Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Jeremy Coifman Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Marie Culadet Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
L'Attaque des titans (en vidéo le 03/09/2014)
Araki Tetsurō
« Addictif, souvent surprenant (l'épisode 5 !), et sachant magnifier l'action, L'Attaque des titans est l'un des meilleurs anime de l'année malgré quelques lourdeurs. Vivement la suite ! »
L'Etudiant (en salles le 05/03/201)
Darezhan Omirbaev
« Une froideur toute bressonienne et un Crime et Châtiment qui ne tient pas toutes ses promesses. »
« Une déception en terme d'adaptation de Dostoïevky, qui reste tout de même impressionnante d'un point de vue purement cinématographique. »
L'Homme qui venait de la mer (Kinotayo 2019)
Fukada Koji
« Approche mystique pour ce nouveau film de Fukada, qui s'envole pour l'Indonésie. Si l'ambiance est intrigante, la subtilité fait défaut. »
« Fukada s'attaque au teen movie, au surnaturel et à l'identité japonaise. Pouce bleu ! »
« Un récit bien mené sur le métissage, qui s'octroie un propos sur le passage du Japon en Asie du Sud-est et quelques fantaisies plus ou moins pertinentes. »
L'Honneur du dragon 2 (en vidéo le 01/10/2014)
Prachya Pinkaew
L'Île aux chiens (en salles le 11/04/2018)
Wes Anderson
« Wes Anderson retrouve l'animation et parvient par la même occasion à retrouver l'émotion. »
« Un voyage au bout du monde (même si ça ressemble au Japon) avec des chiens pour héros. Que rêver de mieux ? Et c'est une amoureuse des chats qui parle... »
« Moins immédiatement séduisant que Fantastic Mr. Fox, L'ïle aux chiens n'en reste pas moins un pur voyage en terre wesandersonienne, agrémentée d'une dimension politique qui n’enlève rien à son pouvoir d'enchantement. »
L'Image manquante (Cannes 2013)
Rithy Panh
« Thérapie et réflexion sur le pouvoir de l'image, le film est lumineux, mais d'une tristesse infinie. »
« Un pari osé pour un film autobiographique. Emouvant, intelligent et jamais larmoyant. »
« Un très beau témoignage, qui vient éclairer d'une nouvelle manière l’œuvre et le parcours de Rithy Panh. »
L'Image manquante (en salles le 21/10/2015)
Rithy Panh
« Thérapie et réflexion sur le pouvoir de l'image, le film est lumineux, mais d'une tristesse infinie. »
« Un pari osé pour un film autobiographique. Emouvant, intelligent et jamais larmoyant. »
« Un très beau témoignage, qui vient éclairer d'une nouvelle manière l’œuvre et le parcours de Rithy Panh. »
L'Oiseau jaune (Cannes 2016)
K. Rajagopal
« Les bas fonds de Singapour : sujet intéressant car quasiment inédit. Mais c'est mal traité donc ça ne fonctionne pas. »
« On tient le Deephan Singapourien ! »
La Bataille de la Montagne du Tigre (en salles le 17/06/2015)
Tsui Hark
« Une maîtrise technique impressionante et une vitalité inventive parasités par une esthétique ambivalante jouglant de manière indécise entre cahier des charges patriotique et volonté de s'en affranchir. »
La Bataille de la Montagne du Tigre (en vidéo le 19/10/2015)
« Une maîtrise technique impressionante et une vitalité inventive parasités par une esthétique ambivalante jouglant de manière indécise entre cahier des charges patriotique et volonté de s'en affranchir. »
La Bataille de la Montagne du Tigre (FCCF 2015)
Tsui Hark
« Le sens du spectacle de Tsui Hark ne fait pas totalement oublier le discours pompeux et propagandiste du film. »
La Camera de Claire (en salles le 07/03/2018)
Hong Sang-soo
« Parenthèse lumineuse chez Hong Sang-soo. Durée parfaite. Plus d'une heure, un film de Hong Sang-soo est rapidement indigeste. »
« Un film qui donne vraiment la sensation d'être à Cannes... »
La Caméra de Claire (FFCP 2017)
Hong Sang-soo
