Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Martin Debat Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
NH10 (L'Étrange Festival 2015)
Navdeep Singh
New Trial (FFCP 2017)
Kim Tae-yoon
« L'exemple type du bon divertissement​ à la coréenne. Un film rigoureux, bien construit, un casting au top et une mise en scène des plus efficace. Rien de bien original, mais c'est terriblement efficace. »
Never-ending Man : Hayao Miyazaki (en salles le 02/01/2019)
Arakawa Kaku
« Un documentaire touchant sur Miyazaki, ses envies, ses fêlures et ses doutes. Malheureusement, la forme est bien trop peu travaillée pour rester dans les annales. »
« Un propos et un sujet passionnant auquel la forme du reportage télévisuel n'est pas vraiment à la hauteur. »
Nés en Chine (en salles le 23/08/2017)
Lu Chuan
« Grand écart pour Lu Chuan qui suit à la lettre les demandes de Disney Nature. Notre âme d'enfant ne peut être que sous le charme de ces familles de pandas, panthères de neiges et de singes dorés. Ils sont tous à croquer et l'anthropomorphisme poussé à l'extrême n'aide pas. Qui plus est, la réalisation et le montage sont de bonne facture. »
Ne Coupez pas! (en salles le 24/04/2019)
Ueda Shin'ichirô
« Ode aux petites mains et au système D du cinéma, touchant, inventif et surtout d'une drôlerie irrésistible. »
« Une déclaration d'amour au cinéma, sans moyen mais hyper malin. Donc ça marche ! »
« Une idée simple, un budget limité et surtout de la passion : la recette imparable pour cette ode au cinéma. »
« Une fable sur le cinéma qui alterne avec brio entre subtilités scénaristiques et ressorts grand public. »
« Rien de révolutionnaire, mais plutôt malin et amusant. »
Ne coupez pas ! (Kinotayo 2019)
Ueda Shin'ichirô
« Ode aux petites mains et au système D du cinéma, touchant, inventif et surtout d'une drôlerie irrésistible. »
« Une déclaration d'amour au cinéma, sans moyen mais hyper malin. Donc ça marche ! »
« Une idée simple, un budget limité et surtout de la passion : la recette imparable pour cette ode au cinéma. »
« Rien de révolutionnaire, mais plutôt malin et amusant. »
Naguima (en salles le 26/11/2014)
Zhanna Issabayeva
« Grande maîtrise formelle pour cette oeuvre kazakh. Malgré un début misérabiliste, on glisse avec empathie dans la souffrance bouleversante de sincérité du personnage. »
« Toujours déconcertant, un film qui gagne en force à la seconde vision. »
Nagima (Deauville 2014)
Zhanna Issabayeva
« De belles idées malheureusement écrasées par un rythme pesant. »
« Une énième fable sur la joie de vivre en Asie centrale. Pas mauvais mais peu stimulant. Un film de dimanche gris et pluvieux. »
« Une maîtrise des effets qui ne compense pas une froideur émotionnelle qui rend le film très oubliable. »
Mysterious Object At Noon (en salles le 27/01/2016)
Apichatpong Weerasethakul
« Un film essentiel pour découvrir la source du cinéma d'Apichatpong Weerasethakul d'où découle sa sublime filmographie, et se rendre compte de l'importance des récits populaires et oraux dans la construction de ses mythologies. »
My Running Shadow (FCCF 2014)
Fang Gangliang
My Ordinary Love Story (FFCP 2015)
LEE Kwon
« Une comédie romantique gentiment loufoque qui prend un virage inattendu dans le thriller. Original dans son traitement mais reste coincé le cul entre deux chaises. »
My Lucky Star (FCCF 2014)
Dennie Gordon
« Une parodie de James Bond très légère, drôle et mignonne. Mais une parodie de 2h, c'est définitivement trop long. »
My Dictator (FFCP 2015)
Lee Hae-jun
« Le réalisateur de Catsaway on the moon revient avec un comédie sur les liens filiaux entre un père et son fils. Le cinéaste explore de nouveau ses thèmes de prédilection sur l'exclusion, et l'isolement social et traite avec pertinence au travers de cette intime relation de l'Histoire de son pays. »
My Dear Girl, Jin-young (FFCP 2014)
Lee Sung-eun
« Un scénario un peu maladroit mais impossible de ne pas tomber sous le charme de cette comédie coréenne. »
