mention particulière à la magnifique interprète principale, toute en empathie. »
« Un 1er film qui secoue le spectateur tant par sa maîtrise formelle que par les tons utilisés (on passe du rire à la mélancolie). Miso, le personnage principal, est une femme forte qui suit son chemin malgré le regard critiques de ses congénères, contre vents et marées. Réalisatrice à suivre de très près. »
« Un petit film jarmushien qui arrive à bien saisir l'air du temps. »
Midnight Diner (Kinotayo 2015)
Joji Matsuoka
« Une cuisine proprete mais sans grande saveur. »
Midnight Runners (FFCP 2017)
Kim Joo-hwan
« Drôle, rythmé, haletant. Une jolie surprise qui manie avec brio le buddy movie et le thriller bien glauque. On en redemande ! »
Miraï, ma petite soeur (en salles le 26/12/2018)
Hosoda Mamoru
« Hosoda observe avec inventivité et tendresse les sentiments à vifs de la petite enfance. »
« Je l'ai vu deux fois, c'est pas assez. »
« Le nouveau film de Hosoda n'est pas qu'une énième histoire de famille ; il est beaucoup plus. Inventif, touchant, naviguant dans des univers parallèles, Hosoda parvient, par une tranche de vie montrée à l'écran, à saisir des problématiques universelles, qu'on ait l'âge de 4 ans, comme le petit héros, ou non. »
« Une merveille dans la veine plus intimiste d'Hosoda. »
MIRYANG ARIRANG (FFCP 2015)
Park Bae-il
Miss Hokusai (en salles le 02/09/2015)
Keiichi Hara
« Miss Hokusai est une belle tranche de vie poétique. »
« Beau portrait d’artiste, Miss Hokusai affirme le délicat talent de Keiichi HARA. »
Modest Heroes (Annecy 2019)
Yonebayashi, Yamashita, Momose
« Compilation inégale, assez desservie par le doublage anglophone peu inspiré. Heureusement le segment Invisible à veulent quelque chose à dire. »
« Sans goût ni saveur. Seul le dernier segment a une véritable portée artistique. »
« Qualité et ambition modestes également... »
Moebius (L'Étrange Festival 2014)
Kim Ki-duk
« Le Lars Von Trier coréen est de retour. Glauque, malsain, complaisant, renforcé par le choix du muet, qui enfonce encore plus le spectateur dans cette atmosphère pesante. »
Mommy (Cannes 2014)
Xavier Dolan
« Xavier Dolan fait toujours preuve d'une maîtrise impressionnante dans sa mise en scène, mais son sens du récit est bien moins tenu qu'à l'accoutumée. »
Mon Mon Mon Monsters! (L'Étrange Festival 2017)
Giddens Ko
« Giddens Ko tente de capter la densité du désespoir adolescent en passant par le film de monstre. La radicalité de la démarche est fascinante et très contemporaine mais elle met également en évidence les faiblesses du métrage. »
« Pas mal de longueurs et un jeu d'acteur pas toujours très convainquant. Il n'empêche qu'on passe plutôt un bon moment devant ce film vénère ! »
Monsoon Shootout (Cannes 2013)
Amit Kumar
« Premier film d'une belle force, qui touche par l'implication totale et communicative visible de son auteur. Un incontestable coup de cœur. »
Monster Boy (en vidéo le 29/10/2014)
Jang Joon-hwan
« Le réalisateur de Save The Green Planet! change de ton. Il le fait très bien, forcément. Mais le film manque cruellement de folie ! »
Monster Boy : Hwayi (FFCP 2014)
Jang Joon-hwan
« Le réalisateur de Save The Green Planet! change de ton. Il le fait très bien, forcément. Mais le film manque cruellement de folie ! »
Monsterz (Deauville 2014)
Nakata Hideo
« Incroyable promesse de Nakata Hideo avec ce remake : faire moins bien que le film original (Haunters), pourtant déjà faiblard. C'est poussif et, surtout, sans intérêt. »
« Une commande peu inspirée signée Nakata, dont les qualités de mises en scène fondent dans un projet insipide au scénario incohérent. Triste... »
Monstrum (FFCP 2018)
Huh Jong-ho
« On passe un bon moment devant ce Pacte des loups coréen. Malheureusement, il n'y a pas Mark Dacascos. »
« L'humour final et l'outrance du réalisateur démarque légèrement ce genre qui respecte en tous points le cahier des charges. Un mélange entre Detective Dee (vite fait) et le Pacte des Loups. »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Tableau des Etoiles

Films Captain Jim (Cinématraque) Flavien Poncet Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
Mekong Hôtel (en DVD le 04/02/2014)
Apichatpong Weerasethakul
« Je suis restée hermétique à ce film quasi-expérimental. »
« Une oeuvre mineure d'un cinéaste majeur, qui aurait mérité une édition DVD accompagnant un peu plus son spectateur dans les mystéres de l'univers du film. »
Mekong Stories (en salles le 20/04/2016)
Phan Dang Di
« Les corps se mêlent et s'entremêlent avec brutalité et sensualité. Un mélange (d)étonnant. »
« De belles fulgurances plastiques noyées dans une narration flotantante qui manque de liant. »
Merry Christmas Mr. Mo (FFCP 2017)
Lim Dae Hyung
« Une oeuvre intimiste, originale et pleine de charme feutré gentiment burlesque. »
« Film mignon, drôle et assez touchant doté d'une mise en scène réussie (beau noir et blanc) mais qui aurait mérité d'être plus dynamique. »
MicMac Masters (en salles le 05/11/2014)
Nalan Kumarasamy
