Films Jeremy Coifman Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Romain Leclercq Victor Lopez Yannik Vanesse
American Dreams in China (FCCF 2014)
Peter Chan
« Une mise en scène intéressante de l'ouverture de la Chine au monde occidental »
Einstein et Einstein (FCCF 2014)
Cao Baoping
Fly With The Crane (FCCF 2014)
Lui Ruijun
The White Storm (FCCF 2014)
Benny Chan
« The White Storm apporte tout ce que l'on attend d'un film d'action hongkongais : un rythme soutenu, des retournements de situation sans fin, des acteurs de qualité et surtout, de belles scènes d'action ! »
Beijing Love Story (FCCF 2014)
Chen Sicheng
Le Roi Singe (FFCF 2014)
Cheang Pou Soi
Sensitive Floor (Cannes 2014)
Kamal Tabrizi
« Une comédie iranienne nulle cinématographiquement mais intéressante sociologiquement. »
The Man on High Heels (Cannes 2014)
Jang Jin
« Un bon polar doublé d’une passionnante réflexion sur le genre et la masculinité dans les films d’action et la société coréenne. »
A Hard Day (Cannes 2014)
Kim Seong-bun
« Kim Seong-jun détourne les codes du thriller avec intelligence. Un pari osé réussi avec brio. »
« Un bon petit polar coréen, tout plein d’humour, ça fait toujours plaisir à Cannes. Comme le dit l’ami Julien, une « bouchée d’air frais ». »
My Lucky Star (FCCF 2014)
Dennie Gordon
« Une parodie de James Bond très légère, drôle et mignonne. Mais une parodie de 2h, c'est définitivement trop long. »
Silent Witness (FCCF 2014)
Fei Xing
« Nullissime. Réalisation kitsch, jeu d'acteurs risible, musique larmoyante. Même pas valable pour un après-midi pluvieux de novembre. »
Mr. Turner (Cannes 2014)
Mike Leigh
Party Girl (Cannes 2014)
Marie Amachoukeli
« Une immersion dardennienne dans le quotidien d’une entraîneuse de cabaret qui est sur le point de changer de vie. On a le droit de préférer l’original. »
The Midnight After (Cannes 2014)
Fruit Chan
« Une hilarante parodie de film d’horreur doublée d’un bel hommage nostalgique à la ville et au cinéma de Hong Kong. Et il y a du David Bowie ! »
Obsessed (Cannes 2014)
Kim Dae-ho
« Beau comme du Wong Kar-wai académique. »
Blind Massage (Cannes 2014)
Lou Ye
« Tout est dans le titre : des massages et des aveugles. Lou Ye est assez inspiré pour filmer les deux avec une mise en scène inventive quand il s'agit de traduire l'émoi des sens et la cécité. »
Old Boy (en vidéo le 06/05/2014)
Spike Lee
« Un remake totalement inutile, mais plutôt bien fait, et qui devrait plaire aux néophytes. Pour les autres, sa seule qualité est de donner furieusement envie de visionner à nouveau le chef d'oeuvre de Park Chan-wook. »
« Une tentative intéressante de la part de Spike Lee de s'approprier le film original, qui se solde malheureusement par un échec quasi-total. »
« Un remake inutile, où l'incompétence de Spike Lee, remplaçant le talent de Park Chan-wook, supprime l'émotion de chaque séquence. »
The Lunchbox (en vidéo le 06/05/2014)
Ritesh Batra
« Une très sensible histoire d'amour, emmenée par Irfan Khan, toujours parfait. »
« Romance épistolaire, The Lunchbox porte un regard touchant sur la société indienne où les protagonistes, noyés dans la foule de Bombay, souffrent pourtant d'une solitude poignante. Emotion et justesse des sentiments sont les maîtres-mots de Ritesh Batra. »
« Un premier film appétissant. »
Tel père, tel fils (en vidéo le 30/04/2014)
Kore-eda Hirokazu
« Joli film, drôle et sensible. Comme toujours chez Kore-eda, ce n’est pas aussi mineur que ça… »
« Un subtil mélange d'humour, de drame et d'émotion, dosé à la perfection. »
« Loin (mais pas tant que ça) de ses chefs d’œuvres, Kore-eda signe une œuvre solide et d'une touchante sincérité. »
Albator, le corsaire de l'espace (en vidéo le 30/04/2014)
Aramaki Shinji
« Avec son scénario minimaliste pourtant incompréhensible par instant et une patte graphique assez particulière (à mi-chemin entre le photo réalisme et le manga), on se dit qu’Albator aurait fait un jeu de rôle plus réussi plutôt qu’un long métrage un peu vide et pompeux. »
« Une relecture moderne, souvent ennuyeuse mais pas inintéressante du mythe créé par Matsumoto. »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Films Jeremy Coifman Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Romain Leclercq Victor Lopez Yannik Vanesse
