1200

Box Office – Malaisie : Semaine du 27 janvier au 3 février 2016

Posté le 5 février 2016 par

Bonjour et bienvenue dans le box office ! Aujourd’hui nous étudierons la semaine du 27 janvier au 3 février 2016 en Malaisie.

  1. AMERICAN FLAG BOXOFFICE The Boy de William Brent Bell (2ème semaine)
  2. AMERICAN FLAG BOXOFFICE The 5th Wave de J.Blakeson (3ème semaine)
  3. AMERICAN FLAG BOXOFFICE Ride Along 2  de Tim Story (2ème semaine)
  4. Drapeau chine box office House of Wolves de Vincent Kok (2ème semaine)
  5. AMERICAN FLAG BOXOFFICE Norm of the North de Trevor Wall (2ème semaine)
  6. inde.gif.pagespeed.ce.gnt7SSMPsI Dilwale de Pritam Chaktraborty (7ème semaine)
  7. hong-kong32 Ip Man 3 de Wilson Yip (6ème semaine)
  8. AMERICAN FLAG BOXOFFICE The Forest de Jason Zada (4ème semaine)
  9. AMERICAN FLAG BOXOFFICE Star Wars: The Force Awakens de J.J Abrams (7ème semaine)
  10. AMERICAN FLAG BOXOFFICE Exposed de Decian Dale (2ème semaine)

Prenez ce box-office comme une excuse. Désolé les succès thaï, philippin ou taïwanais. Désolé de vous avoir critiqué, d’avoir évoqué votre santé maladive et votre intérêt relatif. Désolé de vous avoir qualifié de moribond, d’ennuyeux ou d’américanisé, parce que comparés au top 10 malaisien, vous êtes en pleine forme. Jamais, ô jamais depuis les 6 mois que cette rubrique est active n’avons nous vu quelque chose d’aussi triste.

Certes la Malaisie n’a jamais été considérée comme un grand pays de cinéma, mais quand aucun film national n’est présent dans le top 10 (ni dans le top 20 d’ailleurs), on peut déjà commencer à s’inquiéter. Quand en plus, les films les plus vus de la semaine ne sortent que sur en moyenne 50 écrans, l’inquiétude se transforme en tristesse. Pour ne rien arranger à tout cela, TOUS les films américains à l’exception du Star Wars sont considérés comme étant qualitativement de mauvais à médiocres, avec des films comme The 5th Wave ou Norm of the North dont les moyennes des critiques cinéma sont respectivement de 2,1 et 3,3 sur 10 (selon Metacritic).

Ceci mis à part, on peut ressortir un bon point de ce classement des succès. La présence de blockbusters hongkongais et indiens au milieu des films américains permet d’évoquer la place du pays au centre des influences, et dans une certaine mesure, quasiment aucun des films étant sorti en France, on peut commencer à anticiper les succès en devenir ? Notamment ce film d’horreur se passant dans la célèbre « forêt des suicides » japonaise…

Elias Campos

Source : Box Office Mojo

Imprimer


Laissez un commentaire


*