Tableau des Etoiles

Films Jeremy Coifman Justin Kwedi Kephren Montoute Elvire Rémand Marc L'Helgoualc'h Romain Leclercq Victor Lopez
Court (En Instance) (en salles le 11/05/2016)
Chaitanya Tamhane
« Le système judiciaire indien est digne d'un roman kafkaïen. On rigole, on s'insurge mais parfois, on s'ennuie un peu, certaines scènes étant inutiles et le rythme parfois un peu mou. »
« Un film intelligent et parfois passionant qui dresse un portrait en coupe de la société indienne dans le cadre d'un film de procès, qui évite le manichéisme en donnant sa chance d'exister à tous ses personnages. »
Red Amnesia (en salles le 04/05/2016)
Wang Xiaoshuai
« Film social mâtiné de thriller, élégant et maîtrisé, Red Amnesia fait mouche. »
« Une histoire touchante portée par les épaules du personnage principal, vieille femme retraitée. Red Amnesia analyse avec finesse l'évolution des rapports humains dans une société en perpétuelle mutation. »
« Un film que l'on espère ne pas oublier. »
Au-delà des montagnes (en video le 03/05/2016)
Jia Zhang-ke
« À travers cette fresque contemporaine de la Chine, Jia Zhang-ke prouve non seulement qu'il a encore beaucoup à dire mais aussi qu'il sait le faire avec finesse et intelligence. »
« Une grande oeuvre bouleversante sur l'évolution de la Chine. La mise de scène de Jia Zhang-ke est belle à pleurer. »
Nos souvenirs (en salles le 27/04/2016)
Gus Van Sant
« Au delà des clichés sur le Japon, un beau conte universel, dont la réflexion sur le deuil et sa description des rapports de couple arrive à émouvoir. N'écoutez pas le bad buzz ! »
Mekong Stories (en salles le 20/04/2016)
Phan Dang Di
« Les corps se mêlent et s'entremêlent avec brutalité et sensualité. Un mélange (d)étonnant. »
« De belles fulgurances plastiques noyées dans une narration flotantante qui manque de liant. »
Kenshin le Vagabond (en vidéo le 20/04/2016)
Otomo Keishi
« Une adaptation solide et soignée, malgré quelques clichés dont le manga-live a bien du mal à se défaire. »
La Saison des femmes (en salles le 20/04/2016)
Leena Yadav
Taklub (en salles le 30/03/2016)
Brillante Mendoza
« Magnifique plongée dans un village dévasté par un Typhon mais essaie tout de même de garder espoir. Brillante Mendoza is Back ! »
« Une première scène incroyable, avant que la force du film ne s’éparpille un peu dans une narration fragmentée. »
Shadow Days (en salles le 30/05/2016)
Zhao Dayong
Kaili Blues (en salles le 23/03/2016)
Bi Gan
« La découverte d'un réalisateur plus que prometteur. »
The Assassin (en salles le 09/03/2016)
Hou Hsiao-Hsien
« Merveille de précision, de beauté, de douceur. Ou chaque plan est un tableau. L’intrigue est nébuleuse, le film passe comme un magnifique rêve. »
« Le film est esthétiquement sublime. Mais on n'y comprend que dalle et l'ennui nous gagne rapidement. »
« Envoutant et cryptique, The Assassin laisse un goût d'inachevé comme expérience de spectateur, où l'on se laisse seulement porter par la beauté des images. Vivement la seconde vision ! »
Vers l'autre rive (en DVD le 02/03/2016)
Kurosawa Kiyoshi
« Le chemin vers la rédemption est long, bien trop long. »
« De belles idées, mais auxquelles il manque l'ampleur émotionnelle qu'elles devraient porter. Qu'il est difficile d'y arriver à cette autre rive... »
Tigre et Dragon 2 (Netflix)
Yuen Woo-Ping
« CGI qui bavent, intrigues très classiques, mais combats agréables, une suite pas déshonorante mais très moyenne. »
« L'effet de surprise est passé depuis le film d'Ang Lee. Certes esthétique et superbement chorégraphié, Tigre et Dragon 2 est bien trop classique. »
« Yuen Woo-ping est toujours un chorégraphe virtuose, et l'on retrouve avec plaisir les codes d'un Wu Xia à l'ancienne, mais... que le scénario est classique ! Que les effets numériques sont laids ! Et que l'ensemble est aseptisé pour le public américain ! »
Un jour avec, un jour sans (en salles le 17/02/2016)
Hong Sang-soo
« HSS réalise une fois de plus un exercice de style, ce qu'adorent les (anciens) étudiants en cinéma. Heureusement, les acteurs sont formidables. »
« Magnifique réflexion sur le cinéma, l'amour, l'hypocrisie des hommes et la lâcheté face à la vie, le tout dans un dispositif précis et intelligent, qui laisse une impression égale de maîtrise et de liberté. Hong Sang-soo à son meilleur ! »
Mysterious Object At Noon (en salles le 27/01/2016)
Apichatpong Weerasethakul
« Introduction parfaite au cinéma du plus célèbre des réalisateurs venus de Thaïlande : on s’y plonge, encore et toujours, dans ce mystérieux objet qu’est le cinéma d’Apichatpong Weerasethakul. »
« Un film essentiel pour découvrir la source du cinéma d'Apichatpong Weerasethakul d'où découle sa sublime filmographie, et se rendre compte de l'importance des récits populaires et oraux dans la construction de ses mythologies. »
Les Délices de Tokyo (en salles le 27/01/2016)
Kawase Naomi
« Superbe mélo qui arrive à être (virtuellement) un ravissement pour les papilles et un déchirement pour le coeur. »
« Kawase se concentre sur ses personnages, terriblement attachants, tout en gardant son amour du contemplatif. Quelques longueurs à déplorer mais de très beaux moments. Et on a faim en ressortant de la séance ! »
« Naomi Kawase laisse un peu son panthéisme contemplatif de côté pour se concentrer sur ses personnages. On ne s'en plaint pas... »
Le Garçon et la Bête (en salles le 13/01/2016)
Hosoda Mamoru
« Dans la continuité thématique des Enfants Loups, le nouveau film d'Hosoda est un enchantement de tous les instants, magnifique long métrage sur la filiation et la transmission. »
« Hosoda entremêle les questionnement autour de la famille à un foisonnant univers mythologique et fantastique pour un de ses meilleurs films. »
« Hosoda livre une œuvre extraordinaire ou deux mondes s'entrecroisent et se mêlent. Des moments de bravoure, de beauté, de mélancolie superbement mis en scène. »
Being Good (FICA 2016)
Mipo O
« Dans lignée d'un Kore-eda, Being Good touche par sa justesse et sa magnifique réflexion sur l'éducation et la transmission. »
« Mieux que Good ! La confirmation d'une cinéaste à suivre. »
Walnut Tree (FICA 2016)
Yerlan Nurmu-khambetov
« Un film attachant aux saillies absurdes jubilatoires, mais qui manque clairement d'une ligne directrice forte. »
« Otar Iosseliani au Kazakhstan : sympa mais oubliable. »
Gece - La Nuit (FICA 2016)
Erden Kiral
« Deux films en un - un polar et un film politique - qui ne fonctionent ni l'un ni l'autre. »
« On est quand même loin d'Antonioni... »
  • : pas de note
  • : mauvais
  • : moyen
  • : bon
  • : très bon
  • : excellent
  • : chef-d'Oeuvre

Astuce : survolez la note d'un critique pour voir son commentaire personnel sur le film.