« Parenthèse lumineuse chez Hong Sang-soo. Durée parfaite. Plus d'une heure, un film de Hong Sang-soo est rapidement indigeste. »
« Un film qui donne vraiment la sensation d'être à Cannes... »
La chambre bleue (Cannes 2014)
Mathieu Amalric
La Corde (FICA 2018 - Regard sur le cinéma Mongol)
Nansalmaa Uranchimeg
« Film rosselinien sur le désœuvrement d'un enfant livré à lui même. »
« Un témoignage précieux sur un cinéma qui aurait pu éclore en Mongolie au début des années 90, tué dans l’œuf par les bouleversements politiques de l'époque. »
La Danza de la Realidad (Cannes 2013)
Alejandro Jodorowsky
« Très émouvant parce que touchant de très près à l'histoire de son réalisateur, La Danza de la Realidad est un poème visuel plein de générosité et de beauté. »
« Le grand retour de Jodorowsky. Pas son plus grand film, mais pleins d'idées, de vie, de cinéma, de visions inoubliables. »
La Femme qui est partie (en salles le 01/02/2017)
Lav Diaz
« Le théâtre clair-obscur d'un ange exterminateur. Spiritualité, revanche, rédemption, dolorisme. Un film chrétien à rebours de ceux d'Abel Ferrara. Lav Diaz aurait gagné à resserrer son propos en moins de 3 heures. »
« Sublime noir et blanc contrasté au service d'un récit mêlant poétiquement théâtre de l'absurde à la Samuel Beckett, grand roman russe, revanche movie aux thématiques super-héroïques et coupe sociétale des Philippines de la fin des années 90. Impressionnant ! »
La Forêt des Songes (Cannes 2015)
Gus Van Sant
« Au delà des clichés sur le Japon, un beau conte universel, dont la réflexion sur le deuil et sa description des rapports de couple arrive à émouvoir. N'écoutez pas le bad buzz ! »
La Frappe (en salles le 07/05/2014)
Yoon Sung-hyun
« Quelques maladresses de débutant vite oubliées. Face à de nombreux films coréens traitant du mal-être adolescent, et tous assez moyens, La Frappe fait figure d'exception et laisse un délicieux goût amer qui nous prouve, encore une fois, que le cinéma coréen est capable de faire de grands films. »
« La naissance d'un grand cinéaste. L'un des films coréens les plus marquants de ces dernières années et la révélation éclatante d'un talent à suivre. »
La Grande Muraille (en salles le 11/01/2017)
Zhang Yimou
« Pas la catastrophe annoncée, sans prétention et bien plus divertissant que bien des blockbusters US récents. »
« Un spectacle aussi plaisant que creux, qui ne raconte rien à part l'histoire de sa propre hybridation. Mais on va dire que c'est déjà ça... »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Jeremy Coifman Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Marie Culadet Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
L'Attaque des titans (en vidéo le 03/09/2014)
Araki Tetsurō
« Addictif, souvent surprenant (l'épisode 5 !), et sachant magnifier l'action, L'Attaque des titans est l'un des meilleurs anime de l'année malgré quelques lourdeurs. Vivement la suite ! »
L'Etudiant (en salles le 05/03/201)
Darezhan Omirbaev
« Une froideur toute bressonienne et un Crime et Châtiment qui ne tient pas toutes ses promesses. »
« Une déception en terme d'adaptation de Dostoïevky, qui reste tout de même impressionnante d'un point de vue purement cinématographique. »
L'Homme qui venait de la mer (Kinotayo 2019)
Fukada Koji
« Approche mystique pour ce nouveau film de Fukada, qui s'envole pour l'Indonésie. Si l'ambiance est intrigante, la subtilité fait défaut. »
« Fukada s'attaque au teen movie, au surnaturel et à l'identité japonaise. Pouce bleu ! »
« Un récit bien mené sur le métissage, qui s'octroie un propos sur le passage du Japon en Asie du Sud-est et quelques fantaisies plus ou moins pertinentes. »
L'Honneur du dragon 2 (en vidéo le 01/10/2014)
Prachya Pinkaew
L'Île aux chiens (en salles le 11/04/2018)
