Festival Paris cinéma

Festival Paris-cinéma, du 2 au 13 juillet 2011 : la sélection asiatique !

Posté le 21 juin 2011 par

Alors que l’année passée, Paris-Cinéma avait mis le Japon à l’honneur, nous permettant par exemple de voir sur grand écran le formidable Tetsuo 3, c’est cette année le Mexique qui occupe la place centrale du festival. Mais l’amateur de pélicules asiatiques aura quand même quelques pépites à se mettre sous la dent ! Par Victor Lopez.

Autant dire que ça commence plutôt fort avec une nuit du cinéma le 2 juillet au Forum des Images, qui va poser un cruel dilemme : que choisir entre la Nuit Filipino Forever et celle consacrée au Roman Porno ? La première est en présence de Marrie Lee, qui vient présenter They call her… Cleopatra Wong et le tout récent documentaire de Mark Hartley sur le cinéma d’exploitation philippin des années 70 : Machette Maidens Unleashed.

Suivent l’indispensable For your eight only avec l’inénarrable Weng Weng, Bomba Star de Joey Gosiengfiao et Silip, Daughters of Eve d’Elwood Perez. La seconde ravira les amateurs de bondage, puisque Tani Naomi viendra présenter le documentaire d’Yves Montmayeur, Inside the pleasure dome of japonese erotic cinema, et fera l’honneur de sa présence pour une soirée qui s’annonce donc très très chaude.

La belle Tani Naomi au sommet de son art !

Niveau compétition, on jettera un œil sur le japonais Hospitalité de Fukada Kôji, et le thaïlandais Hi-So de Assarat Aditya, le réalisateur de Wonderful Town, présenté hors-compét. On en profitera aussi pour voir ou revoir le sublime Tatsumi d’Eric Khoo, qui sera projeté dans le cadre des films d’animation.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site officiel de Paris-Cinéma ici !

Victor Lopez.

Imprimer


14 commentaires pour “Festival Paris-cinéma, du 2 au 13 juillet 2011 : la sélection asiatique !”

  1. La Nuit Filipino Forever, ça à l’air de déchirer, vive les seventies ! Sinon, ça a l’air sympa ça, Inside the pleasure dome of japonese erotic cinema ! 😉
    Une belle soirée en perspective !!!

  2. Tiens ! Chope-toi un aperçu en image ! 😉

    http://forum.hkcinemagic.com/t10438-Festival-Paris-Cinema-2011.html

  3. Thanks, ça c’est du programme, entre la nuit Philipino qui stimule ma grande curiosité et celle du roman porno qui stimule ma libido, mon cœur balance ! 😉

    Bah, je pense tout de même m’orienter vers le premier choix, l’intérêt cinématographique étant tout de même d’un niveau supérieur en partant du fait qu’il est assez facile de se procurer les romans pornos japonais ( mais bon, la petite Tani Naomi quand même ! ^^)

  4. elle est pas présentée par Bastian la nuit Filipino ?

  5. > elle est pas présentée par Bastian

    Oui, à ce que j’ai pu voir sur FB. Avec d’autre gens.

    Sinon, j’espère que East Asia nous balancera les ITW de Naomi Tani et Marrie Lee.

  6. pour que le terme interview soit coéhrent avec sa définition, il faudrait que l’organisation se décide à filer des créneaux de plus de 20 minutes. Non, parce que peut etre que ça convient aux journaleux pro des feuilles de choux nationales, mais pour le pauvre amateur qui veut un peu creuser les choses, 20 minutes c’est juste le temps de faire chauffer la machine. Perso, pour ce créneau minable, je ne me déplace plus. L’interview devient interessante si on dispose au minium du double de temps (mais plus c’est mieux). Et puis l’orga va pas me faire croire qu’ils ont tant de demandes que ça pour ces deux invitées…. alors autant filer du temps à ceux qui en ont besoin pour faire du bon travail. M’enfin.
    Vais voir à venir, ceci dit. Ca fait longtemps que j’ai pas vu Bastian présenter des scéances :). Tu y vas ID ?

  7. kinotayo, deauville, pariscinema même combat …

  8. > Tu y vas ID ?