American Dreams in China (FCCF 2014)
Peter Chan
« Une mise en scène intéressante de l'ouverture de la Chine au monde occidental »
Einstein et Einstein (FCCF 2014)
Cao Baoping
Fly With The Crane (FCCF 2014)
Lui Ruijun
The White Storm (FCCF 2014)
Benny Chan
« The White Storm apporte tout ce que l'on attend d'un film d'action hongkongais : un rythme soutenu, des retournements de situation sans fin, des acteurs de qualité et surtout, de belles scènes d'action ! »
Beijing Love Story (FCCF 2014)
Chen Sicheng
Le Roi Singe (FFCF 2014)
Cheang Pou Soi
Sensitive Floor (Cannes 2014)
Kamal Tabrizi
« Une comédie iranienne nulle cinématographiquement mais intéressante sociologiquement. »
The Man on High Heels (Cannes 2014)
Jang Jin
« Un bon polar doublé d’une passionnante réflexion sur le genre et la masculinité dans les films d’action et la société coréenne. »
A Hard Day (Cannes 2014)
Kim Seong-bun
« Kim Seong-jun détourne les codes du thriller avec intelligence. Un pari osé réussi avec brio. »
« Un bon petit polar coréen, tout plein d’humour, ça fait toujours plaisir à Cannes. Comme le dit l’ami Julien, une « bouchée d’air frais ». »
My Lucky Star (FCCF 2014)
Dennie Gordon
« Une parodie de James Bond très légère, drôle et mignonne. Mais une parodie de 2h, c'est définitivement trop long. »
Silent Witness (FCCF 2014)
Fei Xing
« Nullissime. Réalisation kitsch, jeu d'acteurs risible, musique larmoyante. Même pas valable pour un après-midi pluvieux de novembre. »
Mr. Turner (Cannes 2014)
Mike Leigh
Party Girl (Cannes 2014)
Marie Amachoukeli
« Une immersion dardennienne dans le quotidien d’une entraîneuse de cabaret qui est sur le point de changer de vie. On a le droit de préférer l’original. »
The Midnight After (Cannes 2014)
Fruit Chan
« Une hilarante parodie de film d’horreur doublée d’un bel hommage nostalgique à la ville et au cinéma de Hong Kong. Et il y a du David Bowie ! »
Obsessed (Cannes 2014)
Kim Dae-ho
« Beau comme du Wong Kar-wai académique. »
Blind Massage (Cannes 2014)
Lou Ye
« Tout est dans le titre : des massages et des aveugles. Lou Ye est assez inspiré pour filmer les deux avec une mise en scène inventive quand il s'agit de traduire l'émoi des sens et la cécité. »
Old Boy (en vidéo le 06/05/2014)
Spike Lee
« Un remake totalement inutile, mais plutôt bien fait, et qui devrait plaire aux néophytes. Pour les autres, sa seule qualité est de donner furieusement envie de visionner à nouveau le chef d'oeuvre de Park Chan-wook. »
« Une tentative intéressante de la part de Spike Lee de s'approprier le film original, qui se solde malheureusement par un échec quasi-total. »
« Un remake inutile, où l'incompétence de Spike Lee, remplaçant le talent de Park Chan-wook, supprime l'émotion de chaque séquence. »
The Lunchbox (en vidéo le 06/05/2014)
Ritesh Batra
« Une très sensible histoire d'amour, emmenée par Irfan Khan, toujours parfait. »
« Romance épistolaire, The Lunchbox porte un regard touchant sur la société indienne où les protagonistes, noyés dans la foule de Bombay, souffrent pourtant d'une solitude poignante. Emotion et justesse des sentiments sont les maîtres-mots de Ritesh Batra. »
« Un premier film appétissant. »
Tel père, tel fils (en vidéo le 30/04/2014)
Kore-eda Hirokazu
« Joli film, drôle et sensible. Comme toujours chez Kore-eda, ce n’est pas aussi mineur que ça… »
« Un subtil mélange d'humour, de drame et d'émotion, dosé à la perfection. »
« Loin (mais pas tant que ça) de ses chefs d’œuvres, Kore-eda signe une œuvre solide et d'une touchante sincérité. »
Albator, le corsaire de l'espace (en vidéo le 30/04/2014)
Aramaki Shinji
« Avec son scénario minimaliste pourtant incompréhensible par instant et une patte graphique assez particulière (à mi-chemin entre le photo réalisme et le manga), on se dit qu’Albator aurait fait un jeu de rôle plus réussi plutôt qu’un long métrage un peu vide et pompeux. »
« Une relecture moderne, souvent ennuyeuse mais pas inintéressante du mythe créé par Matsumoto. »

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.