Wes Anderson
« Wes Anderson retrouve l'animation et parvient par la même occasion à retrouver l'émotion. »
« Un voyage au bout du monde (même si ça ressemble au Japon) avec des chiens pour héros. Que rêver de mieux ? Et c'est une amoureuse des chats qui parle... »
« Moins immédiatement séduisant que Fantastic Mr. Fox, L'ïle aux chiens n'en reste pas moins un pur voyage en terre wesandersonienne, agrémentée d'une dimension politique qui n’enlève rien à son pouvoir d'enchantement. »
L'Image manquante (Cannes 2013)
Rithy Panh
« Thérapie et réflexion sur le pouvoir de l'image, le film est lumineux, mais d'une tristesse infinie. »
« Un pari osé pour un film autobiographique. Emouvant, intelligent et jamais larmoyant. »
« Un très beau témoignage, qui vient éclairer d'une nouvelle manière l’œuvre et le parcours de Rithy Panh. »
L'Image manquante (en salles le 21/10/2015)
Rithy Panh
« Thérapie et réflexion sur le pouvoir de l'image, le film est lumineux, mais d'une tristesse infinie. »
« Un pari osé pour un film autobiographique. Emouvant, intelligent et jamais larmoyant. »
« Un très beau témoignage, qui vient éclairer d'une nouvelle manière l’œuvre et le parcours de Rithy Panh. »
L'Oiseau jaune (Cannes 2016)
K. Rajagopal
« Les bas fonds de Singapour : sujet intéressant car quasiment inédit. Mais c'est mal traité donc ça ne fonctionne pas. »
« On tient le Deephan Singapourien ! »
La Bataille de la Montagne du Tigre (en salles le 17/06/2015)
Tsui Hark
« Une maîtrise technique impressionante et une vitalité inventive parasités par une esthétique ambivalante jouglant de manière indécise entre cahier des charges patriotique et volonté de s'en affranchir. »
La Bataille de la Montagne du Tigre (en vidéo le 19/10/2015)
« Une maîtrise technique impressionante et une vitalité inventive parasités par une esthétique ambivalante jouglant de manière indécise entre cahier des charges patriotique et volonté de s'en affranchir. »
La Bataille de la Montagne du Tigre (FCCF 2015)
Tsui Hark
« Le sens du spectacle de Tsui Hark ne fait pas totalement oublier le discours pompeux et propagandiste du film. »
La Camera de Claire (en salles le 07/03/2018)
Hong Sang-soo
« Parenthèse lumineuse chez Hong Sang-soo. Durée parfaite. Plus d'une heure, un film de Hong Sang-soo est rapidement indigeste. »
« Un film qui donne vraiment la sensation d'être à Cannes... »
La Caméra de Claire (FFCP 2017)
Hong Sang-soo
« Parenthèse lumineuse chez Hong Sang-soo. Durée parfaite. Plus d'une heure, un film de Hong Sang-soo est rapidement indigeste. »
« Un film qui donne vraiment la sensation d'être à Cannes... »
La chambre bleue (Cannes 2014)
Mathieu Amalric
La Corde (FICA 2018 - Regard sur le cinéma Mongol)
Nansalmaa Uranchimeg
« Film rosselinien sur le désœuvrement d'un enfant livré à lui même. »
« Un témoignage précieux sur un cinéma qui aurait pu éclore en Mongolie au début des années 90, tué dans l’œuf par les bouleversements politiques de l'époque. »
La Danza de la Realidad (Cannes 2013)
Alejandro Jodorowsky
« Très émouvant parce que touchant de très près à l'histoire de son réalisateur, La Danza de la Realidad est un poème visuel plein de générosité et de beauté. »
« Le grand retour de Jodorowsky. Pas son plus grand film, mais pleins d'idées, de vie, de cinéma, de visions inoubliables. »
La Femme qui est partie (en salles le 01/02/2017)
Lav Diaz
« Le théâtre clair-obscur d'un ange exterminateur. Spiritualité, revanche, rédemption, dolorisme. Un film chrétien à rebours de ceux d'Abel Ferrara. Lav Diaz aurait gagné à resserrer son propos en moins de 3 heures. »
« Sublime noir et blanc contrasté au service d'un récit mêlant poétiquement théâtre de l'absurde à la Samuel Beckett, grand roman russe, revanche movie aux thématiques super-héroïques et coupe sociétale des Philippines de la fin des années 90. Impressionnant ! »