    Non, j’ai peur de me faire éclater la tronche par Bastian, Aurélien et Xavier. On m’a dit d’éviter les chiottes durant ce séjour festivalier. 🙂

    Plus sérieusement (quoique). Je devrais y trainer sans doute mes guêtres si mon taf le permet. J’ai pas pris de congé cette fois-ci. Maintenant le week-end où passe cette super soirée filipino fever, je ne serais pas dans le coin. La merde. J’ai les boules. Pour le reste, à voir.

    **

    Sinon ok avec toi Guillaume sur le temps alloué de 20 minutes pour un entretien. 20 minutes qui ne permettent finalement pas d’aller au bout des choses. Dommage parce que je ne suis pas sûr non plus que ça se bouscule tant au portillon. Pfft !

    **

    Arrêtez Martin de vous plaindre. A ce rythme, on ne vous donnera que 6 minutes !

  9. Et sinon, retro ATG du 6 juin au 23 Juillet à la Maison du Japon, entrée gratos, et pas mal de plans tétons aussi.

  10. > Non, j’ai peur de me faire éclater la tronche par Bastian, Aurélien et Xavier. On m’a dit d’éviter les chiottes durant ce séjour festivalier

    argh si y’a Aurélien, je ne vais pas y aller. Je ne le connais pas, mais je fais un délit de sale gueule sur lui depuis que je l’ai vu trainer à Deauville Asia. 🙂
    Bon, je me déciderai la semaine prochaine. Ca fait quand meme cher le déplacement depuis la province pour voir des bisseries

    > 20 minutes qui ne permettent finalement pas d’aller au bout des choses

    Le probleme, c’est que ca ne permet meme pas d’aller au début des choses.

    Martin > ouais mais tes machins auteurisants ça n’interesse personne. (bon ok j’aurai bien fait le déplacement ne serait ce que pour le Shindo)

  11. très sympa le shindo, ou y retrouve un prolongement des thêmes de l’ile nue, et il y a même certains passages kaidan 🙂 Mais bon, il se fait bien en no-sub je pense.

    je ferai une review EN EXCLU! (yet to come)

  12. 20 minutes, ça permet tout de même de dire : bonjour, une courbette, bien et la famille ? Bon bah, salut !

    Si à l’occasion t’es dans le coin, on se capte, on se fait une bouffe, la famille quoi.

    Perso’, le Shindo c’est pour le 6 juillet, faut que je le fasse. Ca devrait le faire. Je m’en veux d’avoir loupé le Closed Vagina d’Adachi parce qu’une dernière séance demain à 15h, c’est très franchement pas possible et que n’empêche le résumé me bottait bien. Je vais tout de même aller faire un tour à la mcjp, je vais encore passer trois plombes devant leur portique de sécurité avec le corse qui va faire son bougon. 😉 Nan, il est cool. Sinon, c’est La Bombe Humaine de Kihachi Okamoto que je voudrais voir. Jamais vu. Par contre, je dois dire un peu honteusement que je ne connais pas les films de Jissoji. Je ne me suis jamais intéressé à son cinéma, l’occasion peut-être.

  13. ah le vigile, on a bien trippé avec lui. Notamment quand il recalait les touristes qui déboulait en masse dans le hall pour éviter des averses aussi soudaines que MONSTRUEUSES. Sympa aussi le vigile antillais qui tchatche la nippone, il aurait tort de se priver. Et le steward qui tend ses billets à la japonaises avec un joli « domo ». Et l’hotesse qui doit se tapper des films qui lui plaise manifestement pas des masses. Un peu « Kairo » comme ambiance au premier abord mais plutôt relax en fait derrière son air d’ambassade.

  14. Oui ! La MCJP c’est tout ça ! 🙂 Parfois l’achat de billet c’était folklo’, la nana qui ne connaissait pas le film qui se jouait (et c’est pas arrivée qu’une fois).

    – C’est pour quoi ?
    – Bonjour. Un billet pour le Pauvres humains et ballons de papier, siou plait.
    – Quoi ?! (grimace) Pauvres ? (grimace)
    – Euh… (j’ai l’air de parler japonais ! hurlai-je en mon for intérieur) oui, le film qui passe là. Dans la salle derrière vous.
    – Ah le film de 20h, ok. Ca fera…

    J’ai zappé le prix que j’ai payé. Voilà c’était I.D. aime raconter sa vie privée sponsorisé par EA.

Laissez un commentaire


*