Edito : Kinotayo 2013, le cinéma japonais contemporain à l’honneur

Posté le 29 novembre 2013 par

Le 3 décembre s’ouvre l’édition 2013 du festival Kinotayo. Comme chaque année, East Asia sera de la partie.

Il est temps d’ouvrir les festivités. Comme chaque année depuis notre création, nous serons bel et bien présents pour le festival Kinotayo, célébration du cinéma japonais contemporain (mais pas que), et rendez-vous incontournable pour tous les amoureux de cette cinématographie.

Cette édition s’avère alléchante. Non pas parce que notre Victor Lopez sera membre du jury presse (même si l’apport glamour sera à son paroxysme), mais parce que ce panorama s’annonce passionnant. En apéritif, nous avons le droit à un Miike Takeshi inédit en France (et en compétition à Cannes) et une avant-première dOutrage Beyond de Kitano Takeshi. Deux gros morceaux, symboles d’une volonté de marquer les esprits.

C’est évidemment la compétition que l’on attend de pied ferme avec, on l’espère de tout cœur, une continuité dans le changement, un parti pris plus rentre-dedans. A première vue, la sélection s’annonce variée et surtout alléchante. On attend les prometteurs Bozo d’Omori Tatsushi ou The Drudgery Man de Yamashita Nobuhiro notamment. East Asia sera évidemment là durant toute la durée du festival et vous prépare une couverture aux petits oignons, pour ne rien manquer de l’événement.

Évidemment, nous n’avons pas chômé en attendant et cette semaine est encore une fois bien fournie en contenu. Marc L’Helgoualc’h nous parle du formidable Our Sunhi d‘Hong Sang-Soo, tout en dressant le portrait de Ha Gil-jong, à l’honneur de la selection classique du FFCP, alors que je suis parti dans les bidonvilles philippins avec Tirador de Brillante Mendoza. Yannik Vanesse affronte le froid russe avec un bon petit dossier tandis que Nicolas Debarle reste sceptique face à Wara no Tate de Miike qui fera l’ouverture de Kinotayo.

Alors, on s’installe tranquillement, on savoure et on espère tous vous croiser durant le festival Kinotayo, d’autant que l’on vous fait gagner des places ici !

Jérémy Coifman

Imprimer


Laissez un commentaire


*