La Forêt des Songes (Cannes 2015)
Gus Van Sant
« Au delà des clichés sur le Japon, un beau conte universel, dont la réflexion sur le deuil et sa description des rapports de couple arrive à émouvoir. N'écoutez pas le bad buzz ! »
La Frappe (en salles le 07/05/2014)
Yoon Sung-hyun
« Quelques maladresses de débutant vite oubliées. Face à de nombreux films coréens traitant du mal-être adolescent, et tous assez moyens, La Frappe fait figure d'exception et laisse un délicieux goût amer qui nous prouve, encore une fois, que le cinéma coréen est capable de faire de grands films. »
« La naissance d'un grand cinéaste. L'un des films coréens les plus marquants de ces dernières années et la révélation éclatante d'un talent à suivre. »
La Grande Muraille (en salles le 11/01/2017)
Zhang Yimou
« Pas la catastrophe annoncée, sans prétention et bien plus divertissant que bien des blockbusters US récents. »
« Un spectacle aussi plaisant que creux, qui ne raconte rien à part l'histoire de sa propre hybridation. Mais on va dire que c'est déjà ça... »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Tableau des Etoiles

Films Captain Jim (Cinématraque) Claire Lalaut Jeremy Coifman Justin Kwedi Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Marie Culadet Romain Leclercq Maxime Bauer Victor Lopez
L'Attaque des titans (en vidéo le 03/09/2014)
Araki Tetsurō
« Addictif, souvent surprenant (l'épisode 5 !), et sachant magnifier l'action, L'Attaque des titans est l'un des meilleurs anime de l'année malgré quelques lourdeurs. Vivement la suite ! »
L'Etudiant (en salles le 05/03/201)
Darezhan Omirbaev
« Une froideur toute bressonienne et un Crime et Châtiment qui ne tient pas toutes ses promesses. »
« Une déception en terme d'adaptation de Dostoïevky, qui reste tout de même impressionnante d'un point de vue purement cinématographique. »
L'Homme qui venait de la mer (Kinotayo 2019)
Fukada Koji
« Approche mystique pour ce nouveau film de Fukada, qui s'envole pour l'Indonésie. Si l'ambiance est intrigante, la subtilité fait défaut. »
« Fukada s'attaque au teen movie, au surnaturel et à l'identité japonaise. Pouce bleu ! »
« Un récit bien mené sur le métissage, qui s'octroie un propos sur le passage du Japon en Asie du Sud-est et quelques fantaisies plus ou moins pertinentes. »
L'Honneur du dragon 2 (en vidéo le 01/10/2014)
Prachya Pinkaew
L'Île aux chiens (en salles le 11/04/2018)
Wes Anderson
« Wes Anderson retrouve l'animation et parvient par la même occasion à retrouver l'émotion. »
« Un voyage au bout du monde (même si ça ressemble au Japon) avec des chiens pour héros. Que rêver de mieux ? Et c'est une amoureuse des chats qui parle... »
« Moins immédiatement séduisant que Fantastic Mr. Fox, L'ïle aux chiens n'en reste pas moins un pur voyage en terre wesandersonienne, agrémentée d'une dimension politique qui n’enlève rien à son pouvoir d'enchantement. »
L'Image manquante (Cannes 2013)
Rithy Panh
« Thérapie et réflexion sur le pouvoir de l'image, le film est lumineux, mais d'une tristesse infinie. »
« Un pari osé pour un film autobiographique. Emouvant, intelligent et jamais larmoyant. »
« Un très beau témoignage, qui vient éclairer d'une nouvelle manière l’œuvre et le parcours de Rithy Panh. »
L'Image manquante (en salles le 21/10/2015)
Rithy Panh
« Thérapie et réflexion sur le pouvoir de l'image, le film est lumineux, mais d'une tristesse infinie. »
« Un pari osé pour un film autobiographique. Emouvant, intelligent et jamais larmoyant. »
« Un très beau témoignage, qui vient éclairer d'une nouvelle manière l’œuvre et le parcours de Rithy Panh. »
L'Oiseau jaune (Cannes 2016)