« Chouette comédie populaire indienne, loin d'être parfaite - mais ce type de sortie est suffisamment rare pour ne pas bouder son plaisir ! »
Microhabitat (en vidéo le 30/07/2020)
Jeon Go-woon
« Une magnifique errance autour de jeunes adultes coréens sans repères, où les plus apaisés et bienveillants ne sont pas les plus nantis. Mention particulière à la magnifique interprète principale, toute en empathie. »
« Un 1er film qui secoue le spectateur tant par sa maîtrise formelle que par les tons utilisés (on passe du rire à la mélancolie). Miso, le personnage principal, est une femme forte qui suit son chemin malgré le regard critiques de ses congénères, contre vents et marées. Réalisatrice à suivre de très près. »
« Une très belle œuvre sur la jeunesse coréenne désœuvrée. »
« Un petit film jarmushien qui arrive à bien saisir l'air du temps. »
Microhabitat (FFCP 2018)
Jeong Go-woon
« Une magnifique errance autour de jeunes adultes coréens sans repères, où les plus apaisés et bienveillants ne sont pas les plus nantis. Mention particulière à la magnifique interprète principale, toute en empathie. »
« Un 1er film qui secoue le spectateur tant par sa maîtrise formelle que par les tons utilisés (on passe du rire à la mélancolie). Miso, le personnage principal, est une femme forte qui suit son chemin malgré le regard critiques de ses congénères, contre vents et marées. Réalisatrice à suivre de très près. »
« Un petit film jarmushien qui arrive à bien saisir l'air du temps. »
Midnight Diner (Kinotayo 2015)
Joji Matsuoka
« Une cuisine proprete mais sans grande saveur. »
Midnight Runners (FFCP 2017)
Kim Joo-hwan
« Drôle, rythmé, haletant. Une jolie surprise qui manie avec brio le buddy movie et le thriller bien glauque. On en redemande ! »
Miraï, ma petite soeur (en salles le 26/12/2018)
Hosoda Mamoru
« Hosoda observe avec inventivité et tendresse les sentiments à vifs de la petite enfance. »
« Je l'ai vu deux fois, c'est pas assez. »
« Le nouveau film de Hosoda n'est pas qu'une énième histoire de famille ; il est beaucoup plus. Inventif, touchant, naviguant dans des univers parallèles, Hosoda parvient, par une tranche de vie montrée à l'écran, à saisir des problématiques universelles, qu'on ait l'âge de 4 ans, comme le petit héros, ou non. »
« Une merveille dans la veine plus intimiste d'Hosoda. »
MIRYANG ARIRANG (FFCP 2015)
Park Bae-il
Miss Hokusai (en salles le 02/09/2015)
Keiichi Hara
« Miss Hokusai est une belle tranche de vie poétique. »
« Beau portrait d’artiste, Miss Hokusai affirme le délicat talent de Keiichi HARA. »
Modest Heroes (Annecy 2019)
Yonebayashi, Yamashita, Momose
« Compilation inégale, assez desservie par le doublage anglophone peu inspiré. Heureusement le segment Invisible à veulent quelque chose à dire. »
« Sans goût ni saveur. Seul le dernier segment a une véritable portée artistique. »
« Qualité et ambition modestes également... »
Moebius (L'Étrange Festival 2014)
Kim Ki-duk
« Le Lars Von Trier coréen est de retour. Glauque, malsain, complaisant, renforcé par le choix du muet, qui enfonce encore plus le spectateur dans cette atmosphère pesante. »
Mommy (Cannes 2014)
Xavier Dolan
« Xavier Dolan fait toujours preuve d'une maîtrise impressionnante dans sa mise en scène, mais son sens du récit est bien moins tenu qu'à l'accoutumée. »
Mon Mon Mon Monsters! (L'Étrange Festival 2017)
Giddens Ko
« Giddens Ko tente de capter la densité du désespoir adolescent en passant par le film de monstre. La radicalité de la démarche est fascinante et très contemporaine mais elle met également en évidence les faiblesses du métrage. »
« Pas mal de longueurs et un jeu d'acteur pas toujours très convainquant. Il n'empêche qu'on passe plutôt un bon moment devant ce film vénère ! »
Monsoon Shootout (Cannes 2013)
Amit Kumar
« Premier film d'une belle force, qui touche par l'implication totale et communicative visible de son auteur. Un incontestable coup de cœur. »
Monster Boy (en vidéo le 29/10/2014)
Jang Joon-hwan
« Le réalisateur de Save The Green Planet! change de ton. Il le fait très bien, forcément. Mais le film manque cruellement de folie ! »
Monster Boy : Hwayi (FFCP 2014)
Jang Joon-hwan
« Le réalisateur de Save The Green Planet! change de ton. Il le fait très bien, forcément. Mais le film manque cruellement de folie ! »
Monsterz (Deauville 2014)
Nakata Hideo
« Incroyable promesse de Nakata Hideo avec ce remake : faire moins bien que le film original (Haunters), pourtant déjà faiblard. C'est poussif et, surtout, sans intérêt. »
« Une commande peu inspirée signée Nakata, dont les qualités de mises en scène fondent dans un projet insipide au scénario incohérent. Triste... »
Monstrum (FFCP 2018)
Huh Jong-ho
« On passe un bon moment devant ce Pacte des loups coréen. Malheureusement, il n'y a pas Mark Dacascos. »
« L'humour final et l'outrance du réalisateur démarque légèrement ce genre qui respecte en tous points le cahier des charges. Un mélange entre Detective Dee (vite fait) et le Pacte des Loups. »
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.