Mustang (en salles le 17/06/2015)
Deniz Gamze Ergüven
« Un film porté par un esprit rebelle mais engoncé par des influences quelques peu encombrantes. »
« Plutôt mieux que Virgin Suicide, malgré une fin un peu trop idilique et quelque peu facile... »
Mr. Turner (Cannes 2014)
Mike Leigh
Mr. No Problem (FCCF 2017)
Mei Feng
« C'est plutôt drôle et bien réalisé bien que la mise scène ne soit pas vraiment en corrélation. Par contre, qu'est-ce que c'est long.... »
Move the Grave (FFCP 2019)
Jeong Seung-o
« Petite pépite d'intelligence et de finesse, Jeong Seung-o a déjà un bel univers et de merveilleux personnages de femmes. Un réalisateur à suivre absolument. »
« Un film qui explore la cellule familiale coréenne et ses évolutions avec beaucoup d'acuité et de sensibilité. »
« Une brillante peinture de la cellule familiale coréenne par le prisme de la femme. Chaque personnage porte un discours marqué, ce qui rend le film très riche. »
Mountains May Depart (Cannes 2015)
Jia Zhang-ke
« Le film le plus puissant de Cannes 2015. »
Mountain Cry (FCCF 2017)
Larry Yang
« Un film hors du temps et extrêmement touchant, porté par des acteurs superbes. Petit bémol sur le pathos qui a tendance à poindre le bout de son nez et donc à diminuer l'impact émotionnel du film. »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Martin Debat Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
NH10 (L'Étrange Festival 2015)
Navdeep Singh
New Trial (FFCP 2017)
Kim Tae-yoon
« L'exemple type du bon divertissement​ à la coréenne. Un film rigoureux, bien construit, un casting au top et une mise en scène des plus efficace. Rien de bien original, mais c'est terriblement efficace. »
Never-ending Man : Hayao Miyazaki (en salles le 02/01/2019)
Arakawa Kaku
« Un documentaire touchant sur Miyazaki, ses envies, ses fêlures et ses doutes. Malheureusement, la forme est bien trop peu travaillée pour rester dans les annales. »
« Un propos et un sujet passionnant auquel la forme du reportage télévisuel n'est pas vraiment à la hauteur. »
Nés en Chine (en salles le 23/08/2017)
Lu Chuan
« Grand écart pour Lu Chuan qui suit à la lettre les demandes de Disney Nature. Notre âme d'enfant ne peut être que sous le charme de ces familles de pandas, panthères de neiges et de singes dorés. Ils sont tous à croquer et l'anthropomorphisme poussé à l'extrême n'aide pas. Qui plus est, la réalisation et le montage sont de bonne facture. »
Ne Coupez pas! (en salles le 24/04/2019)
Ueda Shin'ichirô
« Ode aux petites mains et au système D du cinéma, touchant, inventif et surtout d'une drôlerie irrésistible. »
« Une déclaration d'amour au cinéma, sans moyen mais hyper malin. Donc ça marche ! »
« Une idée simple, un budget limité et surtout de la passion : la recette imparable pour cette ode au cinéma. »
« Une fable sur le cinéma qui alterne avec brio entre subtilités scénaristiques et ressorts grand public. »
« Rien de révolutionnaire, mais plutôt malin et amusant. »
Ne coupez pas ! (Kinotayo 2019)
Ueda Shin'ichirô
« Ode aux petites mains et au système D du cinéma, touchant, inventif et surtout d'une drôlerie irrésistible. »
« Une déclaration d'amour au cinéma, sans moyen mais hyper malin. Donc ça marche ! »
« Une idée simple, un budget limité et surtout de la passion : la recette imparable pour cette ode au cinéma. »
« Rien de révolutionnaire, mais plutôt malin et amusant. »
Naguima (en salles le 26/11/2014)
Zhanna Issabayeva
« Grande maîtrise formelle pour cette oeuvre kazakh. Malgré un début misérabiliste, on glisse avec empathie dans la souffrance bouleversante de sincérité du personnage. »
« Toujours déconcertant, un film qui gagne en force à la seconde vision. »
Nagima (Deauville 2014)
Zhanna Issabayeva
« De belles idées malheureusement écrasées par un rythme pesant. »
« Une énième fable sur la joie de vivre en Asie centrale. Pas mauvais mais peu stimulant. Un film de dimanche gris et pluvieux. »
