Programmation révélée pour le Festival du Cinéma Chinois en France (15/05-27/06/2017)

Posté le 20 avril 2017 par

Du 15 mai au 27 juin, la 7ième édition du Festival du Cinéma Chinois en France se promènera sur les écrans de l’Hexagone. Elle révèle aujourd’hui sa programmation.

Organisé depuis 2011 par le Centre culturel de Chine à Paris et le groupe Pathé, la caractéristique de ce festival est qu’il ne se borne pas à la capitale mais fait également escale dans les salles de Strasbourg, Lyon, Marseille, Cannes, La Réunion et, pour la première fois cette année, Brest.

Les villes participantes auront la chance de découvrir ce printemps les 11 films en sélection officielle, qui ont eu pour certains un retentissement majeur dans leur pays. On retrouvera par exemple le spectaculaire blockbuster Opération Mékong, réalisé par Dante Lam, qui a été l’un des plus gros succès du box-office chinois en 2016. Les fans d’action pourront également se mettre sous la dent Call of Heroes de Benny Chan, film d’arts martiaux qui est déjà passé par le BIFFF en avril. Ce sera aussi l’occasion de découvrir Journey to the West: The Demons Strike Back, suite retentissante de Journey to the West: Conquering the Demons, où l’on retrouve les noms incontournables de Tsui Hark à la réalisation et de Stephen Chow à l’écriture et la production.

journey_to_the_west

Il devrait y en avoir pour tous les goûts puisque les adeptes de comédies noires pourront se régaler devant Chongqing Hot Pot de Yang Qing et I am not Madam Bovary de Feng Xiaogang, tandis que les plus romantiques trouveront leur compte avec Book of Love de Xue Xiaolu. Le film noir d’époque The Wasted Times, signé Cheng Er, apportera quant à lui une touche sombre et élégante à la sélection. Enfin, les spectateurs en quête de poésie seront bien avisés de s’intéresser à l’onirique Crosscurrent de Yang Chao, ainsi qu’au film d’animation Big Fish and Begonia, pour lequel les réalisateurs Liang Xuan et Zhang Chun se sont inspirés de classiques taoïstes.

big_fish_and_begonia

Enfin, quelques films d’auteurs plus discrets au box-office se sont également fait leur place dans le festival, tels que la comédie Mr. No Problem de Mei Feng, ou le drame Mountain Cry de Larry Yang, qui avait fait la clôture du Festival International du Film de Busan en 2015.

mountain_cry

Ainsi, cette sélection met en avant aussi bien les succès critiques que populaires, pour offrir des perspectives variées sur le cinéma chinois contemporain. Pour la représenter, Juliette Binoche succède cette année à Isabelle Huppert en tant qu’invitée d’honneur.

Lila Gleizes

Imprimer


Laissez un commentaire


*