Tableau des Etoiles

Films Jeremy Coifman Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Romain Leclercq Victor Lopez Yannik Vanesse
American Dreams in China (FCCF 2014)
Peter Chan
« Une mise en scène intéressante de l'ouverture de la Chine au monde occidental »
Einstein et Einstein (FCCF 2014)
Cao Baoping
Fly With The Crane (FCCF 2014)
Lui Ruijun
The White Storm (FCCF 2014)
Benny Chan
« The White Storm apporte tout ce que l'on attend d'un film d'action hongkongais : un rythme soutenu, des retournements de situation sans fin, des acteurs de qualité et surtout, de belles scènes d'action ! »
Beijing Love Story (FCCF 2014)
Chen Sicheng
Le Roi Singe (FFCF 2014)
Cheang Pou Soi
Sensitive Floor (Cannes 2014)
Kamal Tabrizi
« Une comédie iranienne nulle cinématographiquement mais intéressante sociologiquement. »
The Man on High Heels (Cannes 2014)
Jang Jin
« Un bon polar doublé d’une passionnante réflexion sur le genre et la masculinité dans les films d’action et la société coréenne. »
A Hard Day (Cannes 2014)
Kim Seong-bun
« Kim Seong-jun détourne les codes du thriller avec intelligence. Un pari osé réussi avec brio. »
« Un bon petit polar coréen, tout plein d’humour, ça fait toujours plaisir à Cannes. Comme le dit l’ami Julien, une « bouchée d’air frais ». »
My Lucky Star (FCCF 2014)
Dennie Gordon
« Une parodie de James Bond très légère, drôle et mignonne. Mais une parodie de 2h, c'est définitivement trop long. »
Silent Witness (FCCF 2014)
Fei Xing
« Nullissime. Réalisation kitsch, jeu d'acteurs risible, musique larmoyante. Même pas valable pour un après-midi pluvieux de novembre. »
Mr. Turner (Cannes 2014)
Mike Leigh
Party Girl (Cannes 2014)
Marie Amachoukeli
« Une immersion dardennienne dans le quotidien d’une entraîneuse de cabaret qui est sur le point de changer de vie. On a le droit de préférer l’original. »
The Midnight After (Cannes 2014)
Fruit Chan
« Une hilarante parodie de film d’horreur doublée d’un bel hommage nostalgique à la ville et au cinéma de Hong Kong. Et il y a du David Bowie ! »
Obsessed (Cannes 2014)
Kim Dae-ho
« Beau comme du Wong Kar-wai académique. »
Blind Massage (Cannes 2014)
Lou Ye
« Tout est dans le titre : des massages et des aveugles. Lou Ye est assez inspiré pour filmer les deux avec une mise en scène inventive quand il s'agit de traduire l'émoi des sens et la cécité. »
Old Boy (en vidéo le 06/05/2014)
Spike Lee
« Un remake totalement inutile, mais plutôt bien fait, et qui devrait plaire aux néophytes. Pour les autres, sa seule qualité est de donner furieusement envie de visionner à nouveau le chef d'oeuvre de Park Chan-wook. »
« Une tentative intéressante de la part de Spike Lee de s'approprier le film original, qui se solde malheureusement par un échec quasi-total. »
« Un remake inutile, où l'incompétence de Spike Lee, remplaçant le talent de Park Chan-wook, supprime l'émotion de chaque séquence. »
The Lunchbox (en vidéo le 06/05/2014)
Ritesh Batra
« Une très sensible histoire d'amour, emmenée par Irfan Khan, toujours parfait. »
« Romance épistolaire, The Lunchbox porte un regard touchant sur la société indienne où les protagonistes, noyés dans la foule de Bombay, souffrent pourtant d'une solitude poignante. Emotion et justesse des sentiments sont les maîtres-mots de Ritesh Batra. »
« Un premier film appétissant. »
Tel père, tel fils (en vidéo le 30/04/2014)
Kore-eda Hirokazu
« Joli film, drôle et sensible. Comme toujours chez Kore-eda, ce n’est pas aussi mineur que ça… »
« Un subtil mélange d'humour, de drame et d'émotion, dosé à la perfection. »
« Loin (mais pas tant que ça) de ses chefs d’œuvres, Kore-eda signe une œuvre solide et d'une touchante sincérité. »
Albator, le corsaire de l'espace (en vidéo le 30/04/2014)
Aramaki Shinji
« Avec son scénario minimaliste pourtant incompréhensible par instant et une patte graphique assez particulière (à mi-chemin entre le photo réalisme et le manga), on se dit qu’Albator aurait fait un jeu de rôle plus réussi plutôt qu’un long métrage un peu vide et pompeux. »
« Une relecture moderne, souvent ennuyeuse mais pas inintéressante du mythe créé par Matsumoto. »
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.