« Une maîtrise des effets qui ne compense pas une froideur émotionnelle qui rend le film très oubliable. »
Mysterious Object At Noon (en salles le 27/01/2016)
Apichatpong Weerasethakul
« Un film essentiel pour découvrir la source du cinéma d'Apichatpong Weerasethakul d'où découle sa sublime filmographie, et se rendre compte de l'importance des récits populaires et oraux dans la construction de ses mythologies. »
My Running Shadow (FCCF 2014)
Fang Gangliang
My Ordinary Love Story (FFCP 2015)
LEE Kwon
« Une comédie romantique gentiment loufoque qui prend un virage inattendu dans le thriller. Original dans son traitement mais reste coincé le cul entre deux chaises. »
My Lucky Star (FCCF 2014)
Dennie Gordon
« Une parodie de James Bond très légère, drôle et mignonne. Mais une parodie de 2h, c'est définitivement trop long. »
My Dictator (FFCP 2015)
Lee Hae-jun
« Le réalisateur de Catsaway on the moon revient avec un comédie sur les liens filiaux entre un père et son fils. Le cinéaste explore de nouveau ses thèmes de prédilection sur l'exclusion, et l'isolement social et traite avec pertinence au travers de cette intime relation de l'Histoire de son pays. »
My Dear Girl, Jin-young (FFCP 2014)
Lee Sung-eun
« Un scénario un peu maladroit mais impossible de ne pas tomber sous le charme de cette comédie coréenne. »
Mustang (en salles le 17/06/2015)
Deniz Gamze Ergüven
« Un film porté par un esprit rebelle mais engoncé par des influences quelques peu encombrantes. »
« Plutôt mieux que Virgin Suicide, malgré une fin un peu trop idilique et quelque peu facile... »
Mr. Turner (Cannes 2014)
Mike Leigh
Mr. No Problem (FCCF 2017)
Mei Feng
« C'est plutôt drôle et bien réalisé bien que la mise scène ne soit pas vraiment en corrélation. Par contre, qu'est-ce que c'est long.... »
Move the Grave (FFCP 2019)
Jeong Seung-o
« Petite pépite d'intelligence et de finesse, Jeong Seung-o a déjà un bel univers et de merveilleux personnages de femmes. Un réalisateur à suivre absolument. »
« Un film qui explore la cellule familiale coréenne et ses évolutions avec beaucoup d'acuité et de sensibilité. »
« Une brillante peinture de la cellule familiale coréenne par le prisme de la femme. Chaque personnage porte un discours marqué, ce qui rend le film très riche. »
Mountains May Depart (Cannes 2015)
Jia Zhang-ke
« Le film le plus puissant de Cannes 2015. »
Mountain Cry (FCCF 2017)
Larry Yang
« Un film hors du temps et extrêmement touchant, porté par des acteurs superbes. Petit bémol sur le pathos qui a tendance à poindre le bout de son nez et donc à diminuer l'impact émotionnel du film. »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Tableau des Etoiles

Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Martin Debat Richard Guerry Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
NH10 (L'Étrange Festival 2015)
Navdeep Singh
New Trial (FFCP 2017)
Kim Tae-yoon
« L'exemple type du bon divertissement​ à la coréenne. Un film rigoureux, bien construit, un casting au top et une mise en scène des plus efficace. Rien de bien original, mais c'est terriblement efficace. »
Never-ending Man : Hayao Miyazaki (en salles le 02/01/2019)
Arakawa Kaku
« Un documentaire touchant sur Miyazaki, ses envies, ses fêlures et ses doutes. Malheureusement, la forme est bien trop peu travaillée pour rester dans les annales. »
« Un propos et un sujet passionnant auquel la forme du reportage télévisuel n'est pas vraiment à la hauteur. »
Nés en Chine (en salles le 23/08/2017)
Lu Chuan
« Grand écart pour Lu Chuan qui suit à la lettre les demandes de Disney Nature. Notre âme d'enfant ne peut être que sous le charme de ces familles de pandas, panthères de neiges et de singes dorés. Ils sont tous à croquer et l'anthropomorphisme poussé à l'extrême n'aide pas. Qui plus est, la réalisation et le montage sont de bonne facture. »
Ne Coupez pas! (en salles le 24/04/2019)
Ueda Shin'ichirô
« Ode aux petites mains et au système D du cinéma, touchant, inventif et surtout d'une drôlerie irrésistible. »