K. Rajagopal
« Les bas fonds de Singapour : sujet intéressant car quasiment inédit. Mais c'est mal traité donc ça ne fonctionne pas. »
« On tient le Deephan Singapourien ! »
La Bataille de la Montagne du Tigre (en salles le 17/06/2015)
Tsui Hark
« Une maîtrise technique impressionante et une vitalité inventive parasités par une esthétique ambivalante jouglant de manière indécise entre cahier des charges patriotique et volonté de s'en affranchir. »
La Bataille de la Montagne du Tigre (en vidéo le 19/10/2015)
« Une maîtrise technique impressionante et une vitalité inventive parasités par une esthétique ambivalante jouglant de manière indécise entre cahier des charges patriotique et volonté de s'en affranchir. »
La Bataille de la Montagne du Tigre (FCCF 2015)
Tsui Hark
« Le sens du spectacle de Tsui Hark ne fait pas totalement oublier le discours pompeux et propagandiste du film. »
La Camera de Claire (en salles le 07/03/2018)
Hong Sang-soo
« Parenthèse lumineuse chez Hong Sang-soo. Durée parfaite. Plus d'une heure, un film de Hong Sang-soo est rapidement indigeste. »
« Un film qui donne vraiment la sensation d'être à Cannes... »
La Caméra de Claire (FFCP 2017)
Hong Sang-soo
« Parenthèse lumineuse chez Hong Sang-soo. Durée parfaite. Plus d'une heure, un film de Hong Sang-soo est rapidement indigeste. »
« Un film qui donne vraiment la sensation d'être à Cannes... »
La chambre bleue (Cannes 2014)
Mathieu Amalric
La Corde (FICA 2018 - Regard sur le cinéma Mongol)
Nansalmaa Uranchimeg
« Film rosselinien sur le désœuvrement d'un enfant livré à lui même. »
« Un témoignage précieux sur un cinéma qui aurait pu éclore en Mongolie au début des années 90, tué dans l’œuf par les bouleversements politiques de l'époque. »
La Danza de la Realidad (Cannes 2013)
Alejandro Jodorowsky
« Très émouvant parce que touchant de très près à l'histoire de son réalisateur, La Danza de la Realidad est un poème visuel plein de générosité et de beauté. »
« Le grand retour de Jodorowsky. Pas son plus grand film, mais pleins d'idées, de vie, de cinéma, de visions inoubliables. »
La Femme qui est partie (en salles le 01/02/2017)
Lav Diaz
« Le théâtre clair-obscur d'un ange exterminateur. Spiritualité, revanche, rédemption, dolorisme. Un film chrétien à rebours de ceux d'Abel Ferrara. Lav Diaz aurait gagné à resserrer son propos en moins de 3 heures. »
« Sublime noir et blanc contrasté au service d'un récit mêlant poétiquement théâtre de l'absurde à la Samuel Beckett, grand roman russe, revanche movie aux thématiques super-héroïques et coupe sociétale des Philippines de la fin des années 90. Impressionnant ! »
La Forêt des Songes (Cannes 2015)
Gus Van Sant
« Au delà des clichés sur le Japon, un beau conte universel, dont la réflexion sur le deuil et sa description des rapports de couple arrive à émouvoir. N'écoutez pas le bad buzz ! »
La Frappe (en salles le 07/05/2014)
Yoon Sung-hyun
« Quelques maladresses de débutant vite oubliées. Face à de nombreux films coréens traitant du mal-être adolescent, et tous assez moyens, La Frappe fait figure d'exception et laisse un délicieux goût amer qui nous prouve, encore une fois, que le cinéma coréen est capable de faire de grands films. »
« La naissance d'un grand cinéaste. L'un des films coréens les plus marquants de ces dernières années et la révélation éclatante d'un talent à suivre. »
La Grande Muraille (en salles le 11/01/2017)
Zhang Yimou
« Pas la catastrophe annoncée, sans prétention et bien plus divertissant que bien des blockbusters US récents. »
« Un spectacle aussi plaisant que creux, qui ne raconte rien à part l'histoire de sa propre hybridation. Mais on va dire que c'est déjà ça... »
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.