« Une déclaration d'amour au cinéma, sans moyen mais hyper malin. Donc ça marche ! »
« Une idée simple, un budget limité et surtout de la passion : la recette imparable pour cette ode au cinéma. »
« Une fable sur le cinéma qui alterne avec brio entre subtilités scénaristiques et ressorts grand public. »
« Rien de révolutionnaire, mais plutôt malin et amusant. »
Ne coupez pas ! (Kinotayo 2019)
Ueda Shin'ichirô
« Ode aux petites mains et au système D du cinéma, touchant, inventif et surtout d'une drôlerie irrésistible. »
« Une déclaration d'amour au cinéma, sans moyen mais hyper malin. Donc ça marche ! »
« Une idée simple, un budget limité et surtout de la passion : la recette imparable pour cette ode au cinéma. »
« Rien de révolutionnaire, mais plutôt malin et amusant. »
Naguima (en salles le 26/11/2014)
Zhanna Issabayeva
« Grande maîtrise formelle pour cette oeuvre kazakh. Malgré un début misérabiliste, on glisse avec empathie dans la souffrance bouleversante de sincérité du personnage. »
« Toujours déconcertant, un film qui gagne en force à la seconde vision. »
Nagima (Deauville 2014)
Zhanna Issabayeva
« De belles idées malheureusement écrasées par un rythme pesant. »
« Une énième fable sur la joie de vivre en Asie centrale. Pas mauvais mais peu stimulant. Un film de dimanche gris et pluvieux. »
« Une maîtrise des effets qui ne compense pas une froideur émotionnelle qui rend le film très oubliable. »
Mysterious Object At Noon (en salles le 27/01/2016)
Apichatpong Weerasethakul
« Un film essentiel pour découvrir la source du cinéma d'Apichatpong Weerasethakul d'où découle sa sublime filmographie, et se rendre compte de l'importance des récits populaires et oraux dans la construction de ses mythologies. »
My Running Shadow (FCCF 2014)
Fang Gangliang
My Ordinary Love Story (FFCP 2015)
LEE Kwon
« Une comédie romantique gentiment loufoque qui prend un virage inattendu dans le thriller. Original dans son traitement mais reste coincé le cul entre deux chaises. »
My Lucky Star (FCCF 2014)
Dennie Gordon
« Une parodie de James Bond très légère, drôle et mignonne. Mais une parodie de 2h, c'est définitivement trop long. »
My Dictator (FFCP 2015)
Lee Hae-jun
« Le réalisateur de Catsaway on the moon revient avec un comédie sur les liens filiaux entre un père et son fils. Le cinéaste explore de nouveau ses thèmes de prédilection sur l'exclusion, et l'isolement social et traite avec pertinence au travers de cette intime relation de l'Histoire de son pays. »
My Dear Girl, Jin-young (FFCP 2014)
Lee Sung-eun
« Un scénario un peu maladroit mais impossible de ne pas tomber sous le charme de cette comédie coréenne. »
Mustang (en salles le 17/06/2015)
Deniz Gamze Ergüven
« Un film porté par un esprit rebelle mais engoncé par des influences quelques peu encombrantes. »
« Plutôt mieux que Virgin Suicide, malgré une fin un peu trop idilique et quelque peu facile... »
Mr. Turner (Cannes 2014)
Mike Leigh
Mr. No Problem (FCCF 2017)
Mei Feng
« C'est plutôt drôle et bien réalisé bien que la mise scène ne soit pas vraiment en corrélation. Par contre, qu'est-ce que c'est long.... »
Move the Grave (FFCP 2019)
Jeong Seung-o
« Petite pépite d'intelligence et de finesse, Jeong Seung-o a déjà un bel univers et de merveilleux personnages de femmes. Un réalisateur à suivre absolument. »
« Un film qui explore la cellule familiale coréenne et ses évolutions avec beaucoup d'acuité et de sensibilité. »
« Une brillante peinture de la cellule familiale coréenne par le prisme de la femme. Chaque personnage porte un discours marqué, ce qui rend le film très riche. »
Mountains May Depart (Cannes 2015)
Jia Zhang-ke
« Le film le plus puissant de Cannes 2015. »
Mountain Cry (FCCF 2017)
Larry Yang
« Un film hors du temps et extrêmement touchant, porté par des acteurs superbes. Petit bémol sur le pathos qui a tendance à poindre le bout de son nez et donc à diminuer l'impact émotionnel du